Livre – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Tue, 12 Oct 2021 14:16:29 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.8.1 Dans un livre à paraître : Salma Fellahi associe le public à la conception de ses «Esprits nomades» https://aujourdhui.ma/culture/livre/dans-un-livre-a-paraitre-salma-fellahi-associe-le-public-a-la-conception-de-ses-esprits-nomades https://aujourdhui.ma/culture/livre/dans-un-livre-a-paraitre-salma-fellahi-associe-le-public-a-la-conception-de-ses-esprits-nomades#respond Tue, 12 Oct 2021 14:16:29 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=388847

Les gens ne lisent plus et n’aiment plus lire. «En les intégrant dans une œuvre, ils seront intéressés et encouragés à aimer la littérature et l’art». Un livre écrit par son auteure et le public. Du jamais-vu, du moins dans le pays. Cependant, l’idée émane de l’écrivaine marocaine Salma Fellahi qui précise que sa publication ...]]>

Les gens ne lisent plus et n’aiment plus lire. «En les intégrant dans une œuvre, ils seront intéressés et encouragés à aimer la littérature et l’art».

Un livre écrit par son auteure et le public. Du jamais-vu, du moins dans le pays. Cependant, l’idée émane de l’écrivaine marocaine Salma Fellahi qui précise que sa publication à paraître est «un projet assez particulier». Pour elle, cette œuvre, intitulée «Esprits nomades», est «une première au Maroc».

Pour mieux présenter son livre dont la commercialisation en ligne est prévue au cours de cette semaine, elle organisera deux rencontres. La première sera destinée, comme elle le détaille, à la présentation de son œuvre. «Lors de la deuxième rencontre, je recevrai les personnes qui ont déjà acheté mon livre dont certaines pages sont encore vides», avance-t-elle. Tel que l’explicite l’auteure, cette deuxième rencontre sera également destinée à «compléter» l’œuvre également garnie de ses propres peintures et des illustrations d’Abdellatif Fellahi. «Les personnes qui l’ont achetée vont s’inspirer de mes vers pour peindre et de l’histoire pour terminer celle-ci», ajoute-t-elle. Mieux encore, l’auteure a préféré ne pas faire de résumé pour sa publication.

«Ainsi, je laisse un peu chacun imaginer l’histoire», avance-t-elle en en donnant un avant-goût. En fait l’intrigue parle d’un homme agonisant qui hallucine et parle à une autre personne dans le paradis. Celle-ci s’était donné la mort à cause de cet homme qui agonise et parle de l’au-delà pour lui demander pardon. Elle finit par le remercier même s’il lui a fait beaucoup de mal. «C’est à la fois une histoire étrange, triste et assez philosophique pour remettre les gens en question», commente l’écrivaine qui, à travers sa démarche, veut également inciter les étudiants à imaginer et prendre part au livre. Comme elle le rappelle, les gens ne lisent plus et n’aiment plus lire. «En les intégrant dans une œuvre, ils seront intéressés et encouragés à aimer la littérature et l’art», estime-t-elle.

Outre la suite poétique «Esprits nomades», dont la sortie officielle est prévue dans deux mois, Salma Fellahi, également professeure de littérature française à El Jadida, a déjà publié d’autres ouvrages. Elle compte à son actif «La poétique du Melhoun marocain» (2017), «L’amalgame de l’Eros et du Thanatos dans les contemplations de Victor Hugo» (2018) et «Luttes et chimères» (2018). Elle a même publié des articles et dirigé voire illustré récemment deux volumes du dix-septième numéro dédié à l’Afrique de la revue «Legs et Littérature», publiée par une association portant ce même nom. De quoi faire rayonner le nom de la professeure marocaine ici et ailleurs.

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/dans-un-livre-a-paraitre-salma-fellahi-associe-le-public-a-la-conception-de-ses-esprits-nomades/feed 0
Grande lumière sur les chantres slaouis du Malhoun https://aujourdhui.ma/culture/grande-lumiere-sur-les-chantres-slaouis-du-malhoun https://aujourdhui.ma/culture/grande-lumiere-sur-les-chantres-slaouis-du-malhoun#respond Wed, 08 Sep 2021 13:49:25 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=386107

Une première ! Le nouveau livre «Chantres slaouis du Malhoun, des perles conservées de la mémoire du patrimoine marocain» a la particularité de s’intéresser aux créations des poètes slaouis du Malhoun. Dans cette oeuvre, publiée par les éditions Sijilmassa, le chercheur Noureddine Chammas documente comme il le précise «les parcours intellectuels, culturels et créatifs de ...]]>

Une première ! Le nouveau livre «Chantres slaouis du Malhoun, des perles conservées de la mémoire du patrimoine marocain» a la particularité de s’intéresser aux créations des poètes slaouis du Malhoun.

Dans cette oeuvre, publiée par les éditions Sijilmassa, le chercheur Noureddine Chammas documente comme il le précise «les parcours intellectuels, culturels et créatifs de ces chantres». En détail, cette publication, préfacée par Abdelmajid Fennich, met en lumière, selon l’auteur, «des aspects importants de la vie de ces créateurs et les répertorie selon leur biographie conçue par d’autres auteurs». «Le tout selon une méthodologie complémentaire alliant la documentation, l’investigation, la chronologie, le contexte historique et l’enquête de terrain dans la mémoire des apprenants et intéressés toujours en vie», avance l’écrivain. En 501 pages, l’oeuvre répertorie la créativité slaouie en Malhoun sur trois siècles. Après une introduction générale, fixant l’objectif de cette étude, sa méthodologie et ses références, l’auteur divise son ouvrage en deux chapitres. Le premier étant intitulé «Les chantres slaouis lors de l’essor du Malhoun» Appelée «Sabat Lechiakh», cette évolution a notamment marqué l’ère allant du Sultan Moulay Abdellah au Sultan Sidi Mohamed Ben Abderrahman Ben Hicham. Quant au deuxième chapitre, intitulé «Les chantres slaouis novateurs du Malhoun», il relate cet art dans l’ère de Moulay Hassan Ier jusqu’au règne de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Chaque chapitre comprend des répertoires d’un chantre slaoui. Ainsi, le premier chapitre compile treize répertoires au moment où le deuxième en rassemble vingt-neuf. De plus, tout répertoire comprend une biographie détaillée du chantre et sa bibliographie outre ses poèmes enregistrés à la radio avec des numéros d’enregistrement et des modèles de leurs manuscrits. De quoi faire l’intérêt de l’ouvrage considéré, selon l’auteur, une référence pour les chercheurs en histoire du patrimoine du Malhoun en général et slaoui en particulier. Pour lui, le livre est également une valeur ajoutée en termes de recherche des trésors de notre culture marocaine authentique dans son rapport avec son environnement socio-politique. «Le tout sous le patronage des Rois alaouites qui a atteint son apogée lors des règnes de Feu Hassan II et de SM le Roi Mohammed VI», ajoute le chercheur qui s’appuie sur des attestations et témoignages.

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/grande-lumiere-sur-les-chantres-slaouis-du-malhoun/feed 0
«Douce lumière», nouveau roman de Moha Ennaji https://aujourdhui.ma/culture/livre/douce-lumiere-nouveau-roman-de-moha-ennaji https://aujourdhui.ma/culture/livre/douce-lumiere-nouveau-roman-de-moha-ennaji#respond Thu, 12 Aug 2021 12:11:47 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=383871

«Douce lumière» est le nouveau roman de l’écrivain et universitaire Moha Ennaji, paru récemment aux éditions Marsam. C’est le deuxième roman du président de l’Institut international des langues et cultures à Fès, après «l’olivier de la sagesse», signé en 2017. Récit d’une aventure à l’allure d’une biographie, le livre relate d’une manière tendre et parfois ...]]>

«Douce lumière» est le nouveau roman de l’écrivain et universitaire Moha Ennaji, paru récemment aux éditions Marsam.

C’est le deuxième roman du président de l’Institut international des langues et cultures à Fès, après «l’olivier de la sagesse», signé en 2017. Récit d’une aventure à l’allure d’une biographie, le livre relate d’une manière tendre et parfois humoristique les tribulations d’Ahmed, né dans un petit village des contreforts du Moyen Atlas au cœur d’une famille pauvre, à la fin du protectorat français.

Grâce à son éducation et à sa formation, sans renier ses origines amazighes dans un Maroc en pleine mutation, il deviendra docteur. Dès lors tout semble lui réussir, jusqu’à ce triste jour où son médecin lui annonce qu’il est atteint d’une maladie incurable et où commence pour lui son plus grand combat. «A travers cette trajectoire humaine, c’est toute une époque du Maroc qui revit, avec ses joies et ses tragédies, ses espoirs et ses déceptions : un destin qui saura parler à chacun de nous, un pur éclat d’humanité», explique l’auteur à la MAP.

Selon lui, «ce roman transmet le Maroc contemporain au reste du monde, de l’Amérique à l’Europe et à l’Afrique. Il parle ce langage du cœur, de la sincérité, de la non-violence, de l’amour des choses et des êtres dans les beaux paysages du Maroc, du Sahara, des Atlas et du Rif».

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/douce-lumiere-nouveau-roman-de-moha-ennaji/feed 0
Dans son dernier livre : Bouselham Daif partage sa propre expérience en théâtre https://aujourdhui.ma/culture/livre/dans-son-dernier-livre-bouselham-daif-partage-sa-propre-experience-en-theatre https://aujourdhui.ma/culture/livre/dans-son-dernier-livre-bouselham-daif-partage-sa-propre-experience-en-theatre#respond Sat, 07 Aug 2021 11:00:18 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=383486

Le dernier livre intitulé « Le théâtre, un atelier ouvert » du dramaturge marocain, Bouselham Daif, offre une matière intéressante sur les planches. Cette publication, réalisée par la troupe «Chamat» et l’établissement « Afaq » pour les études, l’édition et la distribution, émane de l’expérience vécue de l’auteur. «Lors d’une rencontre ouverte, un intervenant m’a ...]]>

Le dernier livre intitulé « Le théâtre, un atelier ouvert » du dramaturge marocain, Bouselham Daif, offre une matière intéressante sur les planches.

Cette publication, réalisée par la troupe «Chamat» et l’établissement « Afaq » pour les études, l’édition et la distribution, émane de l’expérience vécue de l’auteur. «Lors d’une rencontre ouverte, un intervenant m’a posé cette question : que fait le metteur en scène lors de l’interprétation de sa pièce de théâtre ? », raconte-t-il dans la préface de son livre. L’écrivain trouve que cette question est délicate. «La mission du metteur en scène prend directement fin après le début du show. Mais que fait-il en ce moment ?», s’interroge, à son tour, l’auteur qui estime que le metteur en scène devient un spectateur, récepteur de son travail. Mieux encore, cette interrogation a poussé M. Daif à réfléchir sur l’œuvre du metteur en scène et l’essence de son métier.

«Le travail du metteur en scène est délimité en trois espaces», détaille-t-il. Il s’agit de l’espace du théâtre en prenant connaissance de l’histoire du théâtre, ses techniques et des dessous de ses spécialités. Quant au deuxième espace, il porte sur la connaissance de l’histoire, de la pensée, de la société et l’ouverture sur les différentes connaissances. Le troisième espace étant l’être, soit la propre empreinte et la vision personnelle du monde et de l’existence. Pour le dramaturge, ces espaces interagissent en continu dans le parcours du metteur en scène. «Ce livre est le résultat d’une écoute interne de l’interaction de ces espaces à travers des écrits qui ont parallèlement accompagné mon expérience en théâtre», s’exprime l’écrivain.

Pour lui, cette expérience est particulière de par son rejet de la description. «Ce projet constitue d’autres reflets pour le théâtre d’un côté pratique. De l’écriture à l’interprétation en passant par les répétitions, ce livre crée son propre horizon», enchaîne-t-il. A son sens, cette publication est un espace pour l’ouverture de l’expérience en théâtre afin d’en révéler quelques dessous tout en la partageant avec le lecteur. C’est aussi un espace pour poursuivre le parcours initié par certains metteurs en scène, réfléchir à propos du théâtre à partir du concret. «Le livre est, de plus, un espace pour partager d’autres expériences qui ont influencé ma conception de la pièce de théâtre. C’est un espace qui considère plutôt que les planches sont un atelier ouvert sur l’autre et dans le temps», avance le dramaturge. En tout, ce qui lui importe c’est le parcours qu’il a traversé. «Une trajectoire à ses débuts», estime-t-il en qualifiant également le théâtre d’atelier «inachevé». «C’est cet inachevé et l’ouverture qui font l’essence du théâtre voire sa force», avance-t-il.

A propos de la mise en scène, l’écrivain indique dans un passage de son livre : «toute pratique théâtrale a besoin d’une conscience théorique pour l’appuyer, soit un projet artistique intellectuel». «La mise en scène n’est pas une réalisation technique d’un show théâtral», explicite-t-il.

 

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/dans-son-dernier-livre-bouselham-daif-partage-sa-propre-experience-en-theatre/feed 0
Nouveau roman : Quand Mohamed Kohen se glisse dans une peau féminine https://aujourdhui.ma/culture/livre/nouveau-roman-quand-mohamed-kohen-se-glisse-dans-une-peau-feminine https://aujourdhui.ma/culture/livre/nouveau-roman-quand-mohamed-kohen-se-glisse-dans-une-peau-feminine#respond Thu, 29 Jul 2021 14:00:03 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=382825

Au moment où certaines auteures préfèrent se glisser dans une peau masculine pour concevoir leurs romans, d’autres écrivains optent pour celle féminine. C’est le cas de Mohamed Kohen qui a fait le deuxième choix dans sa nouvelle publication intitulée «Pour le plaisir !». En fait, le lecteur ne se rend compte que le personnage principal ...]]>

Au moment où certaines auteures préfèrent se glisser dans une peau masculine pour concevoir leurs romans, d’autres écrivains optent pour celle féminine.

C’est le cas de Mohamed Kohen qui a fait le deuxième choix dans sa nouvelle publication intitulée «Pour le plaisir !». En fait, le lecteur ne se rend compte que le personnage principal est féminin qu’au fil des pages. De quoi donner l’impression que l’écrivain parle de lui-même. Cependant, une rencontre avec une autre femme permet de comprendre que le premier protagoniste est une femme. Un fait qui ne passe pas inaperçu et donne envie d’aller jusqu’au bout de l’histoire imaginée par l’écrivain qui s’explique sur son choix.

Percer la psychologie féminine

«C’est certainement mon côté féminin qui a dû prendre le dessus sur ma condition d’homme. La psychologie féminine m’a toujours semblé difficile à percer et sa compréhension, pour l’homme que je suis, un horizon indépassable», précise le romancier, également chirurgien, qui s’est proposé, dans son œuvre, de transcender cette «difficulté» en empruntant la voix d’Alia la narratrice. Une jeune femme assagie et calme qui a, comme il le rappelle, rompu avec un passé tumultueux pour se recroqueviller sur elle-même jusqu’à sa rencontre impromptue avec Sophia, femme à la forte personnalité, responsable, chef d’entreprise, cultivée, artiste, aguicheuse, frivole, qui mène une vie palpitante et survoltée. «À travers cette histoire, j’ai tenté d’explorer et de disséquer les sentiments humains et d’imaginer la réaction et la réponse féminine à telle ou telle situation, avec bien sûr la crainte de ne pas voir juste. Un pari osé, dira-t-on», détaille-t-il en se félicitant de son intrigue. Tel qu’il l’exalte, le roman a heureusement rencontré le public et les retours des lecteurs sont très positifs. «Alors je me laisse croire que l’exercice est presque réussi et cela me réjouit», s’enthousiasme-t-il. Et ce n’est pas tout ! Pour lui, les sentiments que traite ce roman, que sont l’amour, la haine, la jalousie, la trahison, le mensonge, l’envie, la démesure, la luxure sont «le propre des humains, qu’ils soient femmes ou hommes». «Seules les réactions diffèrent en fonction du sexe certainement, mais aussi en fonction du vécu de chacun, de sa culture et de son éducation», ajoute Dr Kohen. Le tout sans manquer de révéler des bribes de son vécu. «J’ai été élevé dans les jupes des femmes et leur compagnie continue à m’enrichir et à me ravir. C’est un monde intriguant, impressionnant et passionnant à plusieurs titres, et ma foi beaucoup plus attrayant que celui des hommes, en déplaise à ceux qui soutiennent le contraire», estime-t-il en s’exprimant sur ses protagonistes.

Des personnages «sujets à controverse»

Dans l’intrigue, le lecteur s’attend à un fait que l’auteur a laissé pour la fin. De quoi captiver l’attention pour découvrir le dénouement. Dans ce sens, l’écrivain révèle sa démarche de romancier pour qui l’écriture est un «acte jubilatoire, plaisant et libérateur». «Mes personnages sont souvent sujets à controverse et j’aime raconter des histoires pour exciter l’esprit du lecteur et susciter en lui une certaine curiosité», avance-t-il. Entre les lignes, il distille subrepticement des idées, des impressions, des avis et une certaine vision du monde afin t’interpeller et donner à réfléchir. «Puisse le lecteur trouver du plaisir à lire, à décrypter et se réjouir», poursuit l’auteur dont le récit traite également de religion et de libertés.

De «l’interprétation de la religion dans la sphère publique»

A travers les personnages «Saad» et «Abdou», le chirurgien aborde la religion. Comme l’explicite Dr Kohen, ils discutent de l’interprétation et de l’utilisation de la religion dans la sphère publique, chacun donne son impression et exprime son point de vue. «En ce qui me concerne, je pense qu’un peuple, une nation ou un Etat ne prospère qu’autour d’une idée fédératrice qui le réunit et constitue son socle social. La religion joue parfaitement le rôle d’un ciment social indispensable à la cohésion des individus. C’est une notion primordiale et constrictrice. D’ailleurs, l’étymologie du mot religion vient de religare qui signifie relier. Cependant, ce lien aussi fort soit-il ne devrait pas être exploité à des fins politiques», argumente l’écrivain qui révèle également ses projets. Son troisième roman, qui a commencé quelques mois avant la pandémie du Covid, est «en attente de publication». «C’est une histoire à rebondissements», enchaîne-t-il à propos de son prochain écrit qui raconte une catastrophe sanitaire qui va mettre à mal les humains et fait état de leur génie créateur inspiré du projet transhumain. «Il pose la question cruciale et forcément éthique de l’intelligence artificielle, de l’hybridation de l’homme par la machine, des manipulations génétiques, et cherche le point d’inflexion au-delà duquel l’innovation pour l’innovation risque de déshumaniser l’homme», nuance l’écrivain. Une œuvre qui sera fort attendue.

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/nouveau-roman-quand-mohamed-kohen-se-glisse-dans-une-peau-feminine/feed 0
Nouvelle publication : «Réduction des risques : le Manifeste» de sortie en août prochain https://aujourdhui.ma/culture/livre/nouvelle-publication-reduction-des-risques-le-manifeste-de-sortie-en-aout-prochain https://aujourdhui.ma/culture/livre/nouvelle-publication-reduction-des-risques-le-manifeste-de-sortie-en-aout-prochain#respond Tue, 27 Jul 2021 11:27:54 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=382641

L’objectif de cet ouvrage est de répondre à de nombreuses questions que non seulement les malades se posent, mais également les spécialistes, chacun dans son domaine de maîtrise. Le livre «Réduction des risques : le Manifeste» sera de sortie en août prochain. Publié par les éditions Orion, en partenariat avec le cabinet Aphorisme consulting, cet ...]]>

L’objectif de cet ouvrage est de répondre à de nombreuses questions que non seulement les malades se posent, mais également les spécialistes, chacun dans son domaine de maîtrise.

Le livre «Réduction des risques : le Manifeste» sera de sortie en août prochain. Publié par les éditions Orion, en partenariat avec le cabinet Aphorisme consulting, cet ouvrage collectif est, selon ces deux structures, «très actuel». En détail, ce sont plus de 25 spécialistes, dans des domaines divers allant de la santé publique à l’anthropologie sociale, en passant par différentes disciplines médicales, de la philosophie, de la sociologie, de l’analyse macroéconomique, qui y contribuent.

Un livre marocain pour la communauté mondiale

«Nous sommes là face à un ouvrage très attendu et qui tombe à point nommé. Certes, cet ouvrage est initié et édité au Maroc, mais il s’adresse à la communauté mondiale quelles que soient la région, la langue et l’identité», avance la même source. Le but étant de s’inscrire dans l’universalité du propos en traitant de la réduction des risques dans tous les domaines de la vie humaine en proposant des réflexions humaines qui peuvent résonner au Maroc comme aux USA, en Grande-Bretagne ou en Afrique, en Asie et ailleurs.
La particularité de cet ouvrage réside, entre autres, dans l’exigence de qualité et l’harmonie des points de vue pour réaliser un livre cohérent sur une question cruciale qu’est la réduction des risques dans la société humaine aujourd’hui. Dans ce sens, de nombreuses personnalités ont apporté ici leurs points de vue, leur analyse, leur approche et leur lecture de la situation mondiale actuelle en ballottement entre certitude scientifique et scepticisme des populations frappées de plein fouet par une crise sanitaire sans précédent.

Réfléchir les politiques de santé publique de demain

C’est dans cet esprit que cet ouvrage de référence est, comme le précisent les structures, initié par le Maroc pour réfléchir les politiques de santé publique de demain.
Cet ouvrage, dirigé par Abdelhak Najib, Imane Kendili et Jallal Toufiq, réunit des figures comme David Gruson, Martin De Duve, Peter Harper, David Khayat, Jean-Marie Heydt, Jean-François Clément, Zeina Moukarzel, Abdelaziz Alaoui, Gabriel Malka, Chakib Guessous, Myriam Bahri, Raja Aghzadi, Fabien Brisard, Anass Doukkali, Youssef Mohi, Fares Mili, Amahdou Mahater Ba, Anaïs Fossier, Mohamed Ibrahimi, Najib Bensbia, Saâd Taoujni et Mustapha Souieh.
Ce sont là plusieurs sensibilités, chacune dans son domaine, chacune selon son expérience et son expertise qui sous-tendent ce projet pour soulever d’autres aspects de la réduction des risques, des intellectuels, des philosophes et des économistes qui décortiquent les urgences du monde dans lequel nous sommes obligés de vivre aujourd’hui, avec des menaces sanitaires, sociales, économiques et humaines de grande envergure qui peuvent remettre en cause tout notre système de valeurs et tout ce que nous considérons comme acquis dans un monde en profonde mutation chancelant dans un déséquilibre qui fragilise les assises fondamentales de notre société humaine.

Le cas particulier du Maroc

En effet, et pour axer l’analyse sur le Maroc, ce que notre pays traverse depuis plus d’un an et demi, suite à cette pandémie planétaire qui frappe de plein fouet le monde entier, nous montre à quel point un ouvrage détaillé, sérieusement documenté, faisant intervenir les médecins les plus chevronnés sur la réduction des risques au Maroc et dans le monde, est d’actualité pour ne pas dire urgent. «Aujourd’hui plus que jamais, nous avons besoin de nous pencher, avec rigueur, avec détermination et avec profondeur sur tous les aspects sanitaires dans notre pays pour faire le point de la situation actuelle, faire le diagnostic des urgences à mettre en place et surtout apporter des éléments de réponse concrets et fiables pour préparer le Royaume à faire face à des situations sanitaires de crise qui impliquent une meilleure gestion des risques en amont pour éviter certains ratages, certaines hésitations voire certaines précipitations et surtout certaines dérives illogiques qui peuvent avoir de graves conséquences», ajoute la même source.
Comme nous l’avons vu et vécu, depuis le déclenchement de la pandémie au Maroc, il a fallu revenir sur ce qui nous semblait des évidences: l’hygiène au quotidien, la propreté des mains, la propreté du corps et la propreté des lieux et des espaces communs, une véritable hygiène draconienne de tous les instants pour lutter efficacement contre un virus mortel et invisible. Ceci, sans entrer dans d’autres détails plus pointus qui relèvent de la médecine préventive à proprement dite dans des domaines divers comme le traitement des cancers, la lutte contre le tabagisme, la virologie, les médecines préventives, la psychiatrie et les pathologies associées, etc. C’est dans cet esprit que cet ouvrage collectif donne la parole à de nombreuses sensibilités médicales, riche chacune de son expérience, pour traiter des problématiques primordiales, et ce par rapport à différents types de pathologies. Cela va de la pneumologie aux cancers les plus graves, en passant par les problèmes respiratoires, les maladies sexuellement transmissibles, les différents types de diabète, les pathologies métaboliques, l’addictologie, la sexologie, la cardiologie, les maladies gastriques et la traumatologie. L’objectif de cet ouvrage est de répondre à de nombreuses questions que non seulement les malades se posent, mais également les spécialistes, chacun dans son domaine de maîtrise. À cette réflexion s’ajoutent le point de vue philosophique, l’analyse sociologique, l’aspect culturel et humain, la réflexion économique et financière, dans un monde en profondes mutations. «Nous sommes là face à une sélection de plusieurs compétences dont le savoir-faire et l’expertise sont avérés, et qui signent une série d’études à travers des textes fouillés, explicatifs, parfois didactiques, dans un langage simple, pour toucher le plus grand nombre possible de lecteurs au Maroc et à l’étranger. Sur des centaines de pages, c’est un tour d’horizon complet sur les réductions des risques dans le domaine de la santé (dans toutes ses ramifications) qui est proposé à la fois au corps médical et aux citoyens, soucieux aujourd’hui d’avoir sous la main des livres de référence à même de les aider à mieux se protéger et à traverser les lourdes crises sanitaires et humaines qui nous menacent», détaille la même source. Le tout avec un long chapitre dédié aux recommandations pour avoir une carte claire avec des données précises pour apporter des solutions à des problématiques ardues par temps de grave crise. Au fil des 400 pages, le lecteur sera bien servi à propos du sujet.

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/nouvelle-publication-reduction-des-risques-le-manifeste-de-sortie-en-aout-prochain/feed 0
Prix du Maroc du livre 2021 : L’appel à candidatures est lancé https://aujourdhui.ma/culture/livre/prix-du-maroc-du-livre-2021-lappel-a-candidatures-est-lance https://aujourdhui.ma/culture/livre/prix-du-maroc-du-livre-2021-lappel-a-candidatures-est-lance#respond Thu, 24 Jun 2021 11:45:54 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=379951

Le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports annonce l’ouverture des candidatures pour la 53ème édition du Prix du Maroc du Livre au titre de l’année 2021. Au total, neuf prix seront décernés, concernant le récit (roman, nouvelle ou texte théâtral), la poésie, l’encouragement à la création littéraire amazighe (roman, nouvelle, texte ...]]>

Le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports annonce l’ouverture des candidatures pour la 53ème édition du Prix du Maroc du Livre au titre de l’année 2021.

Au total, neuf prix seront décernés, concernant le récit (roman, nouvelle ou texte théâtral), la poésie, l’encouragement à la création littéraire amazighe (roman, nouvelle, texte théâtral ou poésie), le Livre pour enfants et jeunes, les sciences humaines et les sciences sociales, ainsi que les Études littéraires, artistiques et linguistiques, les études dans le domaine de la culture amazighe et la traduction, indique le ministère sur son site électronique. Sont éligibles à ce Prix les auteurs de nationalité marocaine, les maisons d’édition et les institutions culturelles, universitaires et éducatives, sous réserve de présentation d’une demande manuscrite signée par l’auteur. Selon la même source, «ce concours concerne les ouvrages publiés en toutes langues». Et d’ajouter que «les candidatures sont ouvertes uniquement pour les auteurs qui n’ont pas reçu de prix au cours des trois dernières années et que la candidature d’un ouvrage ayant déjà gagné un prix du livre, au niveau national ou international, n’est pas admise».

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/prix-du-maroc-du-livre-2021-lappel-a-candidatures-est-lance/feed 0
Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc https://aujourdhui.ma/culture/livre/khalid-benzakour-traite-de-la-condition-de-la-femme-au-maroc https://aujourdhui.ma/culture/livre/khalid-benzakour-traite-de-la-condition-de-la-femme-au-maroc#respond Thu, 10 Jun 2021 11:01:58 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=378760

Le premier roman de l’auteur Khalid Benzakour marocain intitulé «Hasard, Mektoub, ou Miracle?» sera de sortie le 25 mai 2021. L’annonce est faite par les éditions L’Harmattan qui publient cette œuvre dans leur collection Lettres du Monde Arabe, consacrée à la littérature et prose arabe contemporaine. En détail, le roman retrace, selon l’auteur, «la vie ...]]>

Le premier roman de l’auteur Khalid Benzakour marocain intitulé «Hasard, Mektoub, ou Miracle?» sera de sortie le 25 mai 2021.

L’annonce est faite par les éditions L’Harmattan qui publient cette œuvre dans leur collection Lettres du Monde Arabe, consacrée à la littérature et prose arabe contemporaine. En détail, le roman retrace, selon l’auteur, «la vie d’Alia, une femme marocaine et narratrice de sa propre histoire, du ventre de sa mère jusqu’à ses 63 ans». En 300 pages, le lecteur voyage entre le passé et le présent, dans le Maroc des années 1950 à nos jours, et découvre les différentes péripéties et décisions qui ont guidé et influencé la vie de l’héroïne. «C’est en 2015 que la narration de l’histoire débute, lorsque Alia se rend chez un neurologue réputé de Casablanca afin de comprendre pourquoi ses maux qui la rongeaient ont soudain cessé. Une fois dans la salle d’attente, celle-ci voit les images de sa vie douloureuse et celle de son père défiler devant ses yeux», ajoute l’écrivain. Son œuvre aborde, au fait, largement le thème de la condition de la femme au Maroc. Le tout en relatant les drames, déchirements, déceptions, trahisons mais aussi joie et amour de son personnage principal.

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/khalid-benzakour-traite-de-la-condition-de-la-femme-au-maroc/feed 0
La résilience d’entreprise : Construire la résilience et l’agilité de votre entreprise pour demain, de Régis Chaperon   https://aujourdhui.ma/culture/livre/la-resilience-dentreprise-construire-la-resilience-et-lagilite-de-votre-entreprise-pour-demain-de-regis-chaperon-2 https://aujourdhui.ma/culture/livre/la-resilience-dentreprise-construire-la-resilience-et-lagilite-de-votre-entreprise-pour-demain-de-regis-chaperon-2#respond Tue, 08 Jun 2021 20:10:45 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=378525

« Et si la crise Covid-19, aussi sidérante, aussi inédite, aussi impactante, n’était qu’une simple alerte ? Et si cette pandémie n’était qu’une pichenette ? Comment préparer son entreprise à résister aux crises futures ? Comment se préparer contre un ennemi dont on ignore la forme ? ». Il propose d’y répondre à travers une méthodologie simple ...]]>

« Et si la crise Covid-19, aussi sidérante, aussi inédite, aussi impactante, n’était qu’une simple alerte ?
Et si cette pandémie n’était qu’une pichenette ?
Comment préparer son entreprise à résister aux crises futures ?
Comment se préparer contre un ennemi dont on ignore la forme ? ».
Il propose d’y répondre à travers une méthodologie simple et efficace pour construire la résilience de l’entreprise.
Ce premier livre de l’auteur est un guide anti-crise articulé autour des bonnes pratiques de gestion de crise. Il s’agit d’une nouvelle approche d’analyse des risques basée sur une méthodologie expliquée étape par étape pour construire le Plan Raisonné de Résilience (PRR) de l’entreprise ou de l’organisation.
Destiné aux dirigeants, managers, et entrepreneurs, il a été adapté aux entreprises de toute taille, touts secteurs confondus.

Ed. Independently published (24 mai 2020)

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/la-resilience-dentreprise-construire-la-resilience-et-lagilite-de-votre-entreprise-pour-demain-de-regis-chaperon-2/feed 0
Le leader positif: Psychologie positive et neurosciences : les nouvelles clés du dirigeant, de Yves Le Bihan  https://aujourdhui.ma/culture/livre/le-leader-positif-psychologie-positive-et-neurosciences-les-nouvelles-cles-du-dirigeant-de-yves-le-bihan-2 https://aujourdhui.ma/culture/livre/le-leader-positif-psychologie-positive-et-neurosciences-les-nouvelles-cles-du-dirigeant-de-yves-le-bihan-2#respond Tue, 08 Jun 2021 18:30:40 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=378521

Avec cet ouvrage Yves Le Bihan  tente de réconcilier la performance économique et la performance humaine. Le leader positif est un rappel également des dernières avancées en psychologie positive et neurosciences. L’auteur, entrepreneur, conférencier, président de l’Institut Français du Leadership Positif, étaye ses propos d’exemples de pratiques managériales révolutionnaires et cas d’entreprises innovantes. Il met ...]]>

Avec cet ouvrage Yves Le Bihan  tente de réconcilier la performance économique et la performance humaine.

Le leader positif est un rappel également des dernières avancées en psychologie positive et neurosciences. L’auteur, entrepreneur, conférencier, président de l’Institut Français du Leadership Positif, étaye ses propos d’exemples de pratiques managériales révolutionnaires et cas d’entreprises innovantes. Il met également à la disposition des dirigeants des outils simples de développement personnel pour mieux transformer leur entreprise. Il propose en effet 12 méditations guidées à télécharger pour que les individus puissent amorcer rapidement leur transformation en leaders positifs. L’objectif de ce modèle est d’impacter positivement les personnes, la performance de leur entreprise et, au-delà, la planète.

Ed. Eyrolles; 1er édition (8 juillet 2016)

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/livre/le-leader-positif-psychologie-positive-et-neurosciences-les-nouvelles-cles-du-dirigeant-de-yves-le-bihan-2/feed 0