Accueil Automobile Un prototype des pick-up électriques Ram signé Stellantis
AutomobileUne

Un prototype des pick-up électriques Ram signé Stellantis

Concept.  Le premier modèle est attendu en 2024 sur un marché où les principaux concurrents de Ram aux Etats-Unis ont déjà posé des pions.

Stellantis a dévoilé jeudi dernier un prototype des futurs pick-up électriques de sa marque Ram lors d’une présentation au grand salon de l’électronique de Las Vegas, au cours de laquelle a aussi été présenté un nouvel archétype de Peugeot.


Baptisé Ram 1500 Revolution BEV, le modèle est encore un concept amené à évoluer. Parmi ses caractéristiques figurent des portes ouvrant comme celles d’une double fenêtre, plus d’espace à l’intérieur, un volant rétractable pouvant laisser la place à un ordinateur, une troisième rangée de strapontins à l’arrière. Le groupe n’a pas précisé la distance que le véhicule pourrait couvrir en une seule charge, précisant seulement qu’il pouvait atteindre jusqu’à 160 kilomètres après environ 10 minutes sur une station de recharge rapide.

Le premier modèle est attendu en 2024 sur un marché où les principaux concurrents de Ram aux Etats-Unis ont déjà posé des pions: Ford commercialise son populaire F-150 Lightning depuis le printemps, tandis que le Silverado électrique de Chevrolet (General Motors) et le Cybertruck de Tesla devraient normalement être disponibles en 2023. L’idée est d’apporter «le bon pick-up, avec les bonnes caractéristiques, au bon moment», a souligné le directeur de la marque Mike Koval. «C’est ce qui fait la différence entre l’élaboration d’une marque électrique et un simple nouveau pick-up électrique», a-t-il ajouté.

Le groupe surpassera ses concurrents en termes d’autonomie, de remorquage, de charge utile et de temps de recharge, a-t-il assuré. Stellantis a aussi mis en avant jeudi Peugeot en présentant un prototype devant inspirer la prochaine génération des véhicules de la marque, nommé Inception Concept. Electrique, à l’allure «féline» selon la directrice de Peugeot Linda Jackson, la voiture propose notamment à la place du volant une surface rectangulaire fonctionnant au toucher, qui peut se rétracter pour laisser place à un écran panoramique courant sur la largeur du véhicule.

Le constructeur a aussi profité de l’événement pour annoncer la création d’une nouvelle entité dédiée à l’exploitation des données récupérées sur les véhicules, et appelée Mobilisights. «Exploitées efficacement, les data des capteurs et les autres data recueillies par les véhicules connectés peuvent être à l’origine d’une large gamme de services et d’applications aux avantages indéniables, qui vont des assurances personnalisées basées sur l’usage, à la détection des risques sur la route, en passant par la gestion de la circulation», a relevé son directeur, Sanjiv Ghate, dans un communiqué..

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie