Hind Mejjati Alami : «L’opération #CodeWahed a touché plus de 27 millions de personnes en deux ans»

Hind Mejjati Alami : «L’opération #CodeWahed a touché plus  de 27 millions de personnes en deux ans»

Entretien avec Hind Mejjati Alami, directrice communication de Vivo Energy Maroc

ALM : Quelles sont les actions prévues par Vivo Energy Maroc à l’occasion de la journée nationale de la sécurité routière ?

Hind Mejjati Alami : Le bien-être des citoyens est tributaire d’une plus grande sécurité sur nos routes. C’est pourquoi notre entreprise est pleinement engagée dans la sensibilisation des conducteurs d’aujourd’hui et des générations futures pour promouvoir une réelle culture de la sécurité routière. Cette année, Vivo Energy Maroc profite de la journée nationale de la sécurité routière pour déployer une nouvelle édition de #CodeWahed, un mouvement de sensibilisation à la sécurité routière initié depuis 2019. En 2021, nous lançons une nouvelle campagne, intitulée «Hadi Machi Blassa» en vue de mobiliser nos concitoyens autour des risques du stationnement illégal. En effet, le stationnement inapproprié gêne la visibilité des conducteurs, présente un danger sur l’autoroute et force les piétons à s’exposer quand le véhicule occupe la chaussée ou le passage piéton. En somme, le mauvais stationnement peut occasionner de nombreux accidents impliquant conducteurs et piétons. Cette campagne sera également portée en interne par nos collaborateurs qui sont les premiers ambassadeurs de nos initiatives en matière de sécurité routière. La campagne sera diffusée dans un premier temps sur les réseaux sociaux et nous étudions la possibilité de la relayer à la télévision et à la radio. «Hadi Machi Blassa» s’inscrit pleinement dans le cadre de notre partenariat avec l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) qui est partenaire du mouvement #CodeWahed depuis sa création.

Quel bilan peut-on dresser des programmes de sécurité routière que vous menez, en l’occurrence Code Wahed porté en partenariat avec la NARSA et le programme «Ana Wa Attarik»?

Le facteur humain demeure à l’origine d’environ 90% des accidents au Maroc. C’est pour cette raison que nous ne ménageons aucun effort afin de sensibiliser toujours plus de citoyens et encourager une meilleure culture de la sécurité routière. Au total, l’opération #CodeWahed a touché plus de 27 millions de personnes au cours des deux dernières années. L’encadrement du comportement des usagers des routes est en effet l’un des axes majeurs sur lesquels s’appuie la stratégie nationale de sécurité routière 2016-2025, qui a pour objectif de réduire à 50% le nombre de morts sur nos routes. C’est pour cette raison que notre entreprise va continuer son implication auprès de la NARSA afin de faciliter un changement culturel dans les comportements liés à la sécurité routière de la population en général, et des enfants en particulier.

Pensez-vous que la pandémie de Covid-19 a profondément changé le comportement des automobilistes ?

Il serait difficile d’évaluer à quel point la pandémie a bouleversé la conduite automobile au Maroc, mais nous pouvons démontrer une nette progression des usages et comportements digitaux. Dans cette optique, nous avons immédiatement procédé à la digitalisation de nos initiatives de sensibilisation à la sécurité routière en 2020, tout en nous appuyant sur le mouvement #CodeWahed qui est à la base issu du digital. Nous avons ainsi su capter et retenir l’attention d’une population, notamment les jeunes conducteurs davantage investis dans les réseaux sociaux. Nous avons également étendu cette digitalisation à notre environnement interne, particulièrement nos chauffeurs et conducteurs de camions. Nous avons procédé à la création d’une plateforme digitale dédiée à la conduite défensive, dont les principes et les conseils peuvent éviter de nombreux accidents de la route et protéger tous les usagers de la route.

Quels sont vos projets en matière de sécurité routière pour l’année 2021 ?

Comme chaque année durant la période estivale, l’opération «Vigilance roulez prudence» sera menée conjointement avec la NARSA. Il s’agit de journées de sensibilisation des automobilistes aux dangers de la route. Elle se déroule sur plusieurs de nos stations Shell situées dans des axes stratégiques qui connaissent un important trafic routier. Des animateurs spécialement formés y fournissent conseils et recommandations aux conducteurs et leur remettent des kits de sécurité complets. Les animateurs incitent également les usagers de la route à rejoindre le mouvement #Codewahed. Par ailleurs, dans les écoles primaires, nous avons mis en place en collaboration avec le ministère de l’éducation nationale et les composantes de la société civile l’opération «Ana Wa Tarik». Elle a pour objectif d’initier les enfants aux règles au bon usage des transports scolaires par le biais d’ateliers théoriques et ludiques et à promouvoir la culture de la sécurité routière auprès des chauffeurs de transport scolaire. En parallèle, la sécurité routière représente notre principale priorité du point de vue risque opérationnel propre à notre activité. Chaque année, nous parcourons 26 millions de kilomètres dans le but de livrer nos clients partout au Maroc, transférer les équipements nécessaires pour nos opérations ou tout simplement nous déplacer quotidiennement vers notre lieu de travail. Cela représente deux fois le tour de la terre, chaque jour. Notre souci quotidien est de réduire le risque de cette forte exposition routière pour nos employés, nos partenaires contractants ainsi que pour la communauté. Nous visons à attendre le «Goal Zero», qui signifie zéro accident. Pour ce faire, nous disposons d’une politique de sécurité routière comportant des exigences strictes concernant les véhicules, les conducteurs et la gestion des trajets.

Vivo Energy Maroc vient d’inaugurer deux stations de nouvelle génération dotées d’équipements et de services éco-responsables. Pourquoi cet intérêt pour l’éco-responsabilité ?

Vivo Energy Maroc a inauguré deux stations-service autoroutières, situées au niveau des localités de Benguerir et d’Ameskroud. Ces stations nouvelle génération sont dotées d’équipements et de services écoresponsables et créent pas moins de 50 emplois directs dans la région. Cette décision s’inscrit dans la continuité de notre stratégie. Nous avons été le premier réseau au Maroc à proposer des bornes de recharge électrique dans nos stations. Nous sommes pleinement inscrits dans la stratégie nationale de développement durable qui vise à réduire l’empreinte carbone du pays. Nos nouvelles stations ont donc été développées en tenant compte des impacts environnementaux et socio-économiques de notre activité. Vivo Energy Maroc maintient ainsi fermement son engagement en faveur de son ancrage local ainsi que sa valeur ajoutée positive dans l’écosystème national.

Est-ce que d’autres stations de ce genre verront le jour prochainement ?

Toutes nos nouvelles stations-service sont pensées en prenant en compte la dimension éco-responsable et pour être de véritables lieux de vie. Nous tenons ainsi à proposer une gamme de produits et de services qui s’élargit sans cesse pour offrir à nos clients la meilleure expérience, tout en s’adaptant en permanence à leurs besoins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *