Greg Kelly, ancien assistant de Ghosn, clame son innocence au 1er jour de son procès à Tokyo

Greg Kelly, ancien assistant de Ghosn, clame son innocence au 1er jour de son procès à Tokyo

Greg Kelly, ancien collaborateur de Carlos Ghosn chez Nissan accusé comme lui de malversations financières, a plaidé mardi non coupable à l’ouverture de son procès à Tokyo, où il comparaît sans son ancien patron, en fuite au Liban.

«Je pense que les éléments attesteront que je n’ai pas violé les règles» boursières japonaises, a déclaré M. Kelly à l’ouverture du procès, le jour de son 64ème anniversaire. Il était arrivé peu avant au tribunal accompagné de trois de ses avocats, portant un masque et un costume gris anthracite.
Son procès doit durer environ dix mois et intervient près de deux ans après son arrestation au Japon, qui avait eu lieu le même jour que celle de M. Ghosn.
L’ancien grand patron de Renault et Nissan ayant échappé à la justice japonaise, M. Kelly se retrouve en première ligne dans ce procès, aux côtés du groupe japonais, poursuivi en tant que personne morale.
Un représentant de Nissan a confirmé mardi au procès que le groupe allait plaider coupable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *