ALD Automotive dévoile sa stratégie «Move 2025»

ALD Automotive dévoile sa stratégie  «Move 2025»

Mobilité durable, digital, investissements…

C’est un nouveau cap que vient de se fixer ALD Automotive. En effet, l’entreprise a présenté récemment son plan stratégique mondial à 5 ans. «Move 2025 est un plan ambitieux basé sur la transformation que nous avons entamée il y a 5 ans pour saisir des opportunités de croissance, que nous avons identifiées sur le moyen et le long termes. Avec ce nouveau plan stratégique, ALD se positionne au cœur de l’évolution du monde de la mobilité et affirme son leadership sur le marché pour devenir un acteur totalement intégré de solutions de mobilité durable et LE leader mondial de l’industrie de la location longue durée», souligne Tim Albertsen, directeur général d’ALD International. Pour son déploiement, cette nouvelle stratégie repose sur 4 piliers, à savoir les clients, la croissance, la responsabilité, et la performance.

Leviers
Au niveau de la location longue durée, ALD se dit poursuivre le développement de son offre pour les multinationales et des grandes entreprises, les PME, les employés des grandes entreprises et les particuliers. Le nombre «total des contrats» gérés par ALD devrait s’élever à près de 2,3 millions d’ici 2025, comprenant des acquisitions ciblées. «Les canaux directs et indirects devraient contribuer de manière importante à cette croissance, avec un taux d’augmentation légèrement plus rapide pour ce dernier», indique l’entreprise. Celle-ci prévoit d’étendre sa présence géographique en Asie visant la couverture de 50 pays afin d’accompagner ses entreprises clientes. Par ailleurs, la location aux particuliers et les nouvelles solutions de mobilité devraient augmenter d’environ 15% sur la période 2019-2025, notamment avec ALD Flex (doublement des unités, attendu à environ 60.000 d’ici 2025) et la location de voitures d’occasion avec le ALD 2nd Life Lease (devant atteindre environ 125.000 unités d’ici 2025).
En ce qui concerne les investissements dans les capacités digitales, ALD Automotive a alloué un budget supplémentaire de 66 millions d’euros sur les 4 piliers stratégiques au cours des 5 prochaines années. Elle fait passer la part des investissements dans les capacités digitales d’environ 20% des charges opérationnelles pendant la période de 2017-2019 à environ 23% pour la période 2020-2025.
Quant à la mobilité durable, l’entreprise la voit comme une opportunité. «En tant que prescripteur de la transition énergétique, ALD continue à dominer le marché dans la transition vers des véhicules à faibles émissions en accompagnant les clients grâce à une approche basée sur le TCO (coût total de détention), une solution tout en un pour les véhicules électriques, des partenariats ciblés et un programme mondial dédié aux véhicules électriques», explique la même source ajoutant que la part des véhicules électriques dans les livraisons de voitures neuves devrait atteindre environ 30% d’ici 2025. «D’ici 2030, ALD cible environ 50% de livraisons de véhicules électriques à batterie. Par conséquent, la moyenne des émissions CO2 par véhicule pour de nouveaux contrats en 2025 devrait être en baisse d’au moins 40% comparé à 2019».

Une approche durable et responsable
Pour son plan 2025, ALD a opté pour une approche durable fondée sur 4 dimensions. L’objectif étant de soutenir sa stratégie de responsabilité sociétale d’entreprise et s’assurer que ses activités ont un impact positif sur la société. Cette stratégie mise sur un avenir de mobilité durable avec une flotte à faibles émissions et être un employeur engagé et responsable. L’entreprise ambitionne d’atteindre un taux d’engagement des collaborateurs de 80% et d’augmenter de 35% la part de femmes au sein de la direction. Elle veut également mettre en œuvre une culture et des pratiques d’entreprise responsable à travers des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) intégrés à 100% dans tous les processus internes. Il s’agit aussi d’améliorer le taux de recommandation net>40%. Enfin, ALD Automotive ambitionne de réduire l’empreinte carbone interne (de 30% vs 2019).

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *