Ford Conservation and Environmental Grants Award : 50.000 dollars octroyés aux porteurs de projets de la région Mena

Ford Conservation and Environmental Grants Award : 50.000 dollars octroyés aux porteurs  de projets de la région Mena

Le rideau est tombé sur la 20ème édition du programme «Ford Conservation and Environmental Grants Award» initié par Ford Motor Company et qui consiste à apporter des subventions à plusieurs projets liés à l’environnement. Ainsi, pas moins de 50.000 dollars ont été distribués aux candidats sélectionnés au niveau de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Une subvention supplémentaire a même été attribuée à une catégorie spéciale traitant de la thématique de la Journée mondiale de l’environnement: «Combattre la pollution atmosphérique». Les projets sélectionnés étaient relatifs à l’un des trois domaines principaux, éducation à l’environnement, protection de l’environnement naturel ou ingénierie de la conservation. «Chez Ford, nous continuons à travailler sans relâche dans le but de réduire notre empreinte carbone, mais aussi de développer des innovations qui pourront apporter une contribution positive à la société. Nous nous efforçons également de jouer un rôle actif pour les communautés, par le biais d’initiatives qui contribuent à créer un impact», a déclaré Zeekson Ainabe, Relations gouvernementales, Ford Direct Markets.

Les projets gagnants

L’organisation «Nature Conservation Egypt» a lancé un projet de création d’un jeu permettant d’identifier le massacre illégal d’oiseaux migrateurs, une approche unique et pionnière en son genre au niveau de l’éducation environnementale et qui s’est vue accorder une subvention de 12.000 dollars de la part de Ford. Deux autres candidatures égyptiennes ont reçu un soutien financier pour leurs projets dans le domaine de l’environnement naturel. Ainsi, Chris Poonian prévoit de travailler en étroite collaboration avec les communautés bédouines du sud du Sinaï afin de développer une méthode de gestion durable des pêcheries de récifs coralliens. Son projet fait preuve d’un niveau de recherche inégalé. C’est d’ailleurs pourquoi Poonian s’est vu accorder le prix Best in Research, accompagné d’une subvention de 5.000 dollars.

Pour son projet, qui est également en relation avec le sud du Sinaï, le Dr. Karim Omar, qui exerce en tant que consultant en environnement, a obtenu la bourse «Best in Community Engagement» d’une valeur de 5.000 dollars. Son projet consiste à déployer une approche communautaire destinée à protéger des espèces végétales en danger critique d’extinction. Le Maroc s’est, quant à lui, vu octroyer une subvention de 6.000 dollars en remportant le premier prix dans la catégorie spéciale «Combattre la pollution de l’air». Le projet gagnant s’intitule «Maroc berceau vert : Welcome to a Sound Environment», il est initié par l’Association «Tiyadrine pour les femmes rurales».

Il vise à planter pas moins de 150 caroubiers, oliviers ou cognassiers, dont chacun sera dédié à un nouveau-né marocain. Depuis leur création il y a plus de vingt ans, les subventions Ford pour la conservation et l’environnement n’ont décerné pas moins de 95.000 $ à des projets marocains.  En 20 ans d’existence, le programme Ford Grants est devenu l’une des plus grandes initiatives de ce type au sein de la région. Il a été créé pour encourager et soutenir les individus et les groupes à but non lucratif qui font don de leur temps et de leurs efforts afin de préserver le bien-être environnemental de leurs communautés. Ce dernier bénéficie du soutien et la reconnaissance de diverses autorités environnementales gouvernementales et non gouvernementales au niveau du Moyen-Orient.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *