Mini Countryman John Cooper Works: Du sex-appeal à revendre !

Mini Countryman John Cooper Works: Du sex-appeal à revendre !

Avec ses 4,10 mètres de long, la Countryman est la plus grande des Mini. Et quand on habille le SUV par les couleurs des finitions John Cooper Works (JCW), on est toujours sûr d’obtenir un bolide sacrément détonant ! En déclinaison JCW donc, le plumage sexy est systématiquement conjugué à un ramage performant, notamment quand on pare la bête de la motorisation 1.6 l qui totalise pas moins de 218 équidés ! Avec cette évolution de mi-carrière et en attendant la sortie internationale du millésime 2014 du Countryma, prévue en juillet, le crossover de chez Mini poursuit tranquillement son petit bonhomme de chemin face à une concurrence de plus en plus féroce. Pour les fans, le modèle est disponible au Maroc sur tout le réseau Smeia.

Sportive avertie…

Délicieusement agressive, c’est l’expression consacrée ! Chaussée de jantes 18 pouces au design «Twin Spoke», la JCW se distingue par ses prises d’air directement sur les bas de caisse. Le bouclier, quant à lui, devient particulièrement expressif et les badges spécifiques confèrent à l’ensemble une allure de petite sportive bien trempée. A l’intérieur, les sièges prennent tous la sellerie cuir. Un volant sport, des inserts décoratifs en finition Piano Black, un ciel de pavillon anthracite, ainsi qu’un indicateur de vitesse et un compte-tours à cadran foncé soulignent davantage la sportivité.

Le grand compteur central trône (comme sur toutes les Minis) en haut de la console. La dotation de série inclut un système de freinage avec des étriers de frein rouges, ainsi qu’un châssis sport surbaissé de 10 millimètres avec un tarage précis des amortisseurs et des ressorts et des barres stabilisatrices renforcées. Parmi l’éventail des fonctionnalités du contrôle dynamique de la stabilité DSC, citons également le mode DTC (contrôle de motricité). L’activation du bouton sport de série permet d’agir sur la réactivité et le développement du son du moteur, ainsi que sur la caractéristique de l’assistance à la direction.

Petite boule de nerfs…

La Countryman c’est 350 dm3 de coffre, quatre portes, mais également des banquettes arrières coulissantes et capables d’accueillir confortablement des adultes. Sa force donc c’est sa polyvalence. Le moteur à turbocompresseur Twin Scroll de dernière génération bénéficie d’une injection directe d’essence, mais aussi du système de distribution variable Valvetronic du Groupe BMW. Grâce à la fonction Overboost, le couple du moteur peut ainsi être décuplé. La belle n’est disponible qu’en version 4 roues motrices. Elle abat le 0-100 km/h en à peine 7 secondes !

Outre la boîte manuelle à six rapports présente de série, une boîte automatique à six rapports est également proposée en option. La vitesse de pointe culmine à 225 km/h (223 km/h pour la boîte automatique). La Mini John Cooper Works Countryman revendique une consommation moyenne de 7,4 litres aux 100 kilomètres (contre 7,9 litres avec la boîte automatique).

Le système de transmission intégrale ALL4 répartit en continu le couple d’entraînement entre les trains avant et arrière grâce à un différentiel central électromagnétique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *