L’UE autorise la fusion PSA/Fiat Chrysler sous certaines conditions

L’UE autorise la fusion PSA/Fiat Chrysler sous certaines conditions

La Commission européenne a annoncé lundi avoir autorisé, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet de fusion entre les entreprises automobiles Fiat Chrysler Automobiles N.V. («FCA») et Peugeot S.A. («PSA») sous certaines conditions.

«Cette décision fait suite à une enquête approfondie menée par la Commission sur le projet de concentration, qui regroupe FCA et PSA, deux grandes entreprises automobiles mondiales», indique un communiqué de l’exécutif européen. L’opération aboutira à la création du quatrième groupe automobile au monde, qui se dénommera «Stellantis», ajoute la Commission, notant que l’autorisation est subordonnée au respect intégral d’une série d’engagements proposés par les deux entreprises. À l’issue de son enquête, la Commission craignait que l’opération, telle qu’initialement notifiée, ne porte atteinte à la concurrence sur le marché des petits véhicules utilitaires légers dans neuf États membres de l’EEE, relève la même source, expliquant, toutefois, que FCA et PSA ont offert plusieurs engagements afin de dissiper ces craintes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *