Automobile

Mazda reprend en main sa distribution en Europe

Le cinquième constructeur automobile japonais Mazda Motor va prendre cette semaine le contrôle direct de 80% de sa distribution en Europe afin de relancer ses ventes sur le continent où ses performances sont les moins bonnes, a annoncé jeudi son Directeur général.
«A compter de demain, nous aurons achevé l’acquisition de 50% de nos activités en Autriche qui contrôlent aussi nos ventes en Europe de l’Est», a déclaré le directeur général de Mazda, Mark Fields, jeudi dernier dans un discours prononcé à Tokyo au Club des correspondants étrangers au Japon. «A travers cette mesure, nous aurons maintenant le contrôle de plus de 80% de nos ventes européennes en volume», a-t-il déclaré. «L’avantage est de nous permettre de créer une force de vente et de marketing paneuropénne qui renforce notre image de marque mondiale et soutienne la croissance de nos activités en Europe, que nous comptons voir augmenter cette année».
Ce contrôle direct de ses ventes va permettre à Mazda des partages de stocks et une coordination de ses projet de marketing à travers l’Europe, ce que le constructeur n’avait pu faire auparavant, a-t-il expliqué.
Mazda, dont le principal actionnaire est le constructeur américain Ford, a vendu 153000 voitures en Europe, sur l’exercice achevé fin mars, soit 22,7% de moins que l’année précédente. Ses ventes au Japon ont reculé de 12,5% à 268.000 unités. Aux Etats-Unis, elles ont augmenté de 5,5% à 270.000 unités. Le constructeur a vendu sur l’exercice comptable 2001/02, 167.000 voitures dans le reste de l’Asie et a doublé ses ventes en Chine sur l’année calendaire 2001 à 10000 unités. «Nous donnons nettement la priorité au Japon, à l’Amérique du nord, à l’Europe et à l’Australie qui sont nos marchés clés. Les autres marchés seront pour nous des opportunités, a déclaré M.Fields. Selon lui, «le danger serait d’avoir les yeux plus gros que le ventre». « Nous devons nous assurer que nous nous concentrons sur les marchés clés qui vont être les moteurs de notre rentabilité et, lorsque nous serons en mesure de financer de la croissance supplémentaire, nous le ferons». «En ce qui concerne notre stratégie en Asie, elle sera pour le moment opportuniste».
Après une longue période pauvre en nouveaux produits, le constructeur japonais compte dévoiler sur les quelques années à venir neuf nouveaux modèles en Europe, 11 aux Etats-Unis et 16 au Japon.

Articles similaires

Automobile

Bamotors Maroc et FastVolt s’associent

Conscient de l’importance des bornes de recharge pour le développement des véhicules...

Automobile

Un chiffre d’affaires de 189,5 milliards d’euros

Le groupe automobile renouvelle son engagement d’atteindre une marge opérationnelle courante minimum...

AutomobileUne

La nouvelle Opel Corsa allie audace et polyvalence

La nouvelle Opel Corsa fait son entrée sur le marché marocain. Disponible...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux