Economie – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Sat, 08 May 2021 14:53:20 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.5.4 Aéroport Mohammed V: les vols internationaux transférés du Terminal 2 au T1 https://aujourdhui.ma/economie/aeroport-mohammed-v-les-vols-internationaux-transferes-du-terminal-2-au-t1 https://aujourdhui.ma/economie/aeroport-mohammed-v-les-vols-internationaux-transferes-du-terminal-2-au-t1#respond Sat, 08 May 2021 14:52:17 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375960

Tous les vols internationaux opérés au niveau du Terminal 2 de l’aéroport Mohammed V de Casablanca (enregistrement et embarquement) seront transférés au Terminal 1 de cet aéroport à partir du 7 mai, a annoncé l’Office national des aéroports (ONDA). Ce transfert a été décidé par l’ONDA, en concertation avec les compagnies aériennes et les divers ...]]>

Tous les vols internationaux opérés au niveau du Terminal 2 de l’aéroport Mohammed V de Casablanca (enregistrement et embarquement) seront transférés au Terminal 1 de cet aéroport à partir du 7 mai, a annoncé l’Office national des aéroports (ONDA).

Ce transfert a été décidé par l’ONDA, en concertation avec les compagnies aériennes et les divers partenaires aéroportuaires, dans un souci d’optimisation des ressources aéroportuaires et de rationalisation des coûts d’exploitation autant pour l’ONDA que pour ses partenaires, indique un communiqué de l’Office.
En accompagnement de ce transfert, un dispositif de signalétique claire et adapté est mis en place au sein et aux abords de l’aéroport pour faciliter l’orientation des passagers, ajoute la même source, notant que des agents d’orientation, reconnaissables à leurs tenues, sont également à la disposition des passagers pour apporter toute information ou aide.
Les passagers ayant déjà des vols programmés initialement au Terminal 2 seront également informés de cette mesure par leurs compagnies aériennes, poursuit le communiqué.

L’ONDA procédera régulièrement, en collaboration avec ses partenaires, à l’évaluation de la situation, en fonction de l’évolution progressive du trafic et la levée des mesures restrictives de voyage. Une réouverture du Terminal 2 peut être décidée, dès le retour du trafic aérien à la normale.
« Le personnel de l’ONDA et celui de ses partenaires restent mobilisés en permanence pour offrir une expérience passagers saine et rassurante et ce dans les meilleures conditions de qualité de service, de sûreté et de sécurité », affirme l’Office.
Inauguré en janvier 2019, le Terminal 1 s’étend sur une superficie de 76.000 m2 permettant l’accueil d’un trafic de 7 millions de passagers par an. Il dispose d’installations et d’équipements modernes respectant toutes les précautions sanitaires.
Ce terminal dispose d’un espace dédié à l’enregistrement sur deux niveaux (33 comptoirs au niveau 0 et 52 comptoirs d’enregistrement à l’étage), un système de tri automatique des bagages d’une capacité de plus de 5.000 bagages/heure et une zone dédiée aux formalités de police départ avec 39 postes d’émigration dont deux dédiés au « fast track ».
Il comprend, également, un hall d’embarquement sur deux niveaux abritant, notamment, une galerie commerciale offrant un choix diversifié d’enseignes nationales et internationales agencées selon le concept « Walkthrough commercial », des restaurants et des cafés et des salons VIP.
En outre, le terminal 2 est composé de 9 passerelles télescopiques dont une triple passerelle pour l’accueil des avions de type A380, une zone de transit de 2.450 m2 disposant de 18 postes d’émigration, des équipements pour fluidifier le cheminement du passager, des facilités pour les personnes à mobilité réduite, une couverture Wifi gratuite et illimitée, un parking voiture à proximité sur 2 niveaux (2.075 places) et une aire de dépose minute.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/aeroport-mohammed-v-les-vols-internationaux-transferes-du-terminal-2-au-t1/feed 0
Fitch prévoit une croissance de 4,8% pour le Maroc en 2021 https://aujourdhui.ma/economie/fitch-prevoit-une-croissance-de-48-pour-le-maroc-en-2021 https://aujourdhui.ma/economie/fitch-prevoit-une-croissance-de-48-pour-le-maroc-en-2021#respond Fri, 07 May 2021 15:38:02 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375929

L’agence de notation américaine Fitch anticipe une croissance de 4,8% du PIB réel au Maroc en 2021. Cette hausse est tirée par un assouplissement des perturbations liées à la crise sanitaire et une meilleure pluviométrie après deux années marquées par la sécheresse, relève l’agence dans une note de synthèse, expliquant que cette croissance se poursuivrait ...]]>

L’agence de notation américaine Fitch anticipe une croissance de 4,8% du PIB réel au Maroc en 2021.

Cette hausse est tirée par un assouplissement des perturbations liées à la crise sanitaire et une meilleure pluviométrie après deux années marquées par la sécheresse, relève l’agence dans une note de synthèse, expliquant que cette croissance se poursuivrait jusqu’au moins 2022. Pour l’Agence, le lancement du fonds d’investissement stratégique, «Fonds Mohammed VI pour l’Investissement», devrait soutenir la reprise économique dans le Royaume. Parallèlement, l’agence de notation a confirmé la notation par défaut des émetteurs en devises à long terme du Maroc à « BB + » avec une perspective stable. Elle affirme que la note « BB+ » est soutenue par un record de stabilité macroéconomique reflétée par une inflation et une volatilité du PIB relativement faibles avant la pandémie, une part modérée de la dette en devises dans la dette totale des administrations publiques et une liquidité extérieure relativement confortable.

Dans ce sens l’agence assure que la résilience extérieure est également soutenue par les réserves de change assez confortables du Maroc et par une meilleure flexibilité du taux de change. « Nous prévoyons que les réserves de change augmentent lentement en 2021 et 2022 après avoir grimpé jusqu’à 32,2 milliards de dollars à fin 2020, contre 25,3 milliards de dollars en 2019», précise la même source anticipant également que les réserves de change couvrent 7,5 mois de paiements extérieurs courants en moyenne en 2021-2022, soit plus que la médiane « BB » de 5,4 mois.

A ce stade elle explique que des déficits budgétaires importants entraîneront une nouvelle augmentation de la dette publique malgré la reprise économique. « Nous prévoyons que la dette publique augmentera à 68,8% du PIB en 2021 et 70,5% en 2022 contre 66,8% en 2020, dépassant la médiane « BB » projetée de 59,1% en 2022 », souligne-t-elle indiquant que la dette serait globalement stable à partir de 2023.

Pour ce qui du volet tourisme, Fitch estime que ce secteur clé (6,7% du PIB en recettes brutes annuelles moyennes du compte courant en 2017-2019) resterait « déprimé » en 2021, après la chute des recettes brutes du tourisme étranger de 70% sur un an en avril-décembre de l’année passée.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/fitch-prevoit-une-croissance-de-48-pour-le-maroc-en-2021/feed 0
Culture de pastèque : l’ONSSA met fin aux rumeurs https://aujourdhui.ma/economie/culture-de-pasteque-lonssa-met-fin-aux-rumeurs https://aujourdhui.ma/economie/culture-de-pasteque-lonssa-met-fin-aux-rumeurs#respond Fri, 07 May 2021 13:32:09 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375926

L’ONSSA réagit aux rumeurs ayant circulé sur les réseaux sociaux concernant la culture de pastèque issue d’organismes génétiquement modifiés dans la région de Zagora. Dans une récente mise au point, l’Office rassure l’opinion publique que les semences végétales utilisées au Maroc dans la culture de pastèque ne sont pas génétiquement modifiées. «L’ONSSA exige que l’importation ...]]>

L’ONSSA réagit aux rumeurs ayant circulé sur les réseaux sociaux concernant la culture de pastèque issue d’organismes génétiquement modifiés dans la région de Zagora.

Dans une récente mise au point, l’Office rassure l’opinion publique que les semences végétales utilisées au Maroc dans la culture de pastèque ne sont pas génétiquement modifiées. «L’ONSSA exige que l’importation des variétés végétales, y compris les semences de pastèque, soit assujettie à son autorisation». Et de poursuivre que «les importateurs de variétés végétales sont tenus de présenter, lors de l’importation, une déclaration délivrée par l’obtenteur du pays d’origine, attestant qu’elles ne sont pas génétiquement modifiées».

L’ONSSA indique par ailleurs que la variété végétale destinée à la commercialisation au niveau national doit être préalablement inscrite au Catalogue officiel des variétés cultivables au Maroc après avoir rempli toutes les conditions demandées, y compris une déclaration attestant que la variété n’est pas génétiquement modifiée, précise la même source. De plus, la variété en question doit être soumise à des expérimentations des services concernés de l’ONSSA qui prouvent son authenticité, sa rentabilité et son adéquation aux conditions pédoclimatiques du Maroc.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/culture-de-pasteque-lonssa-met-fin-aux-rumeurs/feed 0
Arganier : Célébration en grande pompe de la première journée internationale https://aujourdhui.ma/economie/arganier-celebration-en-grande-pompe-de-la-premiere-journee-internationale https://aujourdhui.ma/economie/arganier-celebration-en-grande-pompe-de-la-premiere-journee-internationale#respond Fri, 07 May 2021 12:00:28 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375874

Le Maroc et l’ONU organisent lundi à Agadir un évènement de haut niveau Le Maroc et l’Organisation des Nations Unies fêteront lundi prochain à Agadir la première Journée internationale de l’arganier. A cette occasion, un évènement de haut niveau sera organisé sous la présidence du ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, ...]]>

Le Maroc et l’ONU organisent lundi à Agadir un évènement de haut niveau

Le Maroc et l’Organisation des Nations Unies fêteront lundi prochain à Agadir la première Journée internationale de l’arganier.
A cette occasion, un évènement de haut niveau sera organisé sous la présidence du ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, des eaux et des forêts, Aziz Akhannouch, indique un communiqué de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (Andzoa).

Organisé en format hybride, cet événement sera suivi à travers le monde, en live sur la web TV des Nations Unies, ainsi que sur YouTube et sur les réseaux sociaux.
Il rassemblera des intervenants de haut rang dont Omar Hilale, ambassadeur Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, VolkanBozkır, président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Amina J. Mohammed, vice-secrétaire générale de l’ONU et présidente du Groupe des Nations Unies pour le développement durable, Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO, Tedros Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, Anita Bathia, directrice exécutive djointe de l’ONU-Femmes, Maria Henela Semedo, directrice générale adjointe de la FAO, et Yannick Glemarec, directeur exécutif du Fonds vert pour le climat.

«Cette célébration vient couronner les efforts du Royaume du Maroc dans la promotion de l’Arganier en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité et source ancestrale du développement résilient et durable», note la même source, rappelant que la proclamation de cette journée internationale fait suite à l’adoption d’une résolution, présentée par le Maroc à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York le 3 mars 2021.
Une résolution adoptée par consensus de tous les Etats membres et par laquelle le Maroc a mobilisé la communauté internationale autour de cette cause de la sauvegarde et du développement de l’arganier. «La proclamation par l’ONU de la journée internationale de l’arganier est ainsi une reconnaissance à l’échelle internationale des efforts du Royaume, sous les Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI dans la protection et la valorisation de l’arganier, notamment grâce au lancement d’un programme global de développement de l’arganiculture sur une superficie de 10.000 ha au Maroc», ajoute le communiqué. Cette résolution onusienne reconnaît la contribution colossale du secteur de l’arganier dans la mise en œuvre des 17 objectifs de l’agenda 2030 et la réalisation du développement durable dans ses trois dimensions: économique, sociale et environnementale.

Elle met également en exergue le rôle de ce secteur dans l’autonomisation et l’émancipation de la femme rurale, le renforcement de l’économie solidaire, l’éradication de la pauvreté et le développement humain à travers le soutien et la promotion du rôle des coopératives et autres formes d’organisations agricoles actives dans le secteur de l’arganier. «Protéger ce patrimoine culturel est au cœur des missions entreprises par le Royaume du Maroc et la célébration de la Journée Internationale de l’Arganier vient renforcer ces efforts. Cette Journée est une invitation à apprendre, partager et célébrer cet arbre mythique, et un moyen de faire de sa culture un levier de développement socio-économique durable», se félicite Omar Hilale, cité dans le communiqué.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/arganier-celebration-en-grande-pompe-de-la-premiere-journee-internationale/feed 0
11ème conférence internationale sur le tabac : Les produits alternatifs moins nocifs comme solution https://aujourdhui.ma/economie/11eme-conference-internationale-sur-le-tabac-les-produits-alternatifs-moins-nocifs-comme-solution https://aujourdhui.ma/economie/11eme-conference-internationale-sur-le-tabac-les-produits-alternatifs-moins-nocifs-comme-solution#respond Fri, 07 May 2021 11:27:39 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375876

La réduction des risques du tabac est constamment au centre du débat. Dans ce sens, le Forum mondial sur le tabac et la nicotine (GTNF) a récemment organisé la 11ème conférence internationale virtuelle intitulée «In Focus: Tobacco Harm Reduction». Lors de cet événement, plusieurs experts de la santé publique et professionnels de l’industrie du tabac ...]]>

La réduction des risques du tabac est constamment au centre du débat.

Dans ce sens, le Forum mondial sur le tabac et la nicotine (GTNF) a récemment organisé la 11ème conférence internationale virtuelle intitulée «In Focus: Tobacco Harm Reduction». Lors de cet événement, plusieurs experts de la santé publique et professionnels de l’industrie du tabac ont mis en lumière différentes conclusions et recherches scientifiques relatives aux méfaits du tabac et à l’addiction tabagique.

Aller vers l’innovation

«De telles études scientifiques permettent d’apporter des données neutres et vérifiables à même d’inciter l’industrie du tabac à se tourner vers des solutions innovantes pour permettre de lutter encore plus efficacement contre la dépendance au tabac», commente Patricia Kovacevic, juriste internationale et directrice du site web RegulationStrategy.com. De leur côté, les participants ont été unanimes pour souligner l’importance pour les centres de toxicologie de se pencher davantage sur l’élaboration d’études scientifiques qui seraient plus globales, plus fiables, plus multidisciplinaires et plus précises, mais aussi de commencer à «réfléchir à l’instauration d’un cadre réglementaire qui émanerait de preuves scientifiques et qui ne serait pas basé sur des spéculations fausses et hasardeuses». En outre, la conférence a été l’occasion de revenir sur les alternatives proposées par les industriels et qui permettraient de substituer le tabac par des produits alternatifs moins nocifs (à l’instar des produits à base de tabac chauffé, des produits de vapotage, des produits sans fumée, ou encore des MOP,…).

«e-cigarette» comme alternative fiable

A ce propos, David Abrams, professeur au département des sciences sociales et comportementales de l’Université de New York, évoque l’importance d’une étude qui avait été organisée entre 2011 et 2019 auprès de 1.297.362 adolescents américains, et qui avait permis de démontrer qu’une large frange de cette population avait commencé à abandonner la cigarette classique au profit de la cigarette électronique. Selon M. Abrams, une telle étude «apporte la preuve tangible que la «e-cigarette» est capable de représenter une alternative fiable face à la dépendance tabagique».
A son tour, Maria Gogova, vice-présidente de l’Altria Client Services, n’a pas manqué d’avancer plusieurs arguments qui corroborent cette vision. Pour elle, «la généralisation et la disponibilité de produits incombustibles pouvant remplacer la cigarette classique devraient s’accentuer davantage». Quant à Mark Kehaya, président du AMV Holdings, il rappelle que la majorité des études scientifiques confirmait la théorie selon laquelle «la nicotine synthétique (cigarettes électroniques à cartouches notamment) pouvait inciter à l’arrêt du tabagisme auprès d’une large catégorie de fumeurs».

Pas de lien entre la «e-cigarette» et les maladies chroniques

Pour sa part, Riccardo Polosa, professeur de médecine interne à l’Université de Catane en Italie et fondateur du Centre d’excellence pour l’accélération de la réduction des risques (COEHAR), estime qu’il ne pouvait y avoir de lien direct entre l’utilisation de la cigarette électronique et certaines maladies pulmonaires obstructives chroniques telles que l’asthme. «Les études réalisées dans ce sens se basent sur une utilisation intermittente de la cigarette électronique, ce qui n’est guère suffisant pour pouvoir déterminer, de manière fiable, s’il existe réellement un effet soi-disant nuisible de la cigarette électronique, d’autant plus que de telles études ne mentionnent, à aucun moment, les antécédents tabagiques des personnes interrogées», rappelle M. Polosa.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/11eme-conference-internationale-sur-le-tabac-les-produits-alternatifs-moins-nocifs-comme-solution/feed 0
Première édition des «Tourism Marketing Days» régionales : L’ONMT implique les régions dans la relance https://aujourdhui.ma/economie/premiere-edition-des-tourism-marketing-days-regionales-lonmt-implique-les-regions-dans-la-relance https://aujourdhui.ma/economie/premiere-edition-des-tourism-marketing-days-regionales-lonmt-implique-les-regions-dans-la-relance#respond Fri, 07 May 2021 11:00:11 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375866

L’Office nationale marocain du tourisme met le cap sur les régions. Il poursuit sa stratégie pour amorcer la relance en lançant les Tourism Marketing Days régionales (TDM). En effet, la première édition s’est déroulée mercredi 5 mai et a réuni les présidents des Conseils régionaux du tourisme autour de Adel El Fakir, DG de l’ONMT ...]]>

L’Office nationale marocain du tourisme met le cap sur les régions. Il poursuit sa stratégie pour amorcer la relance en lançant les Tourism Marketing Days régionales (TDM).

En effet, la première édition s’est déroulée mercredi 5 mai et a réuni les présidents des Conseils régionaux du tourisme autour de Adel El Fakir, DG de l’ONMT et de ses équipes. Cette première édition des «Tourism Marketing Days» régionales s’est tenue à Rabat avec l’objectif de s’atteler sur la redéfinition de la stratégie de promotion des régions et la mise en place des marques touristiques régionales. «Nous sommes convaincus de la nécessité de la mise en place de stratégies régionales en matière de promotion touristique car chaque région a ses spécificités que nous devons affiner pour en faire des marques touristiques fortes qui permettront un rayonnement tant national qu’international. Et qui vont au-delà faire rayonner la marque Maroc dans son ensemble», explique à cette occasion Adel El Fakir, directeur général de l’ONMT.

Il s’agit de doter chaque région ainsi que les principales destinations qui la composent de «Kit Brand» complets qui vont de la plateforme marketing produit basée sur l’offre touristique unique et les attributs différenciateurs pour chaque région jusqu’à la production de contenus aussi bien pour le digital, les réseaux sociaux, la TV, la radio, la presse écrite et web et l’affichage urbain, en passant par la charte de marque. Pour l’ONMT, cette initiative consiste à mettre le tout en harmonie et en intégration avec la marque destination pays visitmorocco.

Les «Tourism Marketing Days» régionales ont également été l’occasion de s’atteler sur la stratégie commerciale et aérienne à mettre en place auprès des prescripteurs, tour-opérateurs et Compagnie aériennes afin de préparer le terrain au plan de relance. Notons que les TMD régionales font suite aux TMD Pro tenues le 20 avril dernier à Casablanca. «Ils marquent une nouvelle phase dans la stratégie de promotion de l’Office qui compte bien mener de front sa stratégie tant sur le plan national qu’au niveau régional afin de garantir le succès du plan de relance», indique l’ONMT.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/premiere-edition-des-tourism-marketing-days-regionales-lonmt-implique-les-regions-dans-la-relance/feed 0
Lots de terrain pour villas : Cityzen Bouskoura nouvel havre de paix de Lys Immo https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/lots-de-terrain-pour-villas-cityzen-bouskoura-nouvel-havre-de-paix-de-lys-immo https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/lots-de-terrain-pour-villas-cityzen-bouskoura-nouvel-havre-de-paix-de-lys-immo#respond Fri, 07 May 2021 10:54:56 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375865

Costa Invest Holding, à travers sa nouvelle entité Lys Immo dédiée à l’immobilier, lance son projet CityZen Bouskoura, un ensemble de 302 lots de terrain pour villas niché en plein cœur de Bouskoura et à seulement 15 minutes de Casablanca. Sur une superficie de 15 hectares, dans un quartier en pleine expansion, CityZen Bouskoura comprend ...]]>

Costa Invest Holding, à travers sa nouvelle entité Lys Immo dédiée à l’immobilier, lance son projet CityZen Bouskoura, un ensemble de 302 lots de terrain pour villas niché en plein cœur de Bouskoura et à seulement 15 minutes de Casablanca.

Sur une superficie de 15 hectares, dans un quartier en pleine expansion, CityZen Bouskoura comprend 4 grandes tranches pour des villas jumelées ou en bande. À la clé, une large variété de choix allant de l’emplacement à la surface (entre 200 et 400 m2). Costa Invest Holding souligne que ses surfaces généreuses sont proches de toutes les commodités avec des prix très compétitifs qui répondent aux besoins de tous les propriétaires, qu’ils soient à la recherche d’un logement principal, d’une résidence secondaire ou d’un investissement immobilier.

Opérant dans le moyen et haut standing, Lys Immo se dit engagé dans des projets porteurs de valeurs et d’un Lifestyle unique, avec des opportunités d’investissement à fort potentiel en immobilier résidentiel et commercial.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/lots-de-terrain-pour-villas-cityzen-bouskoura-nouvel-havre-de-paix-de-lys-immo/feed 0
Apiculture : Rabat-Salé-Kénitra dévoile ses ambitions pour Al Jayl Al Akhdar https://aujourdhui.ma/economie/apiculture-rabat-sale-kenitra-devoile-ses-ambitions-pour-al-jayl-al-akhdar https://aujourdhui.ma/economie/apiculture-rabat-sale-kenitra-devoile-ses-ambitions-pour-al-jayl-al-akhdar#respond Fri, 07 May 2021 10:15:35 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375869

Sur le plan de l’évolution des indicateurs de performance, la tendance est légèrement haussière pour le nombre de ruches. La production du miel a connu, par contre, des fluctuations entre hausse, stagnation et baisse durant les dix dernières années. La direction régionale de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra ambitionne d’intensifier son intervention au profit des apiculteurs. De ...]]>

Sur le plan de l’évolution des indicateurs de performance, la tendance est légèrement haussière pour le nombre de ruches. La production du miel a connu, par contre, des fluctuations entre hausse, stagnation et baisse durant les dix dernières années.

La direction régionale de l’agriculture de Rabat-Salé-Kénitra ambitionne d’intensifier son intervention au profit des apiculteurs. De nouveaux projets seront programmés dans le cadre de la nouvelle stratégie Al Jayl Al Akhdar (Génération Green) 2020-2030.

L’ambition étant de promouvoir l’emploi des jeunes, d’autonomiser les coopératives et les organisations professionnelles ainsi que valoriser les produits agricoles et accéder à l’économie marchande. Ces nouvelles ambitions viennent consolider les réalisations atteintes au titre de la stratégie Plan Maroc Vert. La production du miel en 2020 a atteint un volume de 2.000 tonnes contre 17.000 tonnes en 2008. «Sur le plan de l’évolution des indicateurs de performance, la tendance est légèrement haussière pour le nombre de ruches. La production du miel a connu, par contre, des fluctuations entre hausse, stagnation et baisse durant les dix dernières années», apprend-on de la direction régionale de Rabat-Salé- Kénitra. De même, un investissement de 30 millions de dirhams a été débloqué dans le cadre du Plan Maroc Vert profitant ainsi à 724 apiculteurs.

Ces projets portaient sur la modernisation des ruchers à travers la distribution de 8.000 ruches modernes et du matériel apicole. Ils consistaient également à développer la valorisation par la création d’unités de valorisation modernes, à équiper les unités de valorisation créées ainsi qu’à former et à encadrer les bénéficiaires. En effet, la filière apicole revêt une importance notoire dans la région. Elle joue un grand rôle socio-économique de lutte contre la pauvreté. Elle est également considérée comme étant une source d’approvisionnement du marché domestique. La région dispose en effet d’un tissu organisationnel constitué de plus de 200 coopératives et 9 associations et unions de coopératives. Elle abrite également les grandes unités d’élevage d’abeilles, de valorisation du miel et d’autres produits de la ruche.

La région compte par ailleurs 67 unités pépinières apicoles (UPA) produisant annuellement des reines d’abeilles reproductrices sélectionnées et 47 unités de valorisation et de conditionnement du miel (mielleries) et des produits de la ruche qui sont installées au niveau des 6 provinces de la région. Pour rappel, la Région de Rabat-Salé-Kénitra est considérée comme étant la première région apicole au Maroc. Elle abrite plus de 30% du cheptel apicole moderne national et contribue par 25% à la production nationale en miel. La région dispose en effet d’une flore mellifère diversifiée. La superficie forestière est estimée à 446.000 hectares dont 118 000 hectares d’Eucalyptus. La superficie des rosacées fruitières est de l’ordre de 10.300 hectares. Les bersim couvrent pour leur part 32.000 hectares contre 26.000 hectares pour les agrumes, 13.000 hectares pour le tournesol et 1.000 hectares pour la lavande.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/apiculture-rabat-sale-kenitra-devoile-ses-ambitions-pour-al-jayl-al-akhdar/feed 0
Attijariwafa bank augmente son RNPG de 21,6% au T1-2021 https://aujourdhui.ma/economie/attijariwafa-bank-augmente-son-rnpg-de-216-au-t1-2021 https://aujourdhui.ma/economie/attijariwafa-bank-augmente-son-rnpg-de-216-au-t1-2021#respond Fri, 07 May 2021 09:45:59 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375859

Le résultat net part du groupe (RNPG) d’Attijariwafa bank (AWB) s’est élevé à 1,3 milliard de dirhams (MMDH) au titre du premier trimestre 2021, en hausse de 21,6% par rapport à la même période en 2020. Le résultat net consolidé, lui, ressort à 1,6 MMDH, en croissance de 19,8% par rapport à fin mars 2020, ...]]>

Le résultat net part du groupe (RNPG) d’Attijariwafa bank (AWB) s’est élevé à 1,3 milliard de dirhams (MMDH) au titre du premier trimestre 2021, en hausse de 21,6% par rapport à la même période en 2020.

Le résultat net consolidé, lui, ressort à 1,6 MMDH, en croissance de 19,8% par rapport à fin mars 2020, indique le groupe bancaire dans un communiqué sur ses résultats trimestriels. S’agissant du résultat d’exploitation, il a augmenté de 23,6% pour s’établir à 2,6 MMDH grâce à la maîtrise des charges d’exploitation (-2,5%) et l’amélioration du coût du risque (-25,6%), fait savoir la même source.

En outre, AWB précise que son produit net bancaire (PNB) a atteint 6,2 MMDH, en hausse de 2,2% par rapport à fin mars 2020, expliquant que cette évolution intègre l’amélioration de la marge d’intérêt (+2,7%) et des résultats des activités de marché (+38,4%), ainsi que la baisse de la marge sur commissions (-2,5%).

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/attijariwafa-bank-augmente-son-rnpg-de-216-au-t1-2021/feed 0
Hôtelleries : Kenzi Hôtels célèbre Aid Al Fitr avec «une méga promo» https://aujourdhui.ma/economie/hotelleries-kenzi-hotels-celebre-aid-al-fitr-avec-une-mega-promo https://aujourdhui.ma/economie/hotelleries-kenzi-hotels-celebre-aid-al-fitr-avec-une-mega-promo#respond Fri, 07 May 2021 09:30:33 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=375877

A occasion exceptionnelle, promotions exceptionnelles. Conscient de l’importance accordée par les Marocains à Aid Al Fitr, Kenzi Hôtels a revu ses tarifs à la baisse en offrant 25% de réduction sur l’hébergement avec le petit-déjeuner inclu dans l’hôtel de choix. A Casablanca, Marrakech, Agadir, Tanger, Er-Rachidia et Ouarzazate… le groupe Kenzi Hôtels propose «une méga ...]]>

A occasion exceptionnelle, promotions exceptionnelles. Conscient de l’importance accordée par les Marocains à Aid Al Fitr, Kenzi Hôtels a revu ses tarifs à la baisse en offrant 25% de réduction sur l’hébergement avec le petit-déjeuner inclu dans l’hôtel de choix.

A Casablanca, Marrakech, Agadir, Tanger, Er-Rachidia et Ouarzazate… le groupe Kenzi Hôtels propose «une méga promo» dans 10 établissements.

Le groupe souligne dans un communiqué que le confort, service personnalisé, activités pour petits et grands, Spa et restauration au choix sont disponibles pour les clients désireux de passer un moment de fête en toute confiance et sécurité.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/hotelleries-kenzi-hotels-celebre-aid-al-fitr-avec-une-mega-promo/feed 0