970x250

Trois jeunes femmes primées

Trois jeunes femmes primées

3e édition du Challenge Startupper de l’Année par TotalEnergies

Trois jeunes femmes ont remporté la 3e édition du Challenge Startupper de l’Année par Total Energies lors d’une cérémonie, organisée jeudi soir à Technopark de Casablanca et dédiée à l’annonce des résultats et à la remise des prix aux lauréats de cette édition.
Il s’agit de Kenza Skiri qui a décroché le prix de la meilleure startup de moins de 3 ans avec son projet «Tadwir», Meryem Lahcini, prix de la meilleure idée ou projet d’entreprise avec «Charbon Eco» et Ikram Ait Kham qui a remporté le prix de la meilleure entrepreneuse avec «Nuwood».

S’agissant du projet «Tadwir», il porte sur le recycling, l’upcycling et l’écoconception. A partir de produits non toxiques (restes alimentaires, huiles de friture, carton, papier, plastique), Tadwir prototype et réalise différents produits utiles à ses communautés (petfood, bûches, litières végétales, enduits, articles de décoration, etc.), dans une logique de coopérative orientée développement durable. En ce qui concerne le projet «Charbon Eco», il porte sur le recyclage d’un déchet, le grignon d’olive, pour produire un charbon écologique moins cher, doté d’un pouvoir calorifique élevé et générant une faible émission de CO2.

Produit à partir de la biomasse restante de la trituration des olives, dont le traitement engendre des problèmes environnementaux, ce charbon contribue à la gestion durable des ressources forestières. Quant au projet «Nuwood», il recycle, grâce à un procédé d’ingénierie novateur, les coquilles de noix et les réutilise pour développer des produits écologiques dégradables. En utilisant les coquilles de noix comme alternative au bois, ce procédé permet notamment de fabriquer des panneaux 100% bio, destinés en particulier à l’ameublement, ayant des propriétés mécaniques similaires aux fibres industrielles.

A cette occasion, le directeur général de TotalEnergies Marketing Maroc et représentant de la compagnie pour l’ensemble de ses activités dans le Royaume, Abdesslam Rhnimi, a souligné que ce concours s’est déroulé depuis le mois d’octobre 2021 dans 32 pays en Afrique où il a été procédé au choix de 15 finalistes dans chaque pays, notant qu’au Maroc plus de mille porteurs de projets se sont inscrits et 365 dossiers complets ont été sélectionnés, tandis que 15 finalistes ont pu présenter leur projet devant le jury local d’experts. Il s’est dit fier de remettre les chèques aux gagnants avec un engagement d’accompagnement par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM) pour aider ces jeunes à devenir de vrais entrepreneurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.