Fidèles à leur vision progressiste : Aston Martin et Girard Perregaux élaborent des garde-temps inédits

Fidèles à leur vision progressiste : Aston Martin et Girard Perregaux élaborent des garde-temps inédits

Aston Martin scelle un partenariat avec Girard Perregaux. L’horloger suisse travaillera de concert avec le fabricant britannique d’automobiles de luxe pour l’élaboration de garde-temps qui seront disponibles en édition limitée.

Ainsi, dès le lancement de la saison 2021 de F1 à Bahreïn, le logo de Girard-Perregaux trônera sur les monoplaces de l’écurie Aston Martin Cognizant Formula One. Le premier garde-temps né de la collaboration entre Aston Martin et Girard-Perregaux sera quant à lui dévoilé ultérieurement dans l’année. «Bien que nos valeurs intrinsèques respectives soient très proches, les deux marques peuvent beaucoup apprendre l’une de l’autre. C’est cela qui fait la véritable beauté des partenariats tels que celui-ci», souligne Tobias Moers, président directeur général d’Aston Martin Lagonda. Et de poursuivre : «Girard-Perregaux n’a de cesse d’innover dans l’utilisation de matériaux et de technologies nouvelles. Nos deux entreprises créent des produits de luxe hautement désirables qui sont magnifiquement conçus, hautement performants, et au fini impeccable».

Du côté de l’horloger helvétique, Patrick Pruniaux, président-directeur général de Girard-Perregaux, souligne que «2021 est une année capitale, tant pour Girard-Perregaux que pour Aston Martin. Nous fêtons 230 stupéfiantes années d’horlogerie, tandis qu’Aston Martin fête son retour en Formule 1 en tant qu’écurie». Et d’ajouter : «Pour la première fois en plus de 60 ans. Nous avons beaucoup d’occasions de nous réjouir. Unir nos deux mondes afin de créer quelque chose de vraiment spécial est la meilleure manière d’honorer et d’apprécier ces moments majeurs de notre histoire».

Rappelons que les maisons Aston Martin et Girard-Perregaux ont toutes deux été fondées par des visionnaires animés par une passion. Aston Martin est créée en 1913 par Lionel Martin et Robert Bamford tandis que les origines de Girard-Perregaux remontent à 1791, lorsque Jean-François Bautte, âgé de seulement 19 ans, conçoit sa première montre. Mais c’est surtout une histoire d’amour – le mariage de Constant Girard et Marie Perregaux en 1854 – qui a donné naissance à l’un des plus grands noms de l’horlogerie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *