Elle est à sa troisième génération : Dacia Sandero s’embourgeoise

Elle est à sa troisième génération : Dacia Sandero s’embourgeoise

A l’avant comme à l’arrière, une ligne horizontale rejoint les deux optiques et se prolonge dans leurs lignes LED respectives, contribuant à élargir visuellement la voiture.

Aujourd’hui plus que jamais, Dacia Sandero entend capitaliser sur les arguments qui ont toujours fait son succès : parfaire le rapport qualité-prix. Ce credo trouve encore toute sa substance pour la troisième génération de ce modèle dévoilée la semaine dernière.
En effet, Dacia a enfin dévoilé les très attendues Sandero Streetway et Sandero Stepway fabriquées à l’usine de la Somaca.
Depuis sa première génération, la citadine polyvalente roumaine a su séduire un public très large, conquis par son tarif low-cost et ses prestations sérieuses. De quoi la propulser au rang de voiture la plus vendue au Maroc.
Dacia amorce aujourd’hui le renouvellement de sa gamme au Maroc et concrétise l’évolution de son image avec un nouveau logo, nouvel emblème et de nouvelles couleurs.

Dacia Sandero Streetway

Le design extérieur de la Nouvelle Sandero Streetway, entièrement inédit, allie modernité et robustesse. Sa ligne générale est plus fluide grâce à un pare-brise plus incliné, un pavillon plus bas (-1 cm), une ligne de toit fuyante et une antenne radio placée à la fin du toit. La garde au sol est inchangée (133 mm en charge), mais avec ses voies élargies et ses roues affleurantes, Nouvelle Sandero Streetway semble plus basse, plus campée sur ses appuis.
Les optiques avant et arrière inaugurent la nouvelle signature lumineuse en forme de Y de Dacia. Grâce à cet éclairage, la nouvelle Sandero Streetway dégage une identité forte. A l’avant comme à l’arrière, une ligne horizontale rejoint les deux optiques et se prolonge dans leurs lignes LED respectives, contribuant à élargir visuellement la voiture.
Par ailleurs, mises en exergue par des arches prononcées, les roues affleurantes arborent, de série sur le deuxième niveau de finition, des jantes alliage 16 pouces. La garde au sol haute (133 mm) est garante d’une grande liberté d’usage.
D’autres nouveautés concernent les poignées de porte qui bénéficient maintenant d’un design plus qualitatif et d’une forme plus ergonomique. La commande d’ouverture du coffre est désormais électrique et migre en partie inférieure du hayon pour plus d’esthétisme et de praticité. La nouvelle forme des portes et des rétroviseurs offre un meilleur aérodynamisme et contribue à la réduction des bruits d’air pour les occupants. A l’intérieur, le tableau de bord se pare d’un insert gainé de textile et les aérateurs d’air ont une forme inédite.

Dacia Sandero Stepway

La nouvelle Sandero Stepway elle, adopte un ADN 100% crossover avec des attributs SUV encore plus marqués : garde au sol surélevée, style baroudeur, calandre imposante, protections de passage de roue, barres de toit modulaires… Sandero Stepway incarne plus que jamais le style robuste d’un authentique crossover.
Son nouveau faciès est immédiatement identifiable à l’avant par un capot spécifique, nervuré et plus bombé, le logo Stepway chromé sous la calandre et des ailettes bombées au-dessus des feux antibrouillard. La Nouvelle Sandero Stepway arbore les codes du design du monde des crossovers avec une garde au sol surélevée de 174 mm (+ 41 mm par rapport à Sandero Streetway, notamment du fait d’un diamètre de pneus augmenté), des barres de toit logotées, de gros élargisseurs d’arches de roue et des bas de portes renforcés à la texture spécifique.
De série, les roues de 16 pouces sont de type «Flexwheel» dont le dessin soigné des enjoliveurs imite celui de «vraies» jantes alliage disponibles par ailleurs sur la version haut de gamme.
Aussi, les barres de toit de Sandero Stepway jouent la carte de la modularité. En quelques secondes, grâce à une clé rangée dans la boîte à gants et sans démontage complexe, elles se transforment en galerie de toit solide dont la capacité de chargement de 80 kilos est identique à celle de barres de toit conventionnelles.
L’intérieur de la voiture bénéficie également d’une cure de jouvence et de modernisme puisque la qualité accrue de la présentation, des matériaux, de la finition, de l’assemblage, de l’ergonomie et de nouveaux équipements saute aux yeux.
Les superlatifs ne manquent pas pour décrire la nouvelle génération de Dacia Sandero : plus de confort avec une sellerie plus qualitative et plus d’équipements pour faciliter la conduite.

Motorisation

Nouvelles Sandero Streetway et Sandero Stepway adoptent une nouvelle génération de motorisations qui se veut «des plus fiables et performantes avec une consommation efficiente du carburant». La Sandero Streetway embarque un moteur en 3 cylindres 1,0L turbo couplé à une boîte manuelle 5 rapports et une boîte automatique de type CVT sur Sandero Stepway. La puissance réelle progresse de 27ch par rapport à la précédente génération Sandero. En revanche, les Diesel dCi 95 et Diesel dCi 102 sont réservés uniquement pour la Sandero Stepway qui profite d’une nouvelle boîte automatique CVT pour «Continuously Variable Transmission» offrant des passages de vitesses imperceptibles et une conduite réactive. Cette boîte est proposée avec le moteur TCe 100 ch.

Le portefeuille reste épargné

La générosité qu’offrent les nouvelles Dacia Sandero Streetway et Stepway en termes d’équipements n’a eu que peu d’impact sur le prix de ces véhicules. La Sandero Streetway Essentiel est accessible à 110.900 DH (Essence 1.0 TCe 100) et à partir de 127.900 DH pour la motorisation diesel (1.5 dCi 95). Quant au tarif de la Sandero Strepway qui n’existe qu’en une seule motorisation (Diesel 1.5 dCi 102), il est fixé à 139.900 pour la finition Essentiel et 150.900 pour la finition Confort. La commercialisation a débuté le 8 septembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *