Selon le magazine américain spécialisé «Automotive Industries» : Le hub automobile marocain, le plus compétitif

Selon le magazine américain spécialisé  «Automotive Industries» : Le hub automobile  marocain, le plus compétitif

Le Maroc est en voie de devenir le hub «le plus compétitif» de l’industrie automobile, a affirmé le magazine américain «Automotive Industries» (AI), spécialisé dans l’industrie automobile.

Fort d’une base automobile en pleine croissance ainsi que de sa proximité et son accès facile au marché européen, le Royaume attire davantage de constructeurs et de fournisseurs automobiles pour s’y installer, souligne la publication dans un dossier consacré au secteur automobile national.

Et de soutenir que l’industrie automobile marocaine connaît une croissance régulière et les experts prédisent que le pays aura la capacité de produire un million de voitures à court terme. Le Maroc a été désigné comme leader de l’industrie automobile en Afrique, devant l’Afrique du Sud et l’Égypte. Le Royaume devrait également dépasser «bientôt» l’Italie dans la production de véhicules, ajoute la même source.
Le Royaume est le premier constructeur de voitures particulières en Afrique, rappelle AI, notant qu’en 2019, l’industrie automobile nationale comptait plus de 250 entreprises, créant plus de 220.000 emplois directs avec un taux d’insertion locale de 60% et une capacité installée de 700.000 véhicules.

Aujourd’hui, l’industrie est structurée en écosystèmes «efficaces» comprenant le câblage, le métal et l’emboutissage, la batterie, les pièces d’intérieur et de siège de véhicule, le moteur et la transmission, couvrant toute la chaîne de valeur. Dans une interview accordée au magazine, Ayda Fathi, Directrice de Développement à l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), a mis en avant les facteurs qui motivent le choix d’investir au Maroc, à savoir la stabilité politique, une vision claire à long terme, une situation géographique stratégique, une infrastructure de classe mondiale, l’exonération de droits d’exportation, ainsi que les avantages des zones industrielles d’exportation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *