Suzuki SX4 S-Cross Diesel: Le nippon au cœur italien

Suzuki SX4 S-Cross Diesel: Le nippon au cœur italien

Se voulant nettement plus familial et sensiblement moins typé «4×4» que le Grand Vitara, le Suzuki SX4 S-Cross est carrément parti d’une feuille blanche.

Tout ou presque y est inédit, puisque le nouveau crossover de chez Suzuki ne partage aucun élément avec un autre modèle de la marque. Dévoilé en 2013 à la veille du Salon de Genève, il vient tout juste de faire son entrée sous nos latitudes au dernier salon Auto Expo. Le nippon s’inscrit dans cette nouvelle vague de véhicules  transgéniques qui combinent les qualités de plusieurs genres automobiles.

Le SX4 grandit bien…

Du haut de ses 158cm de hauteur, le SX4 S-Cross tente de dominer la concurrence. Long de 4.30m, la SX4 S-Cross rentre dans le gabarit type du segment. Le nouvel arrivé de chez Suzuki s’allonge de 15 cm par rapport à son prédécesseur le SX4 (sorti en 2006) et prend l’appellation S-Cross, tout en proposant une définition plus typée SUV. Les codes esthétiques y sont cultivés avec un soin particulier. Le périmètre inférieur de la caisse par exemple prend des habillages plastiques et de faux boucliers de protection. L’équipement à l’intérieur est complet, avec de série le régulateur-limiteur de vitesse, l’interface bluetooth mains libres avec commande au volant, les phares automatiques, les sièges chauffants, la climatisation bizone, le «keyless», l’interface USB, et les rétroviseurs rabattables électriquement. La version la plus cossue propose le toit ouvrant vitré électrique, la navigation GPS et des jantes de 17 pouces…

Du Fiat sous le capot…

Le nouveau SX4 S-Cross est disponible avec un moteur diesel 1,6l turbo compressé de chez Fiat Powertrain et qui occupe la 500L. Il s’agit du 4-cylindres Diesel 1.6 DDiS de 120 chevaux qui navigue entre 115 g/km de CO2 (4×2) et 114 g/km de CO2 (4×4 Start&Stop), tout en assurant des reprises satisfaisantes. Côté consommation, cette mécanique se satisfait d’une moyenne de 4,4 l/100km.

Le SX4 S-Cross bénéficie du nouveau système Allgrip de chez Suzuki qui fonctionne selon 4 modes. Par défaut, dans son mode Auto, il privilégie la consommation en fonctionnant en mode deux roues motrices jusqu’à ce qu’un patinage soit détecté. En pratique, ce mode remplit son rôle, évitant tout patinage des roues avant dès lors que l’on réquisitionne tout le couple maxi disponible.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *