Changement de carrosserie, de jantes, de peinture… Le Tuning, un business qui fait écho !

Changement de carrosserie, de jantes, de peinture… Le Tuning, un business qui fait écho !

«Malheureusement, l’industrie locale du Tuning est inexistante au Maroc», a fait observer le propriétaire d’Auto Design Tuning, affirmant que les jeunes sont assoiffés de pièces et d’accessoires «Made in Morocco» avec des prix convenables.

Mouvement automobile qui s’impose de plus en plus au Maroc, le Tuning ou la personnalisation automobile est un marché en constante évolution. Il a pour cible les jeunes passionnés de voitures, qui considèrent la customisation comme une refonte authentique dont les limites sont la créativité, les ressources financières et la sécurité.
Changement de carrosserie (pare-chocs, aileron, becquet, bas de caisse..), de jantes, de peinture (vinyle, adhésif, wrap, autocollants..), de système de freinage ou de multimédia (son, écran..), modification du moteur ou de cockpit (compteurs, manomètres..), ajout d’accessoires, de leds… la voiture peut en venir à représenter un style, un mode de vie ou un état d’esprit.
Avec 55.000 dirhams investis dans son véhicule neuf, Morad (27 ans), qui a la fièvre du Tuning, dépense gros pour assouvir sa passion. «Ce qui me plaît dans cette activité c’est de voir ma voiture s’améliorer jour après jour, pour devenir performante, belle mais surtout unique», a confié ce jeune casablancais à la MAP.
Pour la majorité, il semble biscornu qu’une personne puisse dépenser autant d’argent pour une simple bagnole, qui devrait nous conduire d’un point A à un point B. Pour les autophiles, une voiture est bien plus qu’un moyen de transport, c’est de l’art qu’il faut défendre contre la «foule», a soutenu Morad.
Les jeunes ont toujours la volonté de faire de leurs véhicules un objet «hors-pair», a indiqué dans une déclaration à la MAP Oualid Bendhimas, propriétaire d’un magasin spécialisé dans les pièces de carrosserie et accessoires automobiles à Rabat, notant que la demande dans ce segment reste bien orientée.
Pour ce qui est des pièces les plus demandées par les tuners, c’est généralement des kits carrosserie (pare-chocs avant et arrière et les bas de caisses), les optiques et les jantes, a relevé M. Bendhimas, ajoutant que les jeunes de Casablanca, Tanger et Rabat représentent la clientèle majeure de ce segment.
Compte tenu de la tendance du marché de personnalisation des voitures neuves et d’occasion, ainsi que de la croissance de vente d’accessoires pour une cible majoritairement jeune, la spécialisation dans ce créneau est une idée porteuse de chiffre d’affaires, a-t-il dit.
«Les gains financiers sont pratiquement immédiats, si on suit la tendance du marché», a souligné M. Bendhimas, relevant que la vente en ligne est un atout substantiel surtout en ces temps de pandémie.
Se limiter à une seule marque de voiture ou à un certain article restreint la possibilité d’atteindre un marché plus large, a-t-il noté, faisant remarquer que la diversité des articles permet une plus grande liberté de négociation avec différents fournisseurs à même d’avoir de meilleurs prix, qualité et conditions de livraison. La plupart des pièces utilisées pour le Tuning sont importées de Chine, a fait savoir, de son côté, le propriétaire d’Auto Design Tuning de Casablanca, notant que ce créneau a connu une progression significative, portée par la demande accrue, ces dernières années, des jeunes passionnés de voitures.
«Malheureusement, l’industrie locale du Tuning est inexistante au Maroc”, a fait observer le propriétaire d’Auto Design Tuning, affirmant que les jeunes sont assoiffés de pièces et d’accessoires «Made in Morocco» avec des prix convenables.
La tendance est dopée également par ces jeunes tuners marocains qui font découvrir, en détail, leurs voitures tunées sur leurs chaînes YouTube. Un contenu qui se multiplie sur la plateforme et qui incite d’autres à se mettre à cette activité automobile passionnante.
Pour certains, plusieurs adeptes de personnalisation automobile essayent seulement de faire tourner les têtes dans la rue, un reflet de fierté pour quelques-uns mais de l’ego prononcé pour d’autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *