Secteur automobile : Le Maroc en exemple dans le rapport arabe du développement durable

Secteur automobile  : Le Maroc en exemple dans le rapport arabe du développement durable

Le cas du Maroc érigé en modèle dans le secteur de l’industrie automobile.

Le succès du Royaume à intégrer la chaîne de valeur mondiale de l’industrie automobile se veut un exemple éloquent d’un pays qui a réussi, tout seul, à élargir son commerce en dépit du ralentissement du négoce mondial, à en croire un récent rapport dévoilé par les organes des Nations Unies opérant dans la région, notamment la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO).

Le rapport arabe du développement est intitulé «Prospérité des pays et le développement humain». Dans ce sens, le Maroc a œuvré à diversifier les sources de croissance à travers le développement de l’industrie automobile, en lançant dès 2012 l’usine Renault à Tanger. Dès lors, l’industrie automobile dans le Royaume a crû de 20% par an et constitue désormais un moteur de croissance des exportations marocaines. Ainsi, le début de la production à l’usine Peugeot-Citroën de Kénitra est de nature à conforter les efforts du Royaume dans le secteur de l’industrie automobile, précise la même source.

Le rapport relève que le modèle marocain dénote les potentialités inexploitées par les pays arabes afin de s’intégrer dans l’économie mondiale, appelant dans ce sens les pays arabes à améliorer le climat des affaires, à donner l’opportunité à la jeunesse, à mettre en place un environnement propice au développement de nouveaux secteurs et à renforcer l’intégration des pays dans les chaînes mondiales de valeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *