Skoda Rapid : Rapid(ement) adoptée ?

Skoda Rapid : Rapid(ement) adoptée ?

Nul ne peut ignorer le succès qu’a connu Skoda ces dernières années sur notre marché et plus précisément dans la région du Souss. Il faut dire que les chiffres montrent clairement que la concession d’Agadir est celle qui réalise les meilleurs résultats dans le Royaume. Avec l’Octavia, la marque tchèque a complètement conquis le public marocain, mais en attendant l’arrivée de la nouvelle génération et alors que le stock de l’actuelle est épuisé, c’est sur un autre modèle qu’elle mise. La Rapid qui vient remplir un certain vide existant entre la Fabia et l’Octavia. Présentée la semaine dernière sur notre marché, elle reprend la recette de son aînée pour perpétuer le succès de la marque sur notre marché.

Premier modèle de la marque à avoir eu droit à son concept car, le MissionL présenté à Francfort en 2011, la Rapid est un modèle important dans la stratégie de croissance 2018 entreprise par Skoda avec un objectif de 1,5 million de ventes annuelles dans le monde. Un chiffre qui paraît plus qu’accessible au vu des progressions importantes de la marque sur les différents marchés où elle est commercialisée et notamment au Maroc où 2012 a été sa meilleure année avec une croissance de 72%.

Le moins que l’on puisse dire de Skoda aujourd’hui, c’est qu’elle a signé une montée en gamme notoire que l’on retrouve sur ses différents modèles mais tout en veillant à offrir les prix les plus attractifs du marché. C’est bien évidemment le cas de la Rapid, que le public marocain peut découvrir en concessions. Conscient de l’importance du segment des compactes qui représente 36% des ventes mondiales, Skoda a décidé de se lancer avec ce nouveau modèle. Adoptant le nouveau logo et la nouvelle calandre qui va avec, la tchèque prône, comme ses sœurs d’ailleurs, le conservatisme.

Avec des proportions équilibrées et des lignes simples, elle n’aura aucun mal à séduire les familles auxquelles elle est destinée. A l’arrière, elle n’échappe pas aux traditionnels feux imposants en «C» qui sont devenus un signe distinctif de Skoda. Avec une longueur de 4,48 m, une largeur de 1,71 m et une hauteur de 1,46 m, elle invite au voyage dans un habitacle spacieux avec une garde au toit et un espace aux genoux qui ne prête pas vraiment à la critique. Vocation familiale oblige ! Même le coffre a vu les choses en grand avec une capacité de 550 l, de quoi  rendre jalouses ses concurrentes.

L’habitacle de la Skoda Rapid se conforme à la règle de la sobriété prônée par la marque mais avec un agencement juste et une ergonomie que l’on retrouve notamment sur des modèles Volkswagen qui ont déjà fait leurs preuves par le passé. On retrouve, en effet, une planche de bord très linéaire, des compteurs bien connus des habitués du Groupe VAG, ainsi que différents éléments de climatisation-chauffage et de la console multimédia qui renvoient à d’autres modèles du groupe.  Maîtrise des coûts oblige, la Rapid est basée sur une plate-forme existante, avec un train avant de Fabia et un train arrière de Roomster. Une plate-forme éprouvée et qui permet surtout à la tchèque d’afficher des tarifs aussi bas. Sous le capot, le marché marocain ne jurant que par le diesel sur ce segment, la Rapid a opté pour le 1,6 TDI de 105 ch qui n’est pas étranger à la clientèle et qui a déjà fait ses preuves sur différents modèles du groupe. Equipée d’une boîte manuelle à 5 rapports, en attendant l’arrivée de la DSG, elle annonce une consommation moyenne autour des 4 l/100 km.

Disponible en 3 finitions, à savoir Active, Ambition et Elegance, la Skoda Rapid est lancée sur notre marché à partir de 164.000 DH. Un argument de taille qui vient s’ajouter à ceux précités et qui devrait permettre à Skoda de continuer sur sa lancée après le succès de l’Octavia dont la nouvelle génération devrait débarquer chez nous dans quelques mois. Alors sera-t-elle Rapid(ement) adoptée ?

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *