General Motors espère reprendre la production de voitures le 18 mai aux Etats-Unis

General Motors espère reprendre la production de voitures le 18 mai aux Etats-Unis

La crise sanitaire a coûté 1,4 milliard de dollars au géant de Detroit

General Motors (GM) annonce espérer rouvrir ses usines aux Etats-Unis et au Canada le 18 mai. Une décision susceptible de ravir Donald Trump qui prône une accélération du déconfinement afin de stabiliser la flambée du chômage et relancer la machine économique grippée par la pandémie de coronavirus.

La crise sanitaire, qui a contraint les géants de Detroit – GM, Ford et Fiat Chrysler (FCA US) – à fermer leurs usines nord-américaines mi-mars, a englouti une grande partie des bénéfices au premier trimestre et coûté 1,4 milliard de dollars à GM, forcé en avril par M. Trump à produire des respirateurs dans son usine de Kokomo (Midwest).

Le constructeur automobile s’en est quelque peu sorti en parvenant à dégager un bénéfice net de 247 millions de dollars, alors que ses concurrents ont affiché des pertes.
«Une organisation importante est en cours pour redémarrer les opérations en Amérique du Nord», a déclaré GM, qui veut s’appuyer sur les leçons tirées en Corée du Sud et en Chine notamment.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *