Elle bouscule les codes : Mercedes Vision EQXX, une électrique à 1.000 km d’autonomie !

Elle bouscule les codes : Mercedes Vision EQXX, une électrique à 1.000 km d’autonomie !

Mercedes commence l’année 2022 sur une note résolument futuriste.

Le constructeur allemand révolutionne l’industrie automobile avec sa nouvelle Mercedes Vision EQXX. Dévoilé en première mondiale en ligne le 3 janvier 2022 depuis Las Vegas, ce véhicule est doté d’une technologie avant-gardiste. Cette berline promet une autonomie de 1.000 km. «La Mercedes-Benz Vision EQXX est la manière dont nous imaginons l’avenir des voitures électriques. Il y a tout juste un an et demi, nous avons lancé ce projet qui aboutira à la Mercedes- Benz la plus efficiente jamais construite, avec une consommation d’énergie exceptionnelle de moins de 10 kWh aux 100 kilomètres. Elle dispose d’une autonomie de plus de 1.000 kilomètres en une seule charge, grâce à une batterie qui pourrait être intégrée dans un véhicule compact. Le Vision EQXX est une voiture avancée à bien des égards – avec une allure étonnante et futuriste. Elle souligne la direction que prend notre entreprise : nous souhaitions construire les voitures électriques les plus désirables au monde», affirme Ola Källenius, président du conseil d’administration de Daimler AG et de Mercedes-Benz AG…

Une ingénierie révolutionnaire

Mercedes bouleverse les règles de l’ingénierie automobile. Elle a construit une voiture électrique pilotée par logiciel qui réinvente le voyage dans l’ère électrique et propose une interprétation très progressiste des principes fondamentaux de Mercedes- Benz, à savoir le luxe moderne et la pureté esthétique. Plutôt que de se contenter d’augmenter la taille de la batterie, les ingénieurs de Mercedes se sont attachés à maximiser l’efficience sur les longues distances. Le constructeur a tout mis en oeuvre pour améliorer l’efficience de la chaîne cinématique, la densité énergétique, l’aérodynamisme et la légèreté du design. Le programme technologique qui sous-tend le Vision EQXX définira et rendra possibles les futurs modèles et caractéristiques de Mercedes- Benz», explique Markus Schäfer, membre du conseil d’administration de Daimler AG et de Mercedes Benz AG, directeur de la technologie, du développement et de l’approvisionnement. «En tant que véhicule de pointe, le Vision EQXX établit Mercedes-Benz comme la marque qui associe luxe et technologie dans le monde automobile et au-delà. Et la manière dont nous l’avons développé est aussi révolutionnaire que le véhicule lui-même», indique-t-il ajoutant qu’elle est le résultat de la collaboration entre les centres de R&D et les ingénieurs des programmes de Formule 1 et de Formule E de la firme. «Ils ont prouvé que les innovations issues de la compétition automobile peuvent être utilisées pour améliorer les performances des véhicules. Ils prouvent que les innovations issues du sport automobile – où les groupes motopropulseurs sont déjà hautement électrifiés – ont une pertinence immédiate pour le développement des voitures routières. Nous remettons en question les processus de développement actuels en faisant preuve d’un esprit novateur et en sortant des sentiers battus. C’est vraiment la voie à suivre», précise-t-il. .

Aérodynamisme et structure «bionique»

Mercedes Vision EQXX est un condensé d’améliorations en matière d’efficience. «La symbolique du suffixe XX repose sur le facteur X de la nouvelle mobilité électrique qui repousse les limites et sur la division X d’une nouvelle approche collaborative en matière de développement», explique Markus Schäfer. De sa transmission innovante à sa structure légère «bionique», et de sa gestion thermique ingénieuse à son extérieur serein, l’ingénierie de l’efficience dans chaque détail s’ajoute à sa consommation d’énergie optimale et à son autonomie en conditions réelles. «L’autonomie électrique semble facile, mais c’est un défi technique complexe. La solution la plus simple consiste à installer une batterie plus grosse dans la voiture. Cependant, cela conduit à des rendements décroissants en raison de la taille et du poids. Ce n’est certainement pas la voie la plus intelligente et ce n’est pas non plus la meilleure utilisation de ressources rares. Avec le Vision EQXX, nous présentons les résultats d’un défi extraordinaire : nous avons poussé l’efficience à un niveau totalement inédit. Et nous avons exploré de nouvelles façons d’augmenter l’autonomie d’une voiture électrique », souligne Joerg Bartels, vice-président de l’ingénierie des véhicules auprès de la marque.

Une voiture hautement technologique

Le Vision EQXX compte un grand nombre de matériaux avancés. L’acier martensitique à ultra-haute résistance MS1500 utilisé dans le Vision EQXX constitue une première pour une application de carrosserie blanche Mercedes-Benz. «La résistance exceptionnelle de ce matériau offre une excellente protection des occupants en cas de collision, tout en maintenant un poids minimal», assure la marque. Autre innovation incluse dans ce véhicule, on citera son ordinateur qui utilise une forme innovante de traitement de l’information appelée informatique neuromorphique. «Le matériel fait fonctionner des réseaux neuronaux. L’information est codée en pointes discrètes et l’énergie n’est consommée que lorsqu’une pointe se produit, ce qui réduit la consommation d’énergie de plusieurs ordres de grandeur», relève le constructeur. En collaboration avec les experts californiens en intelligence artificielle BrainChip, les ingénieurs de Mercedes-Benz ont développé des systèmes basés sur le matériel et le logiciel Akida de BrainChip. En plus, cette voiture est alimentée de diverses interfaces. Elle dispose d’un écran totalement transparent qui s’étend sur 47,5 pouces d’un pilier A à l’autre. Avec une résolution de 8K (7680×660 pixels), l’écran mini-LED fin et léger agit comme un portail reliant le conducteur et les occupants à la voiture et au monde extérieur. L’équipe de Mercedes-Benz a travaillé avec les experts en navigation NAVIS Automotive Systems, inc. (NAVIS-AMS) pour développer le premier système de navigation 3D en temps réel sur un écran de cette taille. Il exécute des fonctions de zoom, de la vue satellite jusqu’à une hauteur de 10 mètres dans la représentation de la ville en 3D. Réalisé sur l’écran monobloc, il offre à l’utilisateur un guidage routier étonnamment clair, précis et intuitif.

Articles similaires