Au profit des écoles limitrophes du réseau routier : Le développement des classes numériques en ligne de mire d’ADM

Au profit des écoles limitrophes du réseau routier : Le développement des classes numériques  en ligne de mire d’ADM

Dans le cadre du partenariat entre le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique (MENFPESRS) et la Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM), Anouar Benazzouz, directeur général d’ADM, a présidé le 28 juin 2021 la cérémonie d’inauguration de la classe numérique de l’école Sidi Boushab dans la commune d’Amskroud, une des 325 écoles primaires du Programme J/Jeunes Espoirs déployé par ADM au profit des écoles limitrophes à l’axe autoroutier.

Concrètement, le programme J/jeunes espoirs est une composante du programme communautaire mis en place par ADM pour soutenir ses communautés proches, notamment les territoires limitrophes de l’axe autoroutier qui ont vu leur environnement changé après le passage de l’autoroute. Il a été lancé en 2008 et a déjà permis la réhabilitation de 325 écoles. Outre son volet relatif à la réhabilitation de l’infrastructure de base et l’aménagement des espaces d’apprentissage, qui constitue un pré requis à l’épanouissement des écoliers, ADM souligne dans un communiqué que ce programme attache également une importance toute particulière à l’éducation et la préparation des citoyens de demain, notamment à travers l’organisation et l’animation d’ateliers ludiques sur plusieurs thématiques comme la sécurité autoroutière et la protection de l’environnement.

 

Pour ce faire, et afin d’offrir aux élèves des écoles limitrophes un accès aux ressources numériques, améliorer la qualité de leur apprentissage et leur permettre d’acquérir des compétences numériques, ADM, dans le cadre d’un nouveau partenariat avec le MENFPESRS, a entamé un projet de création et d’animation de classes numériques. Il s’agit d’aménager une classe dédiée par école, de l’équiper en matériels informatiques adaptés et sécurisés, de la doter d’un accès Internet, de configurer un réseau informatique, et d’en assurer la maintenance. Et pour un meilleur usage de cette infrastructure, ADM accompagne le corps pédagogique et les élèves à travers l’animation de formations et d’ateliers ludiques et met à leur disposition des logiciels et des jeux éducatifs. L’école Sidi Boushab est la première école du programme J / Jeunes Espoirs à avoir bénéficié de la mise en œuvre de la classe numérique, expérience qui est en cours de généralisation à d’autres établissements, tient à souligner ADM.

Par ailleurs, et dans l’objectif de fédérer son écosystème autour de ce programme à forte dimension humaine, ADM a signé une convention de partenariat avec le Groupe DXC DXC, spécialisée dans l’accompagnement en transformation digitale, pour œuvrer ensemble à la généralisation des classes numériques à l’ensemble des écoles du programme.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *