CFAO Maroc: Des ballons contre la précarité

CFAO Maroc: Des ballons contre la précarité

Nous l‘avions publié il y a quelques mois déjà sur nos colonnes et aujourd’hui CFAO Motors Maroc, distributeur exclusif de Chevrolet au Maroc, en dresse un bilan très reluisant. Il s’agit du One World Futbol Project, sponsorisé par la branche Chevrolet de CFAO Motors Maroc : une action menée en partenariat avec l’association l’Heure Joyeuse, et qui consiste en la distribution de ballons quasi indestructibles aux associations et établissements accueillant enfants et jeunes adultes. 

Objectif : encourager la pratique sportive chez ces jeunes et faciliter leur réinsertion socio-professionnelle. Ainsi, entre mars et avril 2014, CFAO Motors Maroc a distribué 6.000 ballons à 72.000 enfants défavorisés à travers le Royaume. Et il ne compte pas s’arrêter là. D’autres actions seront lancées bientôt et l’importateur de la marque Chevrolet annonce déjà plusieurs surprises pour le Salon Auto Expo.

Une action dupliquée à l’international…

L’action ne concerne pas que le Maroc, mais est dupliquée à grande échelle. Ainsi en 2012, Chevrolet a conclu un partenariat de trois ans avec One World Futbol Project. L’objectif : distribuer à travers le monde 1,5 million de ballons de football quasi-indestructibles au profit d’enfants et jeunes défavorisés et contribuer ainsi à la montée en puissance de la prochaine génération de footballeurs. Ces ballons résistent aux conditions les plus extrêmes (bitume, cailloux, gazon, béton…) sans jamais avoir besoin d’être gonflés, même s’ils sont percés. Fabriqué avec un matériau non toxique et extrêmement robuste, le One World Futbol dure plus longtemps qu’une centaine de ballons de foot classiques, tout en ayant la même taille et le même poids.

Pari tenu au Maroc…

Le Maroc est l’un des premiers pays d’Afrique du Nord à bénéficier de l’opération One World Futbol. Ainsi, ce sont plusieurs associations, centres sportifs, foyers d’accueil, écoles, orphelinats, centres pénitentiaires qui ont bénéficié de cette action… Selon Leila Benhima Cherif, présidente de l’Heure Joyeuse : «Rares sont les projets qui peuvent simultanément toucher autant de bénéficiaires, et ce, dans les grandes agglomérations comme dans les régions les plus reculées». Et l’opération lancée ne compte pas s’arrêter là. Si la distribution s’est achevée, l’impact de cette distribution de ballons sera vu et entendu dans les prochains mois et années.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *