Editorial – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Mon, 04 Jul 2022 17:08:13 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.9.3 https://aujourdhui.ma/wp-content/uploads/2016/02/favico.png Editorial – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma 32 32 Moody’s atteste https://aujourdhui.ma/editorial/moodys-atteste https://aujourdhui.ma/editorial/moodys-atteste#respond Tue, 05 Jul 2022 07:30:06 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=412364

Malgré toute l’adversité internationale ambiante et les difficultés économiques et sociales induites par la crise sanitaire puis par le conflit armé en Ukraine, l’économie marocaine fait preuve de résilience. C’est un fait. Et cette fois-ci c’est le témoignage explicite exprimé en ce début de mois de juillet par les experts de l’agence de notation Moody’s. ...]]>

Malgré toute l’adversité internationale ambiante et les difficultés économiques et sociales induites par la crise sanitaire puis par le conflit armé en Ukraine, l’économie marocaine fait preuve de résilience.

C’est un fait. Et cette fois-ci c’est le témoignage explicite exprimé en ce début de mois de juillet par les experts de l’agence de notation Moody’s. Cette dernière qui vient d’ailleurs non seulement de confirmer la notation à long terme du Maroc au niveau Ba1 mais qui a en plus amélioré sa perspective en la faisant passer de «négative» à «stable». Dans la note d’accompagnement, l’agence motive son appréciation positive de l’économie marocaine par «la reprise du PIB réel aux niveaux d’avant la pandémie et la capacité de gestion de crise».

Plus loin, les experts de l’agence rappellent que les mesures prises ces derniers mois par le gouvernement sont de nature à permettre l’assainissement des finances publiques tout en maintenant la stabilité sociale à un moment où le Maroc est fortement exposé à des chocs exogènes violents comme la flambée des prix des denrées alimentaires et des produits énergétiques.

Les 16 milliards de DH supplémentaires injectés en cours de route dans la Caisse de compensation pour préserver le pouvoir d’achat du citoyen sont un exemple parmi d’autres qui illustre le mieux cet exercice d’équilibriste délicat auquel est confronté le gouvernement et qu’il aborde avec succès. En atteste le rapport de Moody’s.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/moodys-atteste/feed 0
Merci les Lionnes ! https://aujourdhui.ma/editorial/merci-les-lionnes https://aujourdhui.ma/editorial/merci-les-lionnes#respond Mon, 04 Jul 2022 07:20:07 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=412247

L’organisation par le Maroc de la Coupe d’Afrique féminine de football est un événement dont la portée dépasse le simple cadre sportif. La cérémonie d’ouverture du samedi 2 juillet, en sus de son caractère festif, a été un moment fort où le Maroc a exposé au monde son nouveau visage et son projet pour les ...]]>

L’organisation par le Maroc de la Coupe d’Afrique féminine de football est un événement dont la portée dépasse le simple cadre sportif.

La cérémonie d’ouverture du samedi 2 juillet, en sus de son caractère festif, a été un moment fort où le Maroc a exposé au monde son nouveau visage et son projet pour les décennies à venir. La communion populaire autour de la sélection féminine en soi est la première illustration de cette profonde transformation que connaît la société marocaine et pleinement assumée.

Que ce soit dans le football ou dans d’autres disciplines et domaines, l’importance de la composante féminine dans la société est pleinement appropriée de manière collective. Du côté des pouvoirs publics et des instances en charge du sport, les moyens humains, techniques, matériels et financiers mobilisés pour organiser la compétition n’ont rien à envier à ce qui se fait ailleurs dans le monde et au Maroc pour des compétitions masculines.

D’un autre côté, un stade qui affiche quasiment complet pour le match d’ouverture des Lionnes de l’Atlas avec, de surcroît, un public de toutes catégories, est la meilleure expression de la volonté populaire de pousser et encourager la femme à s’affirmer davantage. Retransmise dans 60 pays, donc regardée par des centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde, la CAN féminine 2022 est une formidable vitrine d’un Maroc montant en puissance…

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/merci-les-lionnes/feed 0
Keep in touch https://aujourdhui.ma/editorial/keep-in-touch https://aujourdhui.ma/editorial/keep-in-touch#respond Thu, 30 Jun 2022 07:20:26 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=412007

Les grandes destinations touristiques mondiales sont toutes dans les startingblocks en ce début d’été 2022. La crise sanitaire est visiblement en train d’être oubliée et les spécialistes du voyage et des vacances à travers le monde se ruent pour attirer le plus grand nombre de visiteurs possible pour retrouver la santé d’avant-Covid. Le Maroc est ...]]>

Les grandes destinations touristiques mondiales sont toutes dans les startingblocks en ce début d’été 2022.

La crise sanitaire est visiblement en train d’être oubliée et les spécialistes du voyage et des vacances à travers le monde se ruent pour attirer le plus grand nombre de visiteurs possible pour retrouver la santé d’avant-Covid. Le Maroc est évidemment dans le peloton et figure même parmi les destinations de tête surtout sur les grands marchés émetteurs européens comme la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, et les pays scandinaves…

La campagne de com’ mondiale, «Maroc, Terre de lumière», contribuera à positionner la destination et à lui redonner de la notoriété, certes. Mais en matière de marketing des services, l’un des facteurs clés de succès se résume en une expression : l’expérience client. Dans le secteur touristique en particulier, le succès de la destination est dans la durée et pas pour une saison ou deux.

L’enjeu pour cette année de reprise après-Covid est double : faire revenir les touristes et, surtout, les fidéliser pour les années à venir en en faisant des relais d’opinion pour en recruter de nouveaux. Et pour cela, en attendant leurs prochaines vacances, le tourisme marocain doit garder le contact en permanence avec ses clients, leur rappeler leurs bons moments passés au Maroc, leur suggérer de nouvelles idées de découvertes et, in fine, leur donner envie d’y revenir encore et encore…

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/keep-in-touch/feed 0
Solidarité hydrique https://aujourdhui.ma/editorial/solidarite-hydrique https://aujourdhui.ma/editorial/solidarite-hydrique#respond Wed, 29 Jun 2022 07:30:00 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411921

La problématique du stress hydrique à laquelle fait face le Maroc requiert une approche à la fois locale et globale. Les différentes régions du pays ne sont pas toutes confrontées à la problématique avec la même acuité selon leur position géographique, l’état, la disponibilité ou encore la proximité de leurs ressources. Au sein d’une même ...]]>

La problématique du stress hydrique à laquelle fait face le Maroc requiert une approche à la fois locale et globale.

Les différentes régions du pays ne sont pas toutes confrontées à la problématique avec la même acuité selon leur position géographique, l’état, la disponibilité ou encore la proximité de leurs ressources. Au sein d’une même région, les villes et les localités sont affectées à divers niveaux selon leur desserte en réseaux et leurs infrastructures.

Partant, ce sont les acteurs locaux, élus, administrations, société civile et même les opérateurs économiques qui doivent ensemble réfléchir pour apporter les solutions les plus appropriées et les plus adaptées à l’échelle locale. En revanche, pour que ces solutions locales aient réellement de l’impact, elles doivent être déployées dans un cadre plus général.

Car seule une vision globale conçue, cette fois-ci à l’échelle nationale, est à même de permettre une cohérence d’ensemble et surtout d’assurer une meilleure mobilisation et exploitation des ressources dans une logique de complémentarité et de solidarité entre les quelques bassins encore excédentaires et tous les autres déficitaires.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/solidarite-hydrique/feed 0
Migration https://aujourdhui.ma/editorial/migration https://aujourdhui.ma/editorial/migration#respond Tue, 28 Jun 2022 07:00:53 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411835

Le Maroc donne l’exemple depuis plusieurs années en matière de politique migratoire. Le Royaume avait pris la décision depuis un bout de temps déjà d’adopter des mesures volontaristes pour garantir une vie digne pour tous les migrants. C’est ainsi que des opérations de régularisation avaient été lancées par les autorités compétentes en facilitant les procédures ...]]>

Le Maroc donne l’exemple depuis plusieurs années en matière de politique migratoire.

Le Royaume avait pris la décision depuis un bout de temps déjà d’adopter des mesures volontaristes pour garantir une vie digne pour tous les migrants. C’est ainsi que des opérations de régularisation avaient été lancées par les autorités compétentes en facilitant les procédures pour tous les ressortissants étrangers se trouvant dans une situation irrégulière sur le sol national.

La dernière réunion qui a eu lieu récemment avec la participation de nombreux ambassadeurs de pays africains avec des responsables marocains au sein du ministère de l’Intérieur et celui des Affaires étrangères a permis de dégager un constat particulier concernant justement, l’exemplarité de la politique migratoire marocaine.

De l’aveu de plusieurs diplomates africains, le Maroc déploie des mesures inouïes en matière de migration et s’inscrit volontairement dans les efforts internationaux pour préserver la dignité des migrants. Cependant, il faut préciser que la problématique de la migration clandestine a une dimension planétaire.

Les pays de passage comme le Maroc se retrouvent souvent seuls à y faire face. Aujourd’hui, la communauté internationale doit se mobiliser et principalement les pays de destination pour les migrants afin de trouver des solutions pérennes face à un phénomène qui risque malheureusement de prendre de l’ampleur au cours des prochaines années.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/migration/feed 0
Urgence de l’action https://aujourdhui.ma/editorial/urgence-de-laction https://aujourdhui.ma/editorial/urgence-de-laction#respond Mon, 27 Jun 2022 07:30:37 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411751

Les incidents tragiques qui se sont produits aux portes de la ville de Mellilia viennent comme une piqûre de rappel au bon timing. Il y a quelques jours, l’Europe a dévoilé en grande pompe sa nouvelle vision en matière de voisinage fondée sur une approche revisitée du partenariat avec les pays du Sud et particulièrement ...]]>

Les incidents tragiques qui se sont produits aux portes de la ville de Mellilia viennent comme une piqûre de rappel au bon timing.

Il y a quelques jours, l’Europe a dévoilé en grande pompe sa nouvelle vision en matière de voisinage fondée sur une approche revisitée du partenariat avec les pays du Sud et particulièrement l’Afrique. L’investissement dans l’élément humain et dans le vrai développement du continent est la seule voie viable pour apporter des réponses durables à la problématique migratoire. Sur ce volet précisément, le Maroc n’a pas cessé depuis deux décennies, au moins, de le pratiquer mais aussi de tenter d’y sensibiliser ses partenaires européens et africains. Rien ne peut se faire sans la concertation.

Cela dit, en attendant que cette nouvelle feuille de route commence à être déployée, le Maroc démontre, à l’occasion de ce triste épisode, que le partenariat suppose également et surtout que toutes les parties assument pleinement leurs responsabilités quand bien même elles induiraient des situations compliquées. La position géographique du Maroc, aux portes de l’Europe, en fait naturellement un des couloirs migratoires les plus exposés.

Et les partenaires européens ont depuis des années les preuves au quotidien que le Maroc assume pleinement ses responsabilités dans la lutte contre les mafias de la migration parfois, malheureusement, au prix de vies humaines. Aujourd’hui, il appartient à toutes les parties, à commencer par l’Europe elle-même, d’en faire autant et de passer rapidement des déclarations d’intention aux actes…

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/urgence-de-laction/feed 0
e-mouton https://aujourdhui.ma/editorial/e-mouton https://aujourdhui.ma/editorial/e-mouton#respond Thu, 23 Jun 2022 07:30:03 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411360

Les possibilités et les nouveaux horizons qu’offrent les technologies et le digital n’ont quasiment pas de limites. Quels que soient le secteur, le produit, l’activité, la digitalisation se conjugue à toutes les formes et, surtout, peut apporter des avantages multiples à conditions de bien savoir les exploiter et d’en avoir l’audace. Qui aurait cru qu’un ...]]>

Les possibilités et les nouveaux horizons qu’offrent les technologies et le digital n’ont quasiment pas de limites.

Quels que soient le secteur, le produit, l’activité, la digitalisation se conjugue à toutes les formes et, surtout, peut apporter des avantages multiples à conditions de bien savoir les exploiter et d’en avoir l’audace. Qui aurait cru qu’un jour les Marocains seraient en mesure d’acheter le mouton de l’Aïd à travers une marketplace. Aujourd’hui c’est chose faite après que le ministère de l’agriculture a dévoilé sa dernière plateforme dédiée à cela. Plus de transparence dans les transactions et pour les prix, cette «appli» en sera certainement un vecteur.

Mais elle permettra surtout d’agrandir considérablement le volume de l’offre en la rendant moins localisée et plus nationale. Ce qui ne manquera pas d’avoir des retombées sur le niveau des prix en faveur du consommateur final. Mais ce n’est pas tout.

Comme dans d’autres activités et expériences, la réduction du champ d’intervention du facteur humain réduira mécaniquement certaines mauvaises pratiques qui nuisent au marché comme la spéculation, la surenchère… Et enfin, les ressources économisées grâce au digital pourraient et devraient être réallouées et mieux exploitées pour l’amélioration générale des chaînes de valeur.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/e-mouton/feed 0
La voie du Maroc https://aujourdhui.ma/editorial/la-voie-du-maroc https://aujourdhui.ma/editorial/la-voie-du-maroc#respond Wed, 22 Jun 2022 07:30:35 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411244

L’Europe vient d’aborder un virage important dans sa politique de voisinage en lançant une nouvelle feuille de route baptisée «Global Gateway». Deux piliers majeurs à ce programme : d’un côté, des relations avec les partenaires inscrites dans la durabilité et, de l’autre, une politique d’investissement avec une nouvelle philosophie axée sur les grands défis de ...]]>

L’Europe vient d’aborder un virage important dans sa politique de voisinage en lançant une nouvelle feuille de route baptisée «Global Gateway».

Deux piliers majeurs à ce programme : d’un côté, des relations avec les partenaires inscrites dans la durabilité et, de l’autre, une politique d’investissement avec une nouvelle philosophie axée sur les grands défis de l’avenir comme l’énergie, le numérique, la santé, l’éducation, le climat. En présentant la nouvelle stratégie et ses objectifs à Bruxelles, les responsables de l’UE ont utilisé trois mots : résilience, durabilité, coopération.

Le Maroc est parmi les pays les plus concernés et au premier rang par ce développement majeur. D’abord, parce qu’il figure parmi les pays du voisinage européen les plus étroitement liés à l’Europe et depuis longtemps. Ensuite, parce qu’au moment du déploiement de sa «Global Gateway», qui cible l’Afrique avec un volume d’investissement gigantesque de 150 milliards d’euros d’ici 2027, l’Europe devra inévitablement s’appuyer sur des pays et acteurs relais dans la région et en Afrique. Et le Maroc a toute la légitimité d’être dans ce rôle.

Et enfin, la nouvelle stratégie de l’Europe est venue comme pour conforter le Maroc dans le modèle de partenariat qu’il défend depuis toujours et qu’il déploie déjà en Afrique dans un esprit de partenariat sud-sud, gagnant pour tous et durable. Il a montré la voie.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/la-voie-du-maroc/feed 0
Hub financier https://aujourdhui.ma/editorial/hub-financier https://aujourdhui.ma/editorial/hub-financier#respond Tue, 21 Jun 2022 07:30:12 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411133

Au lendemain de la crise Covid, les pays du monde entier dans leur quête de relance voire de reconstruction de leurs économies se lancent dans une course aux investissements. Évidemment le facteur financier sera un levier décisif dans cette compétition d’autant plus que les finances publiques ont été mises à rude épreuve durant plus de ...]]>

Au lendemain de la crise Covid, les pays du monde entier dans leur quête de relance voire de reconstruction de leurs économies se lancent dans une course aux investissements.

Évidemment le facteur financier sera un levier décisif dans cette compétition d’autant plus que les finances publiques ont été mises à rude épreuve durant plus de deux ans à l’échelle internationale. Pour autant et paradoxalement, des fonds, institutionnels, publics ou privés, sont aujourd’hui abondants sur les places financières et ne demandent qu’à trouver des opportunités pour s’y investir.

Au-delà des critères classiques des bailleurs de fonds, comme la solvabilité et la crédibilité, attirer des investisseurs exigera désormais des emprunteurs, qu’ils soient des entreprises, des gouvernements ou des États, de disposer de business models bancables et pérennes et de visions globales cohérentes. Le Maroc, dans tout cela, a passé à plusieurs reprises des tests avec succès auprès des places financières y compris pendant des conjonctures mondiales compliquées.

A travers ses multiples initiatives et connexions, le Maroc est plus que jamais en mesure de fédérer des fonds pour l’investissement en Afrique et de jouer un rôle d’ingénierie de financement en s’appuyant, entre autres, sur la forte présence des banques marocaines sur le continent.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/hub-financier/feed 0
Ingénierie de la décision https://aujourdhui.ma/editorial/ingenierie-de-la-decision https://aujourdhui.ma/editorial/ingenierie-de-la-decision#respond Mon, 20 Jun 2022 07:30:08 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411011

Veille et vigilance. Ce sont les deux maîtres mots dans la conjoncture actuelle marquée par un niveau sans précédent de turbulences, d’incertitudes et d’instabilités à l’échelle mondiale. La crise sanitaire suivie de la guerre en Ukraine ont été des démonstrations réelles des effets inévitables de l’interdépendance des économies et des nations. Ce qui se passe ...]]>

Veille et vigilance. Ce sont les deux maîtres mots dans la conjoncture actuelle marquée par un niveau sans précédent de turbulences, d’incertitudes et d’instabilités à l’échelle mondiale.

La crise sanitaire suivie de la guerre en Ukraine ont été des démonstrations réelles des effets inévitables de l’interdépendance des économies et des nations. Ce qui se passe à l’est du continent européen se traduit mécaniquement par des situations d’urgence alimentaire comme jamais vu dans des contrées lointaines, notamment en Afrique, ou encore par des vagues inflationnistes historiques aux quatre coins de la planète. Avant le conflit, la pandémie a été l’illustration éclatante de ce qu’est une réaction en chaîne qui débute en Chine et finit, en l’espace de quelques jours, par inonder le monde.

Le Maroc, à l’instar des pays du monde entier, a tenté et continue encore de faire face à l’adversité par ses propres moyens et avec, à ce jour, plus ou moins de réussite et surtout des enseignements pour l’avenir proche ou lointain. Un des enseignements majeurs, au-delà du contenu concret des réponses apportées aux différentes situations, est que face à une situation de crise, quelle qu’en soit la nature, le facteur clé contribuant à la résilience réside dans la capacité à prendre les meilleures décisions possibles au bon timing. Et pour cela, un paramètre est éminemment décisif : les éléments de prise de décisions sont supposés être une bonne et vraie synthèse de toutes les données actuelles et problèmes et tous les scénarios possibles du futur.

]]>
https://aujourdhui.ma/editorial/ingenierie-de-la-decision/feed 0