Ventes automobiles : Le marché marocain dans le rouge

Ventes automobiles : Le marché marocain dans le rouge

Cela n’était plus qu’une question de temps. Les chiffres publiés par l’Aivam des ventes à fin mai 2013 l’ont confirmé. Pour la première fois depuis un moment déjà, le marché marocain est dans le rouge.

En effet, alors que le VUL a vu ses ventes augmenter, c’est loin d’être le cas du véhicule particulier qui a connu une baisse de 5,08% par rapport à 2012, soit 2.517 voitures en moins que l’an dernier.

Bien que le top reste inchangé, la plupart des marques ont essuyé des baisses conséquentes de leurs ventes. Toujours en tête du classement, Dacia réussit tant bien que mal à se maintenir dans le vert avec 290 unités de plus qu’en 2012 à la même période. Renault qui s’accroche toujours à sa seconde place avec 15,41% de parts de marché a vendu 722 unités en moins qu’à fin mai 2012, enregistrant ainsi une baisse de 9,46% de ses ventes malgré le succès de la Clio. La 3ème marche du podium revient à une cinquantaine d’unités près à Ford au profit de Peugeot. La marque française a connu une baisse de 6,04% de ses ventes, soit près de 400 unités de moins qu’en 2012.

Dans la seconde partie du Top 10, Fiat a réussi à accroître ses ventes de 15,38% en écoulant 575 unités de plus que l’année dernière. Citroën et Nissan sont toujours dans le vert, Volkswagen a vu ses ventes légèrement baisser alors que pour Toyota les chiffres sont plus alarmants puisque le japonais a écoulé 655 unités de moins qu’en 2012.

Connaissant de réels soucis en ce moment, Kia a finalement quitté le Top 10 avec des ventes en baisse de 63,34%, soit 1.156 véhicules de moins qu’en 2012. La tendance étant à la baisse, difficile d’y échapper à l’instar de Honda dont les ventes ont baissé de plus de 24% en écoulant jusqu’à fin mai 271 unités contre 359 l’année passée.

Le luxe s’en sort avec les honneurs, notamment Land Rover avec une croissance de 26,97% et Porsche qui a écoulé 20 unités de plus que l’année dernière à la même période, ce qui représente une croissance de 37,04% pour la marque allemande sur notre marché. En somme, le véhicule particulier a totalisé jusqu’à fin mai 47.061 unités, contre 49.578 en 2012, ce qui représente une baisse de 5,08%.

Pour ce qui est du véhicule utilitaire avec 728 unités vendues de plus qu’en 2012, il affiche une croissance de 13,84% alors que les résultats étaient à la baisse il y a quelques mois. Dominé par Mitsubishi qui a écoulé 1.113 unités cette année, soit une hausse de 87,69%, le segment est prometteur et plusieurs importateurs misent dessus.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *