Seat franchit un nouveau cap

Seat franchit un nouveau cap

Après son intégration au sein de la Centrale automobile chérifienne

Seat fait désormais partie de la Centrale automobile chérifienne (CAC). La marque voit grand et ne cache pas ses ambitions au niveau du marché marocain. Elle a dévoilé récemment sa stratégie et ses perspectives lors d’une rencontre à distance avec la presse. 

Une stratégie claire

Pour Adel Zerrouk, directeur de la marque Seat au sein de la Centrale automobile chérifienne, «L’intégration de la marque Seat au sein de la CAC est la résultante d’une stratégie de regroupement mise en place par le Groupe Volkswagen un peu partout dans le monde et au Maroc aujourd’hui», ajoutant que ce regroupement a différents objectifs économiques mais surtout technologiques (la suppression du moteur diesel, la digitalisation, le véhicule autonome et la mobilité urbaine). Cette démarche s’est accélérée dans le contexte de la crise de la Covid-19. Pour sa part Joseph Maria Garcia, directeur des ventes Overseas de Seat S.A, explique que «la marque Seat a connu une forte croissance au cours de ces dernières années. En effet jusqu’en février 2020, Seat était la marque avec la plus forte croissance en Europe mais la crise de la Covid-19 a drastiquement changé le scénario». Malgré la conjoncture difficile, le constructeur a vendu 425.000 véhicules. «Nous avons été capable de maintenir notre part de marché en Europe», ajoute-t-il. Au niveau du Maroc le directeur Overseas de Seat souligne que l’objectif serait «d’atteindre dans les années à venir une part de marché de 3%». Pour y parvenir, Seat compte également sur son nouveau réseau de concessionnaires. Elle veut élargir son réseau dans le pays afin d’appuyer ses objectifs. Ses showrooms au Maroc devront suivre cette dynamique avec un nouveau design innovant et moderne. Ainsi, une nouvelle expérience sera proposée aux clients de la marque.

Un partenariat gagnant-gagnant

A travers son nouveau partenariat, Seat mise sur le savoir-faire de la CAC, profitant de sa stabilité et de sa capacité financière. «Forte de ses 91 années d’expérience dans le secteur automobile, CAC met à la disposition de ses marques un capital humain formé et hautement qualifié, un maillage territorial aux normes internationales et l’expertise de ses partenaires bâtie au fil des ans couvrant aujourd’hui 95% du marché», relève le constructeur ajoutant que pour compléter sa gamme de produit, la CAC bénéficiera du dynamisme et de la vitalité de la marque barcelonaise Seat qui cible une clientèle exigeante. «Elle sera considérée comme la porte d’entrée au Groupe Volkswagen, avec un taux de conquête de 56%», rapporte la même source précisant par ailleurs que la marque propose des voitures «Créées à Barcelone», avec une technologie de pointe et un design attractif et émotionnel.

CAC : Les dates clés

Historiquement, la CAC a été créée en 1929. Elle obtient sa carte de représentant officiel de Volkswagen au Maroc en 1951. S’en est suivie l’intégration progressive des autres marques du Groupe, à savoir Audi (1972), Skoda (2000), Porsche (2003) et Bentley (2015). «D’année en année, le Groupe a su accompagner le développement des marques qu’il représente pour devenir un acteur majeur de son secteur. Ses 560 collaborateurs expérimentés et ses partenaires historiques ont conjointement participé au développement de la CAC», souligne la même source. Cette dynamique lui a permis d’atteindre une parte de marché de 11% en 2020.

Seat élargit son réseau

Seat a été fondée en 1950 et commercialise sa première voiture en 1953 (le modèle 1400 avec une production de 5 véhicules par jour). En 1986 elle rejoint le groupe Volkswagen. Actuellement, Seat compte plus de 15.000 professionnels. Elle est présente dans 75 pays dans le monde et exporte plus de 80% de ses véhicules. «Pour son intégration au sein de la CAC, un plan produit étudié et adopté à la demande du client marocain a été mise en place avec l’ambition de rendre accessible des versions suréquipées avec le meilleur rapport qualité prix», souligne la marque barcelonnaise. Notons que dans sa stratégie de reconquête du marché marocain la marque travaille sur un plan de développement qui a démarré en avril avec un appel à candidature pour s’assurer une représentation dans les plus grandes villes du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *