Immobilier – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Fri, 16 Apr 2021 10:50:19 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.5.4 Efficacité énergétique dans le bâtiment : Le Maroc et l’UE sur la même longueur d’onde https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/efficacite-energetique-dans-le-batiment-le-maroc-et-lue-sur-la-meme-longueur-donde https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/efficacite-energetique-dans-le-batiment-le-maroc-et-lue-sur-la-meme-longueur-donde#respond Fri, 16 Apr 2021 11:00:34 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=374043

En matière d’optimisation de l’énergie, le Maroc et l’UE sont alignés. En effet, le pays a érigé l’efficacité énergétique comme priorité nationale depuis plusieurs années. Cet engagement est partagé par l’ensemble des acteurs publics et se décline à travers une stratégie claire. C’est dans cet esprit qu’a été organisé le 15 avril 2021 un webinaire ...]]>

En matière d’optimisation de l’énergie, le Maroc et l’UE sont alignés. En effet, le pays a érigé l’efficacité énergétique comme priorité nationale depuis plusieurs années.

Cet engagement est partagé par l’ensemble des acteurs publics et se décline à travers une stratégie claire. C’est dans cet esprit qu’a été organisé le 15 avril 2021 un webinaire sur la thématique: «Efficacité énergétique dans le logement social et les bâtiments publics : opportunités et défis». Cette rencontre rentre dans le cadre d’une série de conférences qui se déroule durant un mois (de dialogue) dans plusieurs capitales africaines entre partenaires africains et européens sur la transition et l’investissement vert.

Cette initiative intervient en préparation du Forum de haut niveau sur les investissements verts UE-Afrique. C’est un forum organisé conjointement par la présidence portugaise de l’UE et la Banque européenne d’investissement. Il se tiendra le 23 avril à Lisbonne réunissant des responsables et des décideurs publics et politiques ainsi que des entrepreneurs européens et africains pour discuter des bonnes pratiques de partenariats et définir des solutions concrètes en faveur du développement durable.

Vers un partenariat renforcé

Donner une impulsion à la rencontre de Lisbonne en encourageant des solutions de développement durable au Maroc et dans le reste de l’Afrique. Tel a été le principal axe discuté lors de ce green talk. «Il y a plus d’un an nous avons présenté le Green Deal européen», indique Claudia wiedey, ambassadrice de l’UE au Maroc, précisant que l’efficacité énergétique fait partie des initiatives stratégiques mises en avant dans ce pacte vert. «Bien que nous soyons convaincus que le Green Deal est la bonne voie vers un avenir durable, il n’y a aucun sens pour nous en tant qu’Européens d’emprunter ce chemin tout seul. Travailler avec des partenaires internationaux est une nécessité absolue si nous voulons sortir plus fort de cette crise», relève la responsable européenne.

Lors de cet échange, elle a mis l’accent sur le partenariat Maroc-UE au sein duquel de nombreux programmes visant à protéger l’environnement ont été mis en place. Ainsi, l’UE avait soutenu 9 projets énergétiques dans le bâtiment dont 4 concernent le logement social avec Al Omrane. «Plus récemment, nous avons appuyé la création des instituts de formation aux métiers des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique», souligne l’ambassadrice de l’UE au Maroc.

A travers ces projets le Maroc ambitionne de hisser le potentiel du continent africain en matière de protection de l’environnement. Dans cette dynamique, l’économie verte et numérique pourrait jouer un rôle essentiel, particulièrement avec la conjoncture de relance. «Nous avons un contexte difficile, mais il est accompagné d’énormément d’opportunités en raison de la révolution énergétique», explique Said Mouline, DG de l’AMEE. Au niveau de l’économie verte, celle-ci est axée sur l’efficacité énergétique, la mobilité durable et la production propre dans l’industrie misant de ce fait sur la décarbonation. En plus des initiatives menées, le Maroc a mis en place une réglementation plus adaptée accompagnée d’un zonage climatique aligné au règlement thermique de construction.

L’expérience d’Al Omrane

Acteur majeur dans le développement du logement au Maroc, Al Omrane a procédé il y a plusieurs années au déploiement de projets visant l’optimisation de l’énergie dans le bâtiment. Lors de cette conférence, Badr Kanouni, président du directoire du Groupe Al Omrane, a mis en exergue les actions du Groupe avec notamment la généralisation de la conformité à la réglementation thermique et d’accessibilité (architecturale et urbanistique) des personnes à mobilité réduite par la mise à jour des cahiers de charges et la retranscription de l’exigence de conformité dans les conventions de partenariat aux promoteurs. «Nous faisons partie des cinq plus gros investisseurs publics au Maroc donc nous avons une intervention assez forte et la responsabilité de donner l’exemple et entraîner avec nous les différents intervenants qui nous accompagnent», explique-t-il.

L’engagement du groupe ne date pas d’aujourd’hui d’ailleurs en 2018, il a émis un emprunt obligataire social et Green de 1 MMDH, soit le 1er au Maroc (Green et social). Cette obligation a été sursouscrite 8,2 fois témoignant l’appétence des investisseurs marocains sur l’aspect environnemental. Pour ce qui est des projets démonstrateurs avec l’AMEE et l’UE dans les logements sociaux, 4 projets sur 5 sont du Groupe Al Omrane dont 3 concernent les logements sociaux totalement réalisés et habités dans des zones climatiques différentes.

Concernant la nécessité de s’inscrire dans l’exemplarité. Celle-ci s’est traduite par la mise à niveau énergétique des sièges sociaux du Groupe Al Omrane et leur évaluation environnementale. Parallèlement, le Groupe mise sur le volet recherche et développement. Ainsi, un fonds de 5 millions de dirhams est consacré à la recherche.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/efficacite-energetique-dans-le-batiment-le-maroc-et-lue-sur-la-meme-longueur-donde/feed 0
Des éco-gestes menés par AESVT-Maroc durant la semaine pour l’habitat https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/des-eco-gestes-menes-par-aesvt-maroc-durant-la-semaine-pour-lhabitat https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/des-eco-gestes-menes-par-aesvt-maroc-durant-la-semaine-pour-lhabitat#respond Wed, 14 Apr 2021 09:08:02 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=373760

Elle se tiendra du 24 avril au 1er mai 2021 Mener des actions éco-citoyennes au niveau des quartiers. C’est l’objectif de la semaine-habitat 2021, qui sera organisée au niveau national du 24 avril au 1er mai 2021, par l’AESVT-Maroc (Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre) et ses partenaires étatiques ...]]>

Elle se tiendra du 24 avril au 1er mai 2021

Mener des actions éco-citoyennes au niveau des quartiers. C’est l’objectif de la semaine-habitat 2021, qui sera organisée au niveau national du 24 avril au 1er mai 2021, par l’AESVT-Maroc (Association des enseignants des sciences de la vie et de la terre) et ses partenaires étatiques et non étatiques (MAT, DE, MEN, fondation Lydec, AMCDD…). Cet évènement a pour objectif d’ouvrir le débat entre différentes parties prenantes sur les politiques d’aménagement et d’urbanisme pour solutionner de manière innovante les défis causés par cette crise sanitaire.

A cet effet, des ateliers de sensibilisation et des actions concrètes sur le terrain seront conduits dans différentes villes comme Essaouira, Nador, ou encore Mohammedia. Ces actions concernent le nettoyage, l’embellissement, la plantation, le ramassage de déchets et les repeinte des murs. Parallèlement, deux visioconférences seront animées pour ouvrir le débat entre différentes parties prenantes sur les politiques d’aménagement et d’urbanisme et les défis et solutions à apporter.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/des-eco-gestes-menes-par-aesvt-maroc-durant-la-semaine-pour-lhabitat/feed 0
Le 1er « Virtual-Smap », du 21 au 24 mai 2021 https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/le-1er-virtual-smap-du-21-au-24-mai-2021 https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/le-1er-virtual-smap-du-21-au-24-mai-2021#respond Fri, 19 Mar 2021 10:20:05 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=371466

La première édition du Salon virtuel de l’immobilier marocain « Virtual-Smap » se tiendra du 21 au 24 mai 2021, ont annoncé, jeudi à Rabat, les organisateurs. Le « Virtual-Smap » est la prolongation digitale du salon de l’immobilier marocain (SMAP) qui est un évènement fédérateur réunissant les investisseurs, les acquéreurs et les professionnels du secteur dans un contexte ...]]>

La première édition du Salon virtuel de l’immobilier marocain « Virtual-Smap » se tiendra du 21 au 24 mai 2021, ont annoncé, jeudi à Rabat, les organisateurs.


Le « Virtual-Smap » est la prolongation digitale du salon de l’immobilier marocain (SMAP) qui est un évènement fédérateur réunissant les investisseurs, les acquéreurs et les professionnels du secteur dans un contexte exceptionnel, a-t-on indiqué lors d’une conférence de presse tenue sous le thème « Immobilier au Maroc: quel relance en 2021 ? » à l’initiative du ministère de l’Aménagement du territoire national de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville.

Cette rencontre a été également l’occasion de mettre en lumière auprès des Marocains du monde, les mesures prises par le ministère pour relancer le secteur immobilier pendant la crise sanitaire et les dispositions à prendre pour encourager et faciliter l’investissement dans ledit secteur.
A cette occasion, la secrétaire générale du département de l’Habitat et de la politique de la ville, Majida El Ouardirhi, a passé en revue les principaux indicateurs du secteur, en particulier ceux relatifs à la période du confinement, indiquant que la consommation du ciment a baissé de près de 18% et le nombre de mises en chantiers a diminué d’environ 48%.

Cette situation s’explique essentiellement par les restrictions de mobilité durant cette période, a-t-elle précisé. Néanmoins, les mesures relatives aux facilités fiscales concernant les droits d’enregistrement ont permis au secteur de reprendre rapidement ses indicateurs habituels, a relevé Mme El Ouardirhi. Elle a, par ailleurs, souligné que cette conférence, marquée par la présentation de la plateforme dédiée à ce salon virtuel, offre aussi l’opportunité de débattre autrement l’activité immobilière, de manière dématérialisée. « Nous avons pu mettre en exergue les différentes actions entreprises, à court et moyen termes, afin de garantir une reprise sereine et rapide du secteur ».

Pour sa part, le président du directoire du groupe Al Omrane, Badr Kanouni, est revenu sur les mesures qui ont été entreprises par la société Al-Omrane afin d’assurer la continuité des travaux durant cette période, se félicitant de la forte solidarité dont le secteur a été témoin.
Et de soutenir: « Le gouvernement a pris un certain nombre de mesures ayant permis au secteur de l’immobilier de passer l’année 2020 dans les meilleurs conditions possibles. Le Groupe Al Omrane, en tant qu’opérateur public chargé de la mise en oeuvre de cette politique dans le secteur, y a contribué aux côtés du ministère de l’Habitat et des différents partenaires institutionnels ».
« Durant l’année écoulée, nous nous sommes engagés à maintenir le lancement des appels d’offres, une manière de participer au soutien du secteur dans cette crise pandémique inédite », a souligné M. Kanouni, faisant état de plus de 400 offres qui ont été réalisées pour des investissements de 4 MMDH.
Pour l’année 2021, « qui se présente sous de meilleurs auspices », le Groupe réfléchit sur les différents moyens à même de contribuer à une reprise « la plus rapide possible » du secteur, a-t-il fait savoir.
Pour sa part, Anice Benjelloun, Vice-Président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), a jeté la lumière sur la difficulté de la période que le secteur a traversé et l’énorme travail accompli par les promoteurs immobiliers pour maintenir les postes de travail.
Il a également salué les efforts déployés par le ministère en matière de dématérialisation des services et insisté sur la nécessité de développer et compléter ce processus.
Dans ce sillage, a assuré M. Benjelloun, la FNPI oeuvre en étroite collaboration avec le ministère de l’Habitat pour garantir un espace de vie agréable et harmonieux permettant l’épanouissement des citoyens et de leur familles et ce, dans un environnement favorable.
De son côté, Abdellatif Yagou, président du Conseil national de l’Ordre des notaires du Maroc, a confirmé la reprise immobilière après la stagnation des contrats de vente dus à l’effet du confinement et ceci grâce à la solidarité des secteurs public et privé et à la mobilisation de tout l’écosystème, ce qui a permis la reprise des opérations de vente depuis juillet 2021.
M. Yagou a fait également observer qu’à l’instar des autres professions, le notariat a été profondément impacté par la crise sanitaire du Coronavirus, notant toutefois, que grâce au plan de relance initié par le ministère, en collaboration avec les différents partenaires du secteur de l’immobilier, « nous avons pu mettre en place des mesures incitatives qui ont permis une certaine reprise de l’activité ».
Dans le même contexte, le Directeur Général de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), Hicham Serghini, a évoqué le grand effort que l’État a fait pendant et après la période de crise en créant un produit de garantie Damane oxygène pour aider les entreprises opérant dans le secteur immobilier à dépasser cette étape, ainsi qu’un produit de garantie Damane relance, afin de garantir le financement de projets immobiliers et permettre aux opérateurs de poursuivre leurs investissements dans le secteur.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/le-1er-virtual-smap-du-21-au-24-mai-2021/feed 0
Premier bâtiment en superposition bureaux-hôtel : Le Groupe Kapset lance Seven Square https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/premier-batiment-en-superposition-bureaux-hotel-le-groupe-kapset-lance-seven-square https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/premier-batiment-en-superposition-bureaux-hotel-le-groupe-kapset-lance-seven-square#respond Wed, 10 Mar 2021 10:15:18 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=370625

Le Groupe Kapset acteur avant-gardiste dans le secteur de l’immobilier au Maroc, a annoncé le lancement de «Seven Square», le premier immeuble de nouvelle génération conçu en superposition bureaux-hôtel à être à la fois certifié WELL et HQE (Haute qualité environnementale). Situé à proximité de Casablanca Finance City (CFC) sur le boulevard Sidi Abderrahman, Seven ...]]>

Le Groupe Kapset acteur avant-gardiste dans le secteur de l’immobilier au Maroc, a annoncé le lancement de «Seven Square», le premier immeuble de nouvelle génération conçu en superposition bureaux-hôtel à être à la fois certifié WELL et HQE (Haute qualité environnementale).

Situé à proximité de Casablanca Finance City (CFC) sur le boulevard Sidi Abderrahman, Seven Square est bâti sur sept étages. Les quatre premiers niveaux accueillent des plateaux de bureaux et des espaces communs. Les trois derniers étages abriteront un hôtel d’affaires et un rooftop proposant une vue dégagée sur Anfa Park. En matière d’espaces communs, 1000 m2 de terrasses et de patio sont proposés. Un co-working café de 220 m2 est conçu pour favoriser la convivialité et l’échange.

Le projet comporte également des salles de conférence. Près de 13.000 m2 de plateaux de bureaux sont proposés offrant une grande flexibilité et modularité. L’aménagement prévoit également un parking de 230 places de stationnement de voiture. L’hôtel a une capacité d’accueil de 125 chambres et propose un design original et des commodités à la pointe de la modernité. La commercialisation ainsi que la mise en location du projet ont été confiées à JLL, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise et de la gestion d’investissements immobiliers.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/premier-batiment-en-superposition-bureaux-hotel-le-groupe-kapset-lance-seven-square/feed 0
Résultats 2020 : Totalement désendettée, Immorente Invest tire son épingle du jeu https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/resultats-2020-totalement-desendettee-immorente-invest-tire-son-epingle-du-jeu https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/resultats-2020-totalement-desendettee-immorente-invest-tire-son-epingle-du-jeu#respond Wed, 10 Mar 2021 10:14:34 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=370628

Immorente Invest, société propriétaire d’usines, de bureaux et d’actifs logistiques, tous loués à de grandes entreprises multinationales et à de grands groupes marocains, annonce ses résultats pour l’exercice 2020. Au 31 décembre 2020, la société présente un portefeuille de 617 MDH composé d’actifs de qualité dans des emplacements prime. Les locataires de la foncière, sélectionnés ...]]>

Immorente Invest, société propriétaire d’usines, de bureaux et d’actifs logistiques, tous loués à de grandes entreprises multinationales et à de grands groupes marocains, annonce ses résultats pour l’exercice 2020.

Au 31 décembre 2020, la société présente un portefeuille de 617 MDH composé d’actifs de qualité dans des emplacements prime.

Les locataires de la foncière, sélectionnés par l’équipe de gestion avec soin, présentent des signatures de premier ordre ayant permis à la foncière d’afficher des résultats en croissance dans un contexte de crise sanitaire. Le rendement brut global de la foncière, incluant une vacance fin 2020 de 2,5%, s’établit à 8,2% contre 8,1% en 2019. Dans un contexte de crise sanitaire, Immorente Invest a réalisé des performances positives.

Elle a fait preuve de résilience avec des loyers en hausse de 3% et un résultat analytique qui s’élève à 40,5 MDH en progression de 22% par rapport à 2019. Aussi, Immorente Invest a procédé en février 2020 à une augmentation de capital de 408 MDH portant le total des fonds levés à 900 MDH. Cette augmentation de capital en Bourse, réalisée avec succès, avait pour objectif de doter la société de capitaux supplémentaires, lui permettant d’investir dans de nouveaux actifs immobiliers et ainsi d’élargir son portefeuille. La situation financière à fin d’année 2020 fait acte ainsi d’une situation saine, puisque la société a remboursé en mars et avril 2020 l’intégralité de ses dettes.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/resultats-2020-totalement-desendettee-immorente-invest-tire-son-epingle-du-jeu/feed 0
Nouveau partenaire de courtage en prêts immobiliers : Injaz Solutions lance CreditSolutions.ma https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/nouveau-partenaire-de-courtage-en-prets-immobiliers-injaz-solutions-lance-creditsolutions-ma https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/nouveau-partenaire-de-courtage-en-prets-immobiliers-injaz-solutions-lance-creditsolutions-ma#respond Tue, 09 Mar 2021 09:57:13 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=370497

Injaz Solutions lance au profit des promoteurs et des particuliers CreditSolutions.ma, sa marque de courtage en prêts immobiliers, dans le cadre de la diversification de sa gamme de services immobiliers. En concluant des partenariats avec les plus grandes banques de la place, Injaz Solutions indique que CreditSolutions.ma offre à ses clients les meilleures conditions de ...]]>

Injaz Solutions lance au profit des promoteurs et des particuliers CreditSolutions.ma, sa marque de courtage en prêts immobiliers, dans le cadre de la diversification de sa gamme de services immobiliers.

En concluant des partenariats avec les plus grandes banques de la place, Injaz Solutions indique que CreditSolutions.ma offre à ses clients les meilleures conditions de prêt et un circuit de traitement préférentiel.

La société spécialisée dans le conseil et la commercialisation immobilière ajoute que CreditSolutions.ma accompagne les promoteurs immobiliers qui ont des projets en cours de livraison, les agents immobiliers ainsi que les particuliers qui souhaitent obtenir un crédit immobilier. Les particuliers peuvent ainsi bénéficier d’un service gratuit, d’un accompagnement personnalisé par un conseiller dédié à leur service, d’un accès rapide aux meilleures offres du marché, ainsi que d’un meilleur taux et des meilleures conditions de marché.

Aux promoteurs, CreditSolutions.ma propose des bénéfices qui pourront profiter d’une visibilité en temps réel sur l’avancement des dossiers de crédits et l’optimisation des délais de déblocage de crédit. Aussi, les équipes commerciales seront amenées, selon la même source, à être plus performantes sur la concrétisation de leurs objectifs de vente. Parmi ces nombreux avantages, les promoteurs seront en contact avec un interlocuteur unique engagé auprès de ses clients pour les dossiers de crédit.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/nouveau-partenaire-de-courtage-en-prets-immobiliers-injaz-solutions-lance-creditsolutions-ma/feed 0
Appartements, villas, offre vs demande… Mubawab dévoile les tendances du marché de la location en 2020 https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/appartements-villas-offre-vs-demande-mubawab-devoile-les-tendances-du-marche-de-la-location-en-2020 https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/appartements-villas-offre-vs-demande-mubawab-devoile-les-tendances-du-marche-de-la-location-en-2020#respond Fri, 05 Mar 2021 10:52:48 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=370212

Mubawab vient de lancer la 4ème édition du Tensiomètre Locatif. Ce dernier tâte le pouls du marché de la location longue durée au niveau national. «Avec un panel représentatif de 4 millions de visiteurs mensuels, près de 40% de nos annonces qui sont relatives à la location, et 31% des visiteurs du portail qui sont ...]]>

Mubawab vient de lancer la 4ème édition du Tensiomètre Locatif. Ce dernier tâte le pouls du marché de la location longue durée au niveau national.

«Avec un panel représentatif de 4 millions de visiteurs mensuels, près de 40% de nos annonces qui sont relatives à la location, et 31% des visiteurs du portail qui sont à la recherche d’une location, ce tensiomètre retrace fidèlement la dynamique du marché de la location longue durée au niveau national», souligne Kevin Gormand, CEO et co-fondateur de Mubawab. Après le lancement de l’indice des prix locatifs des appartements, qu’ils soient vides ou meublés, cette édition du Tensiomètre Locatif de Mubawab marque le lancement du nouvel indice locatif spécial villas vides et meublées.
La location d’appartements vides est sur un trend baissier depuis 2019 qui s’est inversée pendant le 2ème trimestre 2020 enregistrant un bond de 10% en glissement trimestriel.

Le troisième trimestre 2020 s’inscrit sur cette progression (2% en glissement trimestriel). Le 4ème trimestre poursuit sur cette tendance avec une augmentation trimestrielle de 2%. Pour ce qui est des villas louées vides, il en ressort une évolution annuelle positive (+9%), mais la chute trimestrielle affiche un taux de -1% contre -7,5% les trimestres précédents. On notera que sur le segment des appartements proposés vides à la location, les loyers les moins chers se situent dans les villes de Khouribga, Azemmour et Oued Zem, avec successivement 1.300, 1.500 et 1.600 DH alors que les loyers les plus chers sont dans les villes de Bouskoura, Rabat et Casablanca, avec respectivement 11 000, 10.000 et 9.000 DH. Du côté des villas, les plus chères à la location se trouvent à Casablanca (30.400 DH), Rabat (29.500 DH) et Bouskoura (27.000 Dh), les moins chères se situent à Oujda (4 200 DH), Ait Ourir (4.500 DH) et Meknès (5.000 DH). S’agissant de la location d’appartements meublés, le marché semble se stabiliser à fin 2020. Il revient à des niveaux de prix plus habituels après deux trimestres de hausse des prix. Les prix des villas meublées sont pour leur part en progression de 6% à fin 2020 contre 3% le trimestre précédent. «Ces tendances confirment le ressenti évoqué au troisième trimestre 2020: l’écosystème locatif au Maroc est sujet à une réelle transformation», affirme la même source.

Par ailleurs, il s’avère que les locataires cherchent à agrandir leur logement, comme le prédisaient les tendances du trimestre précédent. Ainsi, une augmentation moyenne de 2m² a été enregistrée en un seul trimestre et 2,5m² par rapport à la même période de 2019. Au niveau du confort intérieur, là aussi un changement a été noté avec le passage de 48 à 51% d’appartements avec balcon ou terrasse, et de 60 à 62% de villas avec piscine. Sur un autre volet, les derniers chiffres de la location longue durée révèlent un ratio de l’offre vs demande dans le vert pendant le 4ème trimestre 2020 au niveau des principales villes du Royaume. Ainsi, la demande reprend (+2%) après une légère baisse de -1% le trimestre précédent dans certaines villes. Le ratio double et passe de 1,95 en moyenne à 3,09 en moyenne au niveau national. Dans le même sens, le portail a enregistré un pic de la demande durant les mois de février et de septembre 2020. En revanche, l’offre a marqué ses plus hauts niveaux au mois de novembre et décembre 2020.

Inversement, c’est pendant les mois d’avril et mai que la plate-forme a comptabilisé les prix de loyer les plus élevés, et en novembre et août les loyers les moins chers.
Enfin, le mois de juillet (mois avant la levée du confinement) a enregistré le pic de recherche de la plus grande superficie.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/appartements-villas-offre-vs-demande-mubawab-devoile-les-tendances-du-marche-de-la-location-en-2020/feed 0
Habitat menaçant ruine : 1400 appartements en vue https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/habitat-menacant-ruine-1400-appartements-en-vue https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/habitat-menacant-ruine-1400-appartements-en-vue#respond Fri, 05 Mar 2021 09:18:37 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=370223

Ancienne médina de Casablanca La réhabilitation de l’ancienne médina de Casablanca demeure une priorité en termes de protection des habitants de la médina. C’est dans ce sens que l’Agence urbaine de Casablanca (AUC) s’active en accompagnant les résidents de l’habitat menaçant ruine. A cet effet, elle a lancé un appel d’offres ouvert aux promoteurs immobiliers ...]]>

Ancienne médina de Casablanca

La réhabilitation de l’ancienne médina de Casablanca demeure une priorité en termes de protection des habitants de la médina. C’est dans ce sens que l’Agence urbaine de Casablanca (AUC) s’active en accompagnant les résidents de l’habitat menaçant ruine. A cet effet, elle a lancé un appel d’offres ouvert aux promoteurs immobiliers et portant sur la mise à disposition de 1400 d’appartements sociaux destinés à cette catégorie résidant dans ladite medina. En détail, l’appel d’offres consiste à proposer des appartements sociaux de type F3 ou F4 (ndlr. la lettre F indique le nombre de pièces), d’une superficie minimale de 55 m² chacun, hors parties indivises. «Ces appartements vont être issus des projets situés dans le territoire du Grand Casablanca (préfecture de Casablanca, province de Nouaceur, Préfecture de Mohammedia et province de Médiouna)», lit-on dans le document.

En termes de financement, les appartements seront cédés directement aux ménages bénéficiaires concernés au prix proposé par les promoteurs soumissionnaires. Ainsi, pour chaque appartement, le prix de cession sera financé comme suit : la somme de 100.000 dirhams sera versée par le bénéficiaire, soit par paiement comptant, ou par crédit bancaire à la signature du contrat de vente par le bénéficiaire de l’appartement. Ainsi, le reliquat sera versé par l’Agence urbaine de Casablanca à la signature du contrat de vente de l’appartement par le bénéficiaire.

Dans ce cadre, l’AUC s’engage, selon la même source, à remettre aux promoteurs immobiliers désignés la liste des ménages bénéficiaires dûment établie et authentifiée par l’autorité locale, avec leurs coordonnées, et ce, dans les meilleurs délais après le déroulement de l’opération de tirage au sort. De plus, elle s’implique à effectuer le paiement des sommes au promoteur immobilier à la signature du contrat de vente avec les bénéficiaires. Il est à noter que cet appel à manifestation d’intérêt s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du troisième programme du projet de réhabilitation et de mise à niveau de l’ancienne médina de Casablanca, portant sur le traitement des constructions menaçant ruine, objet de la convention signée devant Sa Majesté le Roi le 14 mai 2018, dans le cadre de laquelle s’inscrit l’opération de relogement définitif des ménages résidant dans des constructions menaçant ruine à l’ancienne médina.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/habitat-menacant-ruine-1400-appartements-en-vue/feed 0
CFG Bank et Injaz Solutions lancent le 1er Salon immobilier 100% digital https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/cfg-bank-et-injaz-solutions-lancent-le-1er-salon-immobilier-100-digital https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/cfg-bank-et-injaz-solutions-lancent-le-1er-salon-immobilier-100-digital#respond Fri, 05 Mar 2021 09:07:12 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=370214

C’est une première ! Avec la volonté d’accompagner ses clients et soutenir l’activité économique, CFG Bank en partenariat avec Injaz Solutions organise, du 6 au 9 mars 2021, le premier rendez-vous virtuel consacré à l’immobilier au Maroc. Ce rendez-vous immobilier de référence représente l’occasion d’apporter des conseils et de proposer des offres exclusives aux futurs ...]]>

C’est une première ! Avec la volonté d’accompagner ses clients et soutenir l’activité économique, CFG Bank en partenariat avec Injaz Solutions organise, du 6 au 9 mars 2021, le premier rendez-vous virtuel consacré à l’immobilier au Maroc.

Ce rendez-vous immobilier de référence représente l’occasion d’apporter des conseils et de proposer des offres exclusives aux futurs acquéreurs de biens immobiliers. Entièrement digitalisés cette année, Les Samedis de l’Immo se déroulent en ligne compte tenu du contexte sanitaire actuel. Le concept du salon a donc été repensé pour aller à la rencontre des acquéreurs à travers une plate-forme digitale pour plus de proximité.

Les personnes intéressées pourront facilement se connecter à la plate-forme du salon www.lessamedisdelimmo.com pour visiter les stands interactifs du salon, obtenir de la documentation relative aux projets exposés, se renseigner à propos des solutions de financement et même s’entretenir en chat avec un conseiller commercial dédié. L’ouverture officielle des Samedis de l’Immo aura lieu le 6 mars à 10h00.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/cfg-bank-et-injaz-solutions-lancent-le-1er-salon-immobilier-100-digital/feed 0
Mubawab livre les tendances du marché immobilier : Les prix des actifs neufs et anciens en repli https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/mubawab-livre-les-tendances-du-marche-immobilier-les-prix-des-actifs-neufs-et-anciens-en-repli https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/mubawab-livre-les-tendances-du-marche-immobilier-les-prix-des-actifs-neufs-et-anciens-en-repli#respond Tue, 23 Feb 2021 12:45:56 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=369046

Mubawab dresse une rétrospective du marché immobilier en 2020. Le constat établi fait ressortir une tendance baissière des prix aussi bien pour les actifs anciens que neufs. Pour l’ancien, Mubawab relève des pertes moyennes de 1% entre le 4ème et le 3ème trimestre et de 2% sur le glissement annuel. «Cette baisse des prix de ...]]>

Mubawab dresse une rétrospective du marché immobilier en 2020. Le constat établi fait ressortir une tendance baissière des prix aussi bien pour les actifs anciens que neufs.

Pour l’ancien, Mubawab relève des pertes moyennes de 1% entre le 4ème et le 3ème trimestre et de 2% sur le glissement annuel. «Cette baisse des prix de l’ancien est essentiellement tirée par la baisse de 7% que connaissent les prix des villas entre le 4ème et le 3ème trimestre 2020, et de 5% en année glissante, en comparaison avec la même période de l’année précédente donc une baisse qui se creuse de plus en plus», fait savoir Mubawab.

En parallèle, le prix des appartements anciens a accusé une légère hausse estimée à 1%. Pour ce qui est du neuf, le prix des actifs à ce niveau a fléchi de 2% entre le 3ème et le 4ème trimestre. «Malgré la baisse, nous sommes sur des niveaux de prix 4% plus élevés qu’à la même période de l’année précédente. Comme pour l’ancien, cette baisse est principalement drivée par les prix des villas, qui baissent de -2% en un trimestre, et de 63% en une année glissante», peut-on lire de l’analyse de Mubawab.

En revanche, les prix des appartements neufs font un bond de 7% en glissement annuel alors qu’ils marquent une baisse de 5% d’un trimestre à l’autre.
S’agissant de l’évolution des prix en général au Maroc, Mubawab indique qu’en dépit de la baisse de l’indice des prix, le dernier trimestre de l’année s’inscrit tout de même sur une augmentation globale de 4% par rapport au trimestre précédent. «Avec tous les événements liés à la conjoncture qu’a connue le secteur de l’immobilier depuis le début de l’année, nous finissons 2020 avec une augmentation de 6% en valeur par rapport à janvier 2020, soit +5 points de l’indice des prix Mubawab (IPM)».

Et de préciser que «par rapport à la même période de l’année précédente, nous restons dans les mêmes fourchettes d’évolution : +4 points de l’indice, soit +5% en valeur. Nous nous retrouvons alors exactement au même niveau de prix qu’en mai 2019». L’analyse du marché immobilier par ville relate pour sa part des tendances mitigées. «Certaines villes nous ont habitués à leur grande stabilité dans l’évolution de leur prix.

Ce semestre, il s’agit de Marrakech, Rabat, Kenitra et Tanger pour les appartements, avec des évolutions de prix minimes comprises entre -2% et +3%. Pour les villas, ce sont les villes de Rabat, Dar Bouazza, Casablanca, Agadir et Kenitra qui font preuve d’une certaine stabilité dans les prix pour ce dernier trimestre de l’année», peut-on conclure de Mubawab.

Evolution des prix et superficie des appartements en 2020

En 2020, les prix au mètre carré les plus hauts ont été enregistrés pendant novembre, juillet et décembre, avec respectivement 10.800, 10.500 et 10.300 DH/m². Les prix les plus bas ont été par ailleurs enregistrés en mars-avril avec respectivement 9.300 et 9.400 DH/m². Il est à noter que l’engouement pour les grandes superficies et des espaces plus ouverts est l’une des nouvelles tendances observées sur le marché depuis le confinement. C’est dans cette optique que Mubawab remarque une augmentation des superficies offertes.
Ces dernières sont passées de 94 m² à 97 m² en moyenne, marquant ainsi une progression de 3%. Dans le neuf, la moyenne se situe à 90 m² tandis que dans l’ancien elle grimpe à 100 m² en moyenne.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/immobilier/mubawab-livre-les-tendances-du-marche-immobilier-les-prix-des-actifs-neufs-et-anciens-en-repli/feed 0