Automobile

Jaguar XF Diesel : 1.313 km en trappe scellée

© D.R

Généralement, l’idée –reçue– de posséder une Jaguar ne va pas de pair avec la possibilité de réaliser des économies à l’usage. Pourtant, il est bel et bien possible de rouler avec un félin au bout du capot tout en ménageant son portefeuille. Outre une fiabilité assurée par une garantie de 5 ans, c’est la sobriété que les nouvelles Jag’ peuvent désormais mettre en avant. La preuve nous vient du Royaume-Uni, où un certain David Madgwick, essayeur indépendant de son état, a mis le cap sur Munich après avoir rempli le réservoir de 64 litres de sa XF Diesel, puis scellé la trappe à carburant.
En compagnie d’un passager, le pilote au pied léger a pris le départ depuis l’usine de Castle Bromwich (Birmingham), soit là où est produite l’auto, puis traversé quatre pays (dont probablement la France et le Luxembourg), avant d’arriver à Munich (fief de BMW). Au total, la XF de l’exploit a parcouru une distance de 816 miles, soit un peu plus de 1.313 km ! Bien que le communiqué de presse diffusé par la marque de Coventry ne donne pas tous les détails, on sait que cette Jaguar a roulé sur un parcours mixte, incluant autoroutes, routes secondaires et milieux urbains. Animée du nouveau quatre cylindres 2,2 l Diesel, la XF en question était un modèle de série et non pas modifiée pour les besoins du périple. On rappellera à cet effet que ce modèle développe 190 chevaux (et 450 Nm de couple) et réalise des performances routières assez intéressantes (pour un diesel), soit le 0 à 100 km/h en 8,5 sec et 225 km/h en vitesse maxi. Mais à coup sûr, l’auto a été ménagée au niveau de sa pédale d’accélérateur. Sans quoi, son ordinateur de bord n’aurait pas affiché, au final, une moyenne de consommation de l’ordre de 4,9 l/100 km. Prodigieux lorsqu’on sait que cette berline statutaire frôle quand même les 5 mètres de long (4,96 m). En fait, cette performance de sobriété s’explique par plusieurs atouts techniques inhérents à ce véhicule. D’abord, un poids contenu sous la barre des 1,8 tonne, soit précisément 1.745 kg et ce, grâce à une construction partielle en aluminium. Ensuite et surtout, son moteur est accouplé à une boîte automatique ZF à 8 vitesses, dont le dernier rapport permet d’évoluer à 113 km/h tout en restant bas dans le compte-tours (1.600 tr/min). Autre clef de cette frugalité, la version restylée de la XF diesel est équipée du système Stop-Start, lequel coupe le moteur lorsque le véhicule est à l’arrêt et le redémarre automatiquement dès que l’accélérateur est pressé. À son arrivée à Munich, l’auto et ses passagers ont été accueillis par Andy Whyman, l’ingénieur en chef du programme XF chez Jaguar. Un expert qui s’est légitimement jeté des fleurs en déclarant : «Nous sommes très fiers de ce que la nouvelle XF 2.2 l diesel a accompli. Cet exercice prouve non seulement l’efficacité de ce nouveau modèle, mais souligne aussi que performance et économie peuvent être combinées».

Articles similaires

AutomobileUne

La Bugatti Bolide : Une hypersportive sans faille sur la piste

La Bugatti Bolide incarne ce qui se fait de mieux en termes...

Automobile

Avec une face avant sublimée: Le nouveau Renault Captur arbore un nouveau look

Le nouveau Renault Captur vient d’être dévoilé avec un design plus sophistiqué...

AutomobileUne

Disponible à partir de 478.000 DH : La Nouvelle Megane E-Tech 100% électrique débarque au Maroc

Avec Nouvelle Megane E-Tech Electric, Renault revendique la continuité de son histoire...

ActualitéAutomobile

1 citoyen du monde sur 4 hésite à faire le pas

Les conclusions tirées de la récente enquête de YouGov ont alimenté le...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux