Ford annonce quelque 450 suppressions d’emplois au Canada

Ford annonce quelque  450 suppressions  d’emplois au Canada

Le constructeur automobile américain Ford a annoncé lundi la fin de la production de deux de ses modèles assemblés au Canada, entraînant la suppression d’environ 450 emplois.

Ford a mis fin ce mois-ci à la production de sa berline Lincoln MKT à sa chaîne d’assemblage d’Oakville, à l’ouest de Toronto, et prévoit de faire la même chose, fin novembre, avec le SUV Ford Flex, a indiqué le constructeur.

Ford «se concentre sur les produits qui sont au cœur des segments de croissance les plus rapides pour répondre à la demande changeante des consommateurs», a justifié Kelli Felker, porte-parole de Ford. Les licenciements à l’usine d’Oakville vont commencer le 3 février, a indiqué de son côté le syndicat canadien représentant les salariés. Le syndicat Unifor réclame à Ford l’octroi d’un nouveau modèle à l’usine d’Oakville «pour prévenir la perte permanente d’emplois», a indiqué son président Jerry Dias.

Ces licenciements s’ajoutent aux 200 déjà annoncés en juillet dans cette usine, qui compte actuellement 4.100 salariés. «Nous remplaçons 75% de notre gamme de véhicules et nous aurons la flotte la plus récente d’ici fin 2020», a dit la porte-parole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *