Archives – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Thu, 14 Jan 2021 17:53:12 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.8.1 Renault dévoile son nouveau plan «Renaulution» https://aujourdhui.ma/une/renault-devoile-son-nouveau-plan-renaulution https://aujourdhui.ma/une/renault-devoile-son-nouveau-plan-renaulution#respond Thu, 14 Jan 2021 17:53:12 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=365586

Le Maroc retenu parmi les sites stratégiques à l’international Luca de Meo, directeur général de Renault, vient de présenter, ce jeudi, les grandes lignes du nouveau plan stratégique «Renaulution» du Groupe. Le Maroc est retenu par la marque automobile comme étant un important site industriel, dans ce nouveau plan, qui vise à réorienter sa stratégie ...]]>

Le Maroc retenu parmi les sites stratégiques à l’international

Luca de Meo, directeur général de Renault, vient de présenter, ce jeudi, les grandes lignes du nouveau plan stratégique «Renaulution» du Groupe. Le Maroc est retenu par la marque automobile comme étant un important site industriel, dans ce nouveau plan, qui vise à réorienter sa stratégie du constructeur de la course au volume à la création de valeur. «Le plan Renaulution consiste à orienter l’ensemble de l’entreprise du volume à la valeur. Plus qu’un redressement, il s’agit d’une transformation profonde de notre modèle d’entreprise. Nous avons établi des bases solides et saines pour nos performances. Le Groupe a rationalisé nos opérations, en commençant par l’ingénierie, en ajustant notre taille lorsque c’était nécessaire, en réaffectant nos ressources vers les produits et les technologies à fort potentiel», a fait savoir M. de Meo.

Le nouveau plan Renaulution vise à restaurer la compétitivité du Groupe Renault en allant au-delà du plan 2022, en améliorant l’efficacité de l’ingénierie et de la production. Ce qui permettra de réduire les coûts fixes et améliorer les coûts variables dans le monde, tirant parti des atouts industriels actuels du Groupe et de son leadership électrique en Europe. «Cette efficacité accrue alimentera la future gamme de produits: technologiques, électrifiés et compétitifs.
Et cela alimentera la force de nos marques, chacune avec ses propres territoires clairs et différenciés ; responsables de leur rentabilité et de la satisfaction de leurs clients», a expliqué M. de Meo.

Ainsi, le Groupe Renault passera, selon l’intervenant, d’une entreprise automobile utilisant la technologie à une entreprise technologique utilisant des voitures, dont au moins 20% des revenus proviendront des services des données et du commerce de l’énergie d’ici 2030. «Nous y arriverons progressivement, en nous appuyant sur les atouts de cette grande entreprise, sur les compétences et l’engagement de ses collaborateurs. Renaulution est un plan stratégique ‘fait maison’ que nous allons déployer et réaliser de la même façon : collectivement», a ajouté M. de Meo. (ALM reviendra avec plus détails dans le prochain cahier auto de mercredi prochain).

]]>
https://aujourdhui.ma/une/renault-devoile-son-nouveau-plan-renaulution/feed 0
Aujourd’hui le nombre de cas confirmés, 1.217, est le plus bas depuis le 2 septembre https://aujourdhui.ma/une/la-situation-epidemiologique-au-14-decembre-18h00 https://aujourdhui.ma/une/la-situation-epidemiologique-au-14-decembre-18h00#respond Mon, 14 Dec 2020 17:12:32 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=362931

Entre hier à 18H00 et aujourd’hui à 18H00 1.217 nouveaux cas soit un cumul de 400.826 cas à ce jour. 3.042 guérisons soit un cumul de 359.065 à ce jour 35 nouveaux décès donc un cumul de 6.659 à ce jour.]]>

Entre hier à 18H00 et aujourd’hui à 18H00 1.217 nouveaux cas soit un cumul de 400.826 cas à ce jour. 3.042 guérisons soit un cumul de 359.065 à ce jour 35 nouveaux décès donc un cumul de 6.659 à ce jour.

]]>
https://aujourdhui.ma/une/la-situation-epidemiologique-au-14-decembre-18h00/feed 0
Décès du journaliste Salaheddine El Ghomari https://aujourdhui.ma/une/deces-du-journaliste-salaheddine-el-ghomari https://aujourdhui.ma/une/deces-du-journaliste-salaheddine-el-ghomari#respond Fri, 11 Dec 2020 10:34:55 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=362759

Le journaliste vedette de 2M Salaheddine El Ghomari est décédé, jeudi soir à Casablanca, des suites d’une attaque cardiaque, a annoncé 2M sur son compte twiter. Agé de 52 ans, le défunt a rendu l’âme dans l’ambulance au moment de son évacuation vers un hôpital de la métropole. Présentateur du journal télévisé de 2M, Salaheddine ...]]>

Le journaliste vedette de 2M Salaheddine El Ghomari est décédé, jeudi soir à Casablanca, des suites d’une attaque cardiaque, a annoncé 2M sur son compte twiter. Agé de 52 ans, le défunt a rendu l’âme dans l’ambulance au moment de son évacuation vers un hôpital de la métropole. Présentateur du journal télévisé de 2M, Salaheddine El Ghomari s’était distingué par l’émission quotidienne «Questions sur le Coronavirus».

A travers cette émission, le journaliste visait à sensibiliser et répondre aux nombreuses interrogations des citoyens sur les différents aspects de la crise sanitaire. Après des études de journalisme en Russie, il a rejoint la chaîne en 2000, où il s’est imposé comme l’un des présentateurs les plus en vue du journal télévisé en langue arabe. La disparition subite de Salaheddine El Ghomari a suscité un grand émoi parmi les professionnels des médias et chez le grand public. En cette douloureuse circonstance, Aujourd’hui le Maroc présente ses condoléances à sa famille, ses amis et proches

]]>
https://aujourdhui.ma/une/deces-du-journaliste-salaheddine-el-ghomari/feed 0
Nouveau record: 4.320 cas confirmés sur les dernières 24 heures https://aujourdhui.ma/une/4-320-cas-confirmes-sur-les-dernieres-24-heures https://aujourdhui.ma/une/4-320-cas-confirmes-sur-les-dernieres-24-heures#respond Thu, 29 Oct 2020 17:18:03 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=359188

Quatre mille trois cent vingt (4.320) nouveaux cas d’infection au coronavirus et 3.320 guérisons ont été enregistrés au Maroc dans les dernières 24 heures, a annoncé jeudi le ministère de la Santé. Le nouveau bilan porte à 212.038 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 174.911 celui ...]]>

Quatre mille trois cent vingt (4.320) nouveaux cas d’infection au coronavirus et 3.320 guérisons ont été enregistrés au Maroc dans les dernières 24 heures, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.

Le nouveau bilan porte à 212.038 le nombre total des contaminations depuis le premier cas signalé le 2 mars et à 174.911 celui des personnes totalement rétablies, soit un taux de guérison de 82,5%, a précisé le ministère dans son bulletin quotidien de la Covid-19.
Le nombre de décès est passé à 3.572, avec 66 nouveaux cas recensés en 24 heures, soit un taux de létalité de 1,7%.
Ces décès sont répartis entre les régions de Casablanca-Settat (16), l’Oriental (12), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (5), Marrakech-Safi (4), Souss-Massa (8), Rabat-Salé-Kénitra (8), Béni Mellal-Khénifra (4), Fès-Meknès (4) et Draâ-Tafilalet (5).
Les nouveaux cas de contamination ont été détectés dans les régions de Casablanca-Settat (2.033), Rabat-Salé-Kénitra (521), l’Oriental (566), Marrakech-Safi (222), Souss-Massa (262), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (301), Béni Mellal-Khénifra (117), Laâyoune-Sakia El Hamra (64), Draâ-Tafilalet (105), Fès-Meknès (76), Guelmim-Oued Noun (27) et Dakhla-Oued Eddahab (26).
Le nombre de cas exclus s’élève à 3.073.007, après 17.881 nouvelles analyses négatives.
Les cas actifs ont atteint un total de 33.555, alors que les cas sévères ou critiques sont au nombre de 787, dont 60 placés sous intubation.
Le taux d’occupation des lits de réanimation dédiés à la Covid-19 est de 34,10%.

]]>
https://aujourdhui.ma/une/4-320-cas-confirmes-sur-les-dernieres-24-heures/feed 0
Covid-19 : Répartition des 1.283 cas https://aujourdhui.ma/archives/covid-19-repartition-des-1-283-cas https://aujourdhui.ma/archives/covid-19-repartition-des-1-283-cas#respond Wed, 05 Aug 2020 17:18:44 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=352581 Tanger-Tétouan 322
Marrakech-Safi 296
Casablanca-Settat 249
Fès-Meknès 201
Rabat-Salé-Kenitra 136
Laâyoune-Sakia El Hamra 26
Beni Mellal-Khenifra 22
Oriental 13
Drâa-Tafilalet 10
Souss-Massa 5
Dakhla-Oued Eddahab 3

Guelmim-Oued Noun 0

]]>
https://aujourdhui.ma/archives/covid-19-repartition-des-1-283-cas/feed 0
276 infractions constatées sur 16.000 points de vente du 1er au 12 avril https://aujourdhui.ma/une/276-infractions-constatees-sur-16-000-points-de-vente-du-1er-au-12-avril https://aujourdhui.ma/une/276-infractions-constatees-sur-16-000-points-de-vente-du-1er-au-12-avril#respond Mon, 13 Apr 2020 18:56:47 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=341320

Ce sont 276 infractions qui ont été constatées, du 1er au 12 avril, en matière de prix et de qualité des produits alimentaires lors des interventions des commissions mixtes provinciales et locales. Le chiffre est précisé par le département des affaires générales et de la gouvernance qui indique que les interventions ont concerné plus de ...]]>

Ce sont 276 infractions qui ont été constatées, du 1er au 12 avril, en matière de prix et de qualité des produits alimentaires lors des interventions des commissions mixtes provinciales et locales. Le chiffre est précisé par le département des affaires générales et de la gouvernance qui indique que les interventions ont concerné plus de 16.000 points de vente en gros et au détail et des entrepôts de stockage. «Ces infractions sont ventilées en 208 pour défaut d’affichage des prix, 41 pour non présentation de factures, 16 pour hausses illicites de prix règlementés, 4 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, en plus de 7 autres infractions diverses», précise le département. Selon la même source, les mesures règlementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

Concernant la qualité des marchandises et produits stockés ou présentés à la vente, les commissions mixtes ont procédé à la saisie et à la destruction de plus de 17 tonnes de marchandises impropres à la consommation.

De son côté, la commission interministérielle chargée du suivi régulier de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle des prix et de la qualité s’est enquise lundi de la situation de l’approvisionnement. Celle-ci se caractérise, selon le même département, par la disponibilité et la stabilité. Selon la même source, la situation de ravitaillement des marchés est normale. Les marchés étant dotés de tous les produits de première nécessité que ce soit les produits alimentaires, d’hygiène ou énergétiques. En détail, la commission a relevé que les prix de la majorité des produits sont stables. De leur part, les prix des fruits et légumes ont continué leur trend baissier cette semaine par rapport à la semaine précédente. Ainsi les prix ont connu une baisse de 7% pour la tomate, la pomme de terre (-5%), les carottes (-4%), l’oignon vert (-8%), l’oignon sec (-5,5%). Il a également été constaté une stabilité des prix des viandes rouges et blanches, de même pour les légumineuses.

]]>
https://aujourdhui.ma/une/276-infractions-constatees-sur-16-000-points-de-vente-du-1er-au-12-avril/feed 0
Filière équine : Hausse de 27% de l’élevage entre 2011 et 2017 https://aujourdhui.ma/archives/filiere-equine-hausse-de-27-de-lelevage-entre-2011-et-2017 https://aujourdhui.ma/archives/filiere-equine-hausse-de-27-de-lelevage-entre-2011-et-2017#respond Mon, 22 Oct 2018 08:10:52 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=298261

Les naissances annuelles de chevaux sur les 5 principales races ont connu une hausse de 27% durant la période 2011 et 2017, a indiqué, jeudi à El Jadida, la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec). Quatre mille naissances sont enregistrées avec «une nette amélioration de la qualité génétique», depuis la mise en œuvre de la ...]]>

Les naissances annuelles de chevaux sur les 5 principales races ont connu une hausse de 27% durant la période 2011 et 2017, a indiqué, jeudi à El Jadida, la Société royale d’encouragement du cheval (Sorec).

Quatre mille naissances sont enregistrées avec «une nette amélioration de la qualité génétique», depuis la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la filière équine en 2011, a ajouté la Sorec, en marge de la onzième édition du Salon du cheval. A cet effet, un bilan d’étape de ladite Stratégie rappelle le coup d’envoi, en 2017, du Centre national du transfert d’embryon à Meknès, où la pratique de cette technique consiste en l’insémination artificielle fraîche des meilleures juments barbe, qui sont donneuses, et les juments arabe-barbe, qui sont receveuses. Sur un autre plan, la même source fait état de résultats probants en matière de sauvegarde de la race barbe, dont le nombre a doublé en six ans, rappelant le lancement, l’année passée, du premier Meeting national du cheval barbe et arabe-barbe.

La Sorec souligne, dans ce sens, l’organisation de pas moins de 24 concours de tbourida ayant engagé 333 Sorbas (troupes) et 6.000 chevaux, dont 80% sont des barbes et des arabes-barbes, contre 51% en 2015.

]]>
https://aujourdhui.ma/archives/filiere-equine-hausse-de-27-de-lelevage-entre-2011-et-2017/feed 0
L’authentique, l’intrus et le nègre: Dans la presse, on ne sait plus qui écrit quoi et pour le compte de qui… https://aujourdhui.ma/une/lauthentique-lintrus-et-le-negre-dans-la-presse-on-ne-sait-plus-qui-ecrit-quoi-et-pour-le-compte-de-qui https://aujourdhui.ma/une/lauthentique-lintrus-et-le-negre-dans-la-presse-on-ne-sait-plus-qui-ecrit-quoi-et-pour-le-compte-de-qui#respond Fri, 12 Aug 2016 09:29:09 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=242862

Que notre institution ait un actionnaire de référence en la personne d’un grand industriel et investisseur du pays n’est pas une tare mais une fierté. Il faut croire que la fièvre qui secoue actuellement la sphère politique est contagieuse puisqu’elle semble toucher d’autres cercles comme celui des médias à commencer par la presse écrite et ...]]>

Que notre institution ait un actionnaire de référence en la personne d’un grand industriel et investisseur du pays n’est pas une tare mais une fierté.

Il faut croire que la fièvre qui secoue actuellement la sphère politique est contagieuse puisqu’elle semble toucher d’autres cercles comme celui des médias à commencer par la presse écrite et son pendant digital. Certains supports, que nous appellerons par abus de langage et à notre corps défendant des « confrères», sous l’effet de cette fièvre en viennent à oublier les bases même du métier.

Le site Alyaoum24 de notre «confrère» Taoufik Bouaachrine semble avoir trouvé dans notre quotidien Aujourd’hui Le Maroc sa cible préférée du moment, à défaut de pouvoir donner à ses lecteurs de la vraie matière journalistique basée sur l’information et rien que l’information. Ce faisant, Alyaoum24 et probablement aussi Akhbar Al Yaoum semblent avoir inventé un nouveau type de journalisme à la tâche produisant du contenu au kilomètre et surtout sur commande. Il faut dire que c’est bien plus facile que de devoir aller chercher l’information, la traiter et l’analyser selon les règles de l’art.

Mais ce n’est pas tout. Car, pour livrer sa commande, notre «confrère» en a profité au passage pour s’attaquer à d’autres journalistes, ceux d’Aujourd’hui Le Maroc qui, n’en déplaise à M. Bouaachrine et ses commanditaires, croient encore dans les valeurs et la noblesse de leur métier.
Que notre institution ait un actionnaire de référence en la personne d’un grand industriel et investisseur du pays n’est pas une tare mais une fierté. D’autant plus que la qualité de cet actionnaire fait qu’il n’intervient jamais ni dans notre ligne ni dans le contenu.

En faisant le raccourci trop hasardeux nous réduisant au statut de porte-parole d’un actionnaire, le «confrère» Bouaachrine trahit lui-même son propre référentiel selon lequel il aborde notre métier. Pour autant, on rappellera au passage que Aujourd’hui Le Maroc, une institution bien plus ancienne que Akhbar Al Yaoum, a au moins le mérite d’afficher publiquement et en toute transparence ses chiffres et l’identité de ses actionnaires. L’information est de notoriété publique. En revanche, M. Bouaachrine peut-il faire preuve de courage et de transparence en dévoilant à ses lecteurs qui sont ses vrais actionnaires ?

En entreprise de presse qui se respecte, à Aujourd’hui Le Maroc la rédaction est constituée de journalistes professionnels qui se réveillent tous les matins pour accomplir avec sérieux et engagement leur mission première : informer le lecteur en toute neutralité et surtout en respectant les règles d’éthique les plus basiques.
C’est dans ce seul état d’esprit qu’Aujourd’hui Le Maroc a simplement relayé un débat qui s’est déroulé au Parlement au sujet de la politique industrielle et le pacte d’accélération. Si les responsables du site Alyaoum24 avaient pris la peine de consulter tout ce qui a été publié par Aujourd’hui Le Maroc sur ce sujet, ils comprendraient vite notre conviction qu’il s’agit là d’une stratégie réussie qui a donné ses fruits et qui est vitale pour l’avenir du Maroc. C’est en partant de ces convictions que nous avons aussi appelé à la nécessité que tous les acteurs travaillent ensemble en harmonie pour faire réussir au Maroc son pari industriel.

Quand notre confrère du site Alyaoum24 travestit la réalité en parlant d’attaque contre Moulay Hafid Elalamy, cela ne nous étonne guère venant d’un support dont le premier responsable a une conception du journalisme très primaire et insultante pour les vrais professionnels de l’information.

 

]]>
https://aujourdhui.ma/une/lauthentique-lintrus-et-le-negre-dans-la-presse-on-ne-sait-plus-qui-ecrit-quoi-et-pour-le-compte-de-qui/feed 0
Il n’y a aucune hausse des prix des produits alimentaires, selon El Ouafa https://aujourdhui.ma/une/il-ny-a-aucune-hausse-des-prix-des-produits-alimentaires-selon-el-ouafa https://aujourdhui.ma/une/il-ny-a-aucune-hausse-des-prix-des-produits-alimentaires-selon-el-ouafa#respond Wed, 27 Apr 2016 12:05:40 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=234378

« Aucune hausse des prix des produits alimentaires n’a été enregistrée ». C’est ce qu’a assuré, mardi 26 avril 2016, le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed El Ouafa. En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, il a relevé que les ...]]>

« Aucune hausse des prix des produits alimentaires n’a été enregistrée ». C’est ce qu’a assuré, mardi 26 avril 2016, le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed El Ouafa.

En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, il a relevé que les prix des céréales n’ont pas, non plus, connu d’augmentation, du fait que la fixation de leurs prix est une mission qui revient à l’Etat, alors que les prix d’autres produits sont soumis aux lois de l’offre et de la demande.

«Toute flambée des prix des différents produits porte atteinte à l’économie nationale», a-t-il souligné, faisant néanmoins état d’une inflation entre février et mars derniers et de l’augmentation des prix de certains produits de consommation précis.

]]>
https://aujourdhui.ma/une/il-ny-a-aucune-hausse-des-prix-des-produits-alimentaires-selon-el-ouafa/feed 0
Sahara marocain: Ban Ki-moon veut apaiser la querelle https://aujourdhui.ma/une/sahara-marocain-ban-ki-moon-veut-apaiser-la-querelle https://aujourdhui.ma/une/sahara-marocain-ban-ki-moon-veut-apaiser-la-querelle#respond Tue, 29 Mar 2016 11:22:53 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=231913

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est revenu à la raison. Il a ainsi regretté ses propos sur le Sahara marocain et veut «n’épargner aucun effort» pour apaiser «le malentendu» avec le Maroc, a affirmé lundi 28 mars 2016 son porte-parole Stéphane Dujarric. Concernant le terme «occupation» du Sahara prononcé par M. Ban lors ...]]>

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est revenu à la raison. Il a ainsi regretté ses propos sur le Sahara marocain et veut «n’épargner aucun effort» pour apaiser «le malentendu» avec le Maroc, a affirmé lundi 28 mars 2016 son porte-parole Stéphane Dujarric.

Concernant le terme «occupation» du Sahara prononcé par M. Ban lors de sa visite aux camps de Tindouf, Stéphane Dujarric a expliqué que «l’utilisation de ce terme n’était pas préméditée ni délibérée, c’était une réaction spontanée, personnelle».

Et d’ajouter : «Nous regrettons les malentendus et les conséquences que cette expression personnelle de sollicitude a provoqués».

M. Dujarric a réaffirmé que M. Ban n’avait aucune intention d’offenser le Maroc et que l’ONU, qui mène une médiation, n’avait pas changé de position et ne «prenait pas parti» dans cette affaire.

Désormais, «il importe de surmonter les difficultés actuelles et de permettre à la mission de poursuivre son travail», a souligné le porte-parole, réitérant la prédisposition de M. Ban et ses représentants «à n’épargner aucun effort pour y parvenir, dans un esprit constructif et de coopération».

Pour rappel, en guise de représailles à l’attitude de Ban Ki-moon jugée partiale lors de sa récente visite dans la région, le Maroc a expulsé 80 experts civils expatriés de la Mission de l’ONU au Sahara (Minurso) et fait fermer un bureau de liaison militaire.

Le Conseil de sécurité a publié vendredi 25 mars 2016 une déclaration unanime exprimant son souhait de régler cette querelle afin que la Minurso «puisse recommencer à fonctionner pleinement».

]]>
https://aujourdhui.ma/une/sahara-marocain-ban-ki-moon-veut-apaiser-la-querelle/feed 0