Automobile

Enquêtes de fiabilité : Opel Insignia, évaluée et distinguée par Dekra

© D.R

On ne présente plus l’Insignia. Une Opel de la nouvelle ère qui, au-delà de son succès commercial (environ 280.000 unités vendues dans le monde depuis son lancement en janvier 2009), continue à collecter les distinctions (plus de 40 récompenses internationales). La dernière en date n’est ni un trophée ni un prix découlant d’une élection ou d’un vote du public. C’est bien mieux que tout cela, puisqu’il s’agit d’une conclusion d’enquête ou plus précisément l’étude annuelle diligentée par le célèbre organisme Dekra et baptisée «Faults Report». Une sorte de rapport, donc, publié par Dekra et mentionnant les défauts rencontrés sur différents modèles au terme d’une série d’évaluations détaillées de ces véhicules, classés en huit catégories et essayés sur un parcours type de trois kilomètres. Il en ressort un taux de fiabilité à la fois crédible et très proche de la réalité. Logique lorsqu’on voit combien d’appréciation et de points de contrôle sont effectués par les experts dudit organisme. En effet, le «Faults Report 2011» compile les résultats de 15 millions d’inspections menées sur 230 modèles différents durant 2010 ! Parmi tous ces véhicules jaugés, c’est l’Opel Insignia qui a obtenu le meilleur taux de fiabilité, soit un pourcentage de 96,1%. La grande berline d’Opel a donc réalisé le meilleur score devançant la Ford Fiesta (95,8 %) et la Toyota Prius (95,6 %). De quoi râvir les dirigeants de la marque. «Cet excellent résultat est encore une fois la preuve que nous atteignons une très haute qualité, non seulement sur l’Opel Insignia mais aussi sur tout l’ensemble de notre gamme», a ainsi commenté Alain Visser, vice-président de la division «Marketing, Ventes et Après-vente» chez Opel, en recevant le prix à Rüsselsheim, là où siège le constructeur allemand.
De son côté, Wolfgang Linsenmaier, directeur exécutif de Dekra Automobile GmbH, n’a pas manqué d’applaudir la marque au «blitz» pour sa fiabilité, en déclarant : «Je suis très heureux de pouvoir féliciter Opel, qui se classe pour la seconde année consécutive au sommet du classement individuel dans cette enquête générale». Puis de rappeler : «Avec un taux de 96,1% de véhicule sans défaut, l’Opel Insignia a obtenu le meilleur résultat de toutes les catégories de véhicules». En fait, l’originalité de cette distinction tient à la nature même des problèmes qu’elle traque ou cherche à déceler : l’électronique embarquée (dans l’automobile). Un raisonnement avait même prévalu pendant un certain temps, celui selon lequel «l’électronique et la fiabilité ne font pas bon ménage». Une fausse idée reçue, ou du moins dépassée, qui va jusqu’à rebuter un bon nombre d’acheteurs, souvent des pères de famille ou des retraités plutôt conservateurs. Or, et c’est bien la preuve de tout le contraire, l’Insignia est l’une des voitures les plus sophistiquées au monde. Elle éclaire dans les virages, adapte ses suspensions selon les conditions de conduite, alerte le conducteur sur la dérive et lit même les panneaux de signalisation ! Puis, par dessus tout, elle est fiable. Très fiable même.

Articles similaires

AutomobileUne

Disponible à partir de 478.000 DH : La Nouvelle Megane E-Tech 100% électrique débarque au Maroc

Avec Nouvelle Megane E-Tech Electric, Renault revendique la continuité de son histoire...

ActualitéAutomobile

1 citoyen du monde sur 4 hésite à faire le pas

Les conclusions tirées de la récente enquête de YouGov ont alimenté le...

ActualitéAutomobile

L’usine de Sandouville met son expertise au service de Flexis SAS

Un plan de recrutement a été annoncé avec 550 embauches pour soutenir...

ActualitéAutomobile

CMA CGM Group s’allie à Renault et Volvo comme membre fondateur de Flexis SAS

CMA CGM, à travers son fonds d’énergie PULSE, prend une participation de...