Automobile : Avito élargit ses offres

Automobile : Avito élargit ses offres

Indicateurs positifs pour l’occasion et nouvelle interface pour les voitures neuves

Avito crée son interface 100% dédiée aux véhicules neufs. Le site dévoile par la même occasion un état des lieux sur le marché de l’occasion. «Cette nouvelle plateforme permet de mettre en relation les concessionnaires de plus de 50 marques disposant de plus de 500 modèles avec des acheteurs potentiels pour leur proposer les meilleures offres du marché», indique l’entreprise dans un communiqué expliquant qu’elle se positionne dans une optique d’amélioration de ses services. Outre la recherche, ce site permet à son utilisateur d’évaluer les différentes versions de voitures par modèle et de comparer les prix. Il est accessible sur ordinateur ou mobile via l’adresse https://www.avito.ma/auto/neuf/ ou à travers le site avito.ma. Globalement, Avito compte plus de 97.000 nouvelles annonces en automobile publiées chaque mois. Il représente «une réelle marketplace de vente et achat des véhicules d’occasion avec plus de 400 millions de pages vues dont 100 millions dans la catégorie automobile générant 4,5 millions de contacts mensuellement. Le volume de transactions qui en découle fournit aux acteurs économiques une manne d’informations à exploiter. Avito dresse ainsi régulièrement des études sectorielles pertinentes de l’évolution des tendances de consommation au Maroc», indique l’entreprise.

Des signes positifs pour l’occasion

Avito révèle que le secteur de l’automobile d’occasion présente des indicateurs relativement sains après l’année marquée par la Covid-19. Durant ce dernier semestre, les trois places du podium au niveau de l’offre de véhicules particuliers restent inchangées. Ainsi, Renault garde sa première position, avec une moyenne de 20.000 annonces actives, suivie par Peugeot qui enregistre une moyenne de 15.000 annonces actives. Volkswagen arrive, pour sa part, en troisième position avec plus de 14.000 annonces actives. «Ce classement constitue une tendance lourde qui se confirme depuis 2014», précise-t-on. Pour ce qui est des marques de luxe, Mercedes représente 9.450 annonces actives, suivie par Audi avec 2.450 annonces et BMW avec 2.300 annonces actives durant les cinq derniers mois.

Les modèles les plus demandés

Les catégories les plus demandées sont celles des citadines et des berlines compactes. Ainsi, par exemple pour Renault, il s’agit de la Clio, du Kangoo et de la R19. Pour Peugeot, la 205, le Partner et la 206 sont les modèles les plus mis à la vente sur la plateforme Avito. Pour Volkswagen, la Golf 4, la Polo et la Passat sont les modèles les plus listés. Par ailleurs, le modèle le plus disponible sur Avito reste le modèle Logan de la marque Dacia à hauteur de 5.600 annonces actives par mois. Sur le volet de la demande, l’analyse révélée par Avito fait état d’une augmentation de la demande en comparaison avec la période d’avant-crise. «Celle-ci concerne les marques Renault avec +2,2M demandes ces cinq derniers mois, Dacia (2M demandes), Volkswagen (1,7M demandes), Peugeot (1,6M demandes), Fiat (1M demandes) et Hyundai (900.000 demandes). Les niveaux de demandes relatifs aux véhicules premium restent globalement supérieurs à ceux de la période pré-Covid-19, avec Mercedes, BMW, Audi et Land Rover en tête», relève le site ajoutant que l’offre proposée par la plateforme va dans le même sens que le marché marocain avec 27% de véhicules mis en vente sur Casablanca, suivie respectivement par Rabat (8%) et Marrakech qui propose (7%) de l’offre sur le site. «Le recensement mené par Avito confirme également la dominance des motorisations diesel au Maroc, ce qui est en corrélation avec ce que l’on constate sur le marché des véhicules neufs. Près des trois quarts des modèles d’occasion listés sur Avito sont équipés de moteurs à gasoil contre le quart du marché pour la motorisation essence», indique la même source soulignant que le même classement s’applique à la demande avec Casablanca en tête à hauteur de 31%, suivi par Rabat à hauteur de 12% et Marrakech à hauteur de 6% présentant ainsi un alignement de l’offre et de la demande.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *