970x250

« Grand Prix Omar Bekkari » des voitures classiques à Dakhla: And the winners are!

« Grand Prix Omar Bekkari » des voitures classiques à Dakhla: And the winners are!

Les trophées de la 2éme édition du « Grand Prix Omar Bekkari » des voitures classiques ont été remis, vendredi à Dakhla, aux vainqueurs de cette course.

Ainsi, Salim Bekkari et Omar Bekkari (Maroc) se sont adjugés la 1ère place du podium au volant d’une Porsche 911, suivis par Cantarel Jean Pierre et sa fille Charlotte (France) à bord de leur Ford Mustang (2éme place).

La 3éme place de cette 2ème édition est revenue exæquo à Zouhir Bennani au volant de sa Mercedes SL 560 et à Kenza Bekkari et Meryem Bekkari, ayant conduit un Mazda MX5.

Initiée par la Fédération marocaine des véhicules anciens (FMVA), cette manifestation sportive a connu la participation d’environ 120 collectionneurs marocains et étrangers, à bord de 50 véhicules anciens dans un circuit fermé au centre de la ville de Dakhla.

Il ne s’agit pas d’une course de vitesse pure, mais plutôt d’une épreuve de régularité, de précision, de maniabilité, ayant pour but de démontrer la dextérité des pilotes et co-pilotes sur le tracé, souligne les organisateurs.

Tout autour du circuit, des bottes de paille ont été placées afin de le délimiter et créer des difficultés techniques mettant à l’épreuve les réflexes des conducteurs (chicanes, virages en épingles et changements de direction).

Dans une déclaration à la MAP, le président de la FMVA, Khalid Kabbaj a indiqué que ce Grand Prix est une occasion d’évoquer la mémoire de feu Omar Bekkari, l’un du plus grand collectionneur et fervent défenseur du patrimoine automobile qui a tiré sa révérence l’année dernière juste avant la première édition de cette course.

Outre des participants marocains, cet événement sportif a connu la participation d’une pléiade des passionnés de voitures classiques, issus de plusieurs pays, dont les États-Unis d’Amérique, la France, le Canada et la Belgique, a précisé M. Kabbaj.

C’est un circuit de régularité, a-t-il poursuivi, faisant savoir que les concurrents ont été tenus de respecter une vitesse moyenne fixée à 40 km/h sur un parcours d’environ 2 km sur deux tours.

Par ailleurs, les passionnés d’automobile et collectionneurs des voitures d’époque vont participer samedi à la deuxième édition du rallye Dakhla-El Guerguarat (367 KM) pour célébrer la marocanité du Sahara, en conciliant valeurs patriotiques et passion automobile.

Les participants ont aussi vrombi les moteurs de leurs rutilants véhicules anciens pour rencontrer les habitants et passionnés de véhicules anciens.

De même, ils ont fait une parade automobile dans les principales artères de la perle du Sud pour faire découvrir au public de la région un musée ambulant des véhicules d’époque et un patrimoine automobile d’une valeur inestimable.

Ont pris part à la cérémonie de remise des prix le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le président du Conseil régional, El Khattat Yanja et le président du Conseil communal, Erragheb Hormatallah et des personnalités civiles et militaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.