Location de voitures : Les revendications et problématiques du secteur en débat

Location de voitures : Les revendications et problématiques du secteur en débat

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil, a présidé, vendredi, une réunion par visioconférence avec les représentations nationales du secteur de location de voitures sans chauffeur, axée sur l’examen des revendications et problématiques des professionnels de cette activité, notamment dans le contexte de la pandémie de Covid-19.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de «l’approche participative adoptée par le ministère avec les différentes représentations professionnelles du secteur de location de voitures dans notre pays», indique un communiqué de ce département.. La réunion, qui s’est déroulée «dans un climat de responsabilité et de dialogue constructif», a été l’occasion de se pencher sur un nombre de questions qui concernent les professionnels du secteur, en particulier celles liées à l’accès et l’exercice du métier et à la révision de certaines mesures du cahier des charges relatif à l’exploitation des véhicules destinés à la location, à la lumière de l’évolution technologique que connaît cette activité.

Au terme de cette rencontre, précise-t-on, les deux parties ont convenu «de la nécessité de consolider le dialogue», dans l’objectif de mettre à niveau les services offerts par ce secteur et favoriser un système de transport routier efficace et moderne, en phase avec le développement économique et social du Royaume. Il a été décidé, dans ce contexte, de tenir une série de réunions au cours de l’année, à partir du 18 janvier 2022, pour approfondir la discussion et examiner les différents enjeux de promotion du secteur, poursuit la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *