Stationnement autonome / Service de voiturier automatisé : Ford innove et impressionne

Stationnement autonome / Service de voiturier automatisé : Ford innove et impressionne

La recherche d’une place de stationnement peut être une étape pénible.

Et lorsqu’une place est enfin disponible, il peut parfois être difficile d’y faire entrer le véhicule. La solution ? Laisser cette tâche au véhicule seul. Dans le cadre d’une collaboration avec l’Association allemande de l’industrie automobile, Ford s’est associé à des fournisseurs d’infrastructures et à des entreprises technologiques, dont Bosch, pour démontrer qu’un véhicule connecté peut communiquer avec l’infrastructure du parking pour non seulement trouver une place mais aussi se garer lui-même. Le service de voiturier automatisé permet aux conducteurs d’utiliser une application pour déclencher une manoeuvre de stationnement automatisée, le tout depuis l’extérieur du véhicule.

Garer jusqu’à 20% de véhicules supplémentaires dans un parking

Cette technologie, actuellement en phase de recherche et de démonstration, élimine le stress lié au stationnement et pourrait être étendue pour permettre aux conducteurs d’envoyer leur véhicule à une station de lavage ou de recharge, ou même de se faire livrer un colis directement dans un parking. Ford a fait une démonstration du service de voiturier automatisé au salon IAA de Munich, qui s’est tenu du 6 au 12 septembre. Généralement, une place de parking standard mesure 2,44 mètres sur 4,88 mètres. Mais alors que les véhicules sont devenus de plus en plus grands au fil des ans, de nombreuses places de stationnement sont restées de la même taille. Le service de voiturier automatisé pourrait permettre de garer jusqu’à 20% de véhicules supplémentaires dans un parking, sans risque de dommages dus à des véhicules garés trop près les uns des autres ou à des occupants qui ouvrent les portes contre d’autres véhicules. Avec le service de voiturier automatisé, la technologie des capteurs installée dans le parking prend le contrôle du véhicule et gère tout le trafic à l’intérieur de la zone de stationnement.

Cela se fait par le biais d’une communication entre véhicules et infrastructures (V2I). Les capteurs du parking reconnaissent et localisent le véhicule pour guider sa manoeuvre de stationnement. Si l’infrastructure détecte quelque chose sur la trajectoire du véhicule, comme un piéton, un véhicule ou un danger, elle arrête immédiatement le véhicule. «Cette démonstration montre que le stationnement sans conducteur est une réalité et que les avantages vont au-delà du simple confort, de la commodité et du gain de temps. Que ce soit à l’aéroport, dans un centre-ville ou dans une arène sportive, le stationnement pourrait bientôt devenir beaucoup plus efficace, avec une entrée, des paiements et une sortie sans contact. Les véhicules qui tournent sans cesse autour du parking à la recherche d’une place adéquate appartiendront bientôt au passé», explique Joseph Urhahne, responsable de la conduite automatisée, de la recherche et ingénierie avancée chez Ford Europe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *