Toyota rachète pour 550 millions de dollars l’unité de conduite autonome de Lyft

Toyota rachète pour 550 millions  de dollars l’unité de conduite  autonome de  Lyft

Toyota tisse sa toile dans les véhicules autonomes: le géant automobile japonais a annoncé lundi son rachat pour 550 millions de dollars (quelque 455 millions d’euros) de la division dédiée à ce domaine de la plate-forme américaine de VTC Lyft.

L’unité de Lyft dans la voiture autonome, connue sous le nom de Level 5 et comptant 300 employés, sera intégrée à Woven Planet Holdings, une filiale de Toyota consacrée à l’innovation qui montera une équipe de 1.200 personnes dans les technologies de conduite autonome au Japon, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, selon un communiqué commun. Lyft recevra quelque 550 millions de dollars en espèces, dont 200 millions de dollars payés d’avance et 350 millions de dollars échelonnés sur cinq ans. Le rachat de Level 5 marque «le premier accord majeur» de Woven Planet, selon le communiqué. Cette nouvelle entité de Toyota, dont l’activité opérationnelle a commencé début 2021, vise à décloisonner la recherche-développement dans des secteurs liés comme les véhicules autonomes, la robotique et les villes intelligentes.

Le chantier de son projet phare, «Woven City» («ville tissée» en anglais), a été lancé en février. Cette ville-laboratoire, construite sur le site d’une usine désaffectée de Toyota au pied du Mont Fuji au Japon, devra permettre à l’avenir de développer et tester des technologies en vie réelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *