Formation – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Tue, 05 Jul 2022 11:13:32 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.9.3 https://aujourdhui.ma/wp-content/uploads/2016/02/favico.png Formation – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma 32 32 Une première édition du Yhackathon by Ynov Maroc https://aujourdhui.ma/emploi/formation/une-premiere-edition-du-yhackathon-by-ynov-maroc https://aujourdhui.ma/emploi/formation/une-premiere-edition-du-yhackathon-by-ynov-maroc#respond Tue, 05 Jul 2022 11:13:32 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=412454

L’événement a réuni, la semaine dernière, des étudiants d’écoles d’ingénieurs et d’informatique marocaines et françaises à Casablanca. «Développer les compétences pour renforcer l’écosystème marocain en cybersécurité» ; tel était l’objectif d’une telle démarche. Ynov Maroc, école leader des formations aux métiers du digital a organisé au sein de son campus de Casablanca la première édition ...]]>

L’événement a réuni, la semaine dernière, des étudiants d’écoles d’ingénieurs et d’informatique marocaines et françaises à Casablanca.

«Développer les compétences pour renforcer l’écosystème marocain en cybersécurité» ; tel était l’objectif d’une telle démarche. Ynov Maroc, école leader des formations aux métiers du digital a organisé au sein de son campus de Casablanca la première édition de son Hackathon en cybersécurité. Baptisée Yhackathon, cette initiative a été menée par Ynov Maroc en étroite collaboration avec le groupe Sekera, acteur majeur de la cybersécurité au Maroc. Ce hackathon vise à développer les compétences des jeunes informaticiens. Créer un écosystème capable de produire des futurs talents et leaders du domaine du digital ; tel en est l’enjeu. C’est ainsi que pendant 8 heures, plus de 12 équipes ont travaillé en groupes séparés pour résoudre des challenges en cybersécurité. «Nous sommes fiers de lancer la première édition du Yhackathon, au vu des enjeux majeurs que représente la cybersécurité dans un monde de plus en plus digitalisé.

La richesse des apports de cette initiative portée par les étudiants et d’élèves ingénieurs venus d’horizons divers, a pour but de renforcer les compétences en cybersécurité de notre écosystème» avait expliqué, à juste titre, Amine Zniber, DG de Ynov Maroc. Et pour garantir la qualité de l’événement, les participants ont été sélectionnés parmi des écoles d’ingénieurs et d’informatique au Maroc et en France pour ne citer que l’INPT, l’ENSIAS, Al Akhawayn, l’ISTA, l’UIR, l’IFIAG, Ynov Bordeaux et Ynov Maroc. Le hackathon s’est déroulé sur la plateforme SecDojo du groupe Sekera, qui offre un environnement intégré d’apprentissage de la sécurité et du cyber entraînement. Pour rappel, Ynov est le leader français des formations aux métiers du numérique.

Le groupe s’est positionné sur les nouvelles fonctions dans les univers que sont le Web, la transformation digitale. Il compte 12 campus en France et au Maroc : Casablanca, Rabat, Aix-en-Provence, Bordeaux, Lyon, Nantes, Paris, Sophia-Antipolis, Toulouse, Montpellier, Rennes, Lille. Sa pédagogie est orientée vers l’employabilité. Sekera est, pour sa part, un groupe spécialisé dans la cybersécurité et le Risk management qui intervient dans le domaine des services et développement de solutions, doté d’une équipe internationale de plus de 30 consultants spécialisés dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information (SSI). Il est présent en Europe et en Afrique. Concrètement, Sekera Group propose à ses clients des solutions en conseil, audit et formation pour traiter des problématiques liées à la gestion des risques et à la sécurité des systèmes d’information. Secdojo est une plateforme Cyber-Range du groupe Sekera qui est basée sur une infrastructure Cloud Infra-As-Code, destinée à offrir un environnement intégré d’apprentissage sécurité et cyber entraînement.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/une-premiere-edition-du-yhackathon-by-ynov-maroc/feed 0
Prévus à Tanger et Rabat par l’ONCA : Du conseil et de la formation pour 5.000 agriculteurs https://aujourdhui.ma/emploi/formation/prevus-a-tanger-et-rabat-par-lonca-du-conseil-et-de-la-formation-pour-5-000-agriculteurs https://aujourdhui.ma/emploi/formation/prevus-a-tanger-et-rabat-par-lonca-du-conseil-et-de-la-formation-pour-5-000-agriculteurs#respond Thu, 23 Jun 2022 10:00:02 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411398

L’accompagnement des agriculteurs pour le développement de leurs projets agricoles se poursuit dans différentes régions du Royaume. En effet, la mise en œuvre des bonnes pratiques agricoles entraînera à long terme une augmentation des revenus pour les agriculteurs tout en les aidant à accroître la qualité et la quantité de leur production. Une formation et ...]]>

L’accompagnement des agriculteurs pour le développement de leurs projets agricoles se poursuit dans différentes régions du Royaume.

En effet, la mise en œuvre des bonnes pratiques agricoles entraînera à long terme une augmentation des revenus pour les agriculteurs tout en les aidant à accroître la qualité et la quantité de leur production. Une formation et une éducation régulières sont essentielles pour les agriculteurs et pour toutes les personnes impliquées dans la chaîne de valeur agricole. C’est dans ce sens que le ministère de l’agriculture à travers l’Office national du conseil agricole (ONCA) prévoit des programmes de formation pour les agriculteurs. Dans le cadre des projets de l’agriculture solidaire du pilier II, l’ONCA cible 4.500 agriculteurs des provinces d’Al Hoceima, Chefchaouen, Fahs Anjra, Larache, M’diq-Fnideq, Ouezzane, Tanger-Asilah et Tétouan. Ces agriculteurs de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima pourront bénéficier donc des journées de sensibilisation, d’information. Cette initiative englobe plusieurs filières dont l’olivier, le figuier, le châtaigner, l’amandier. Plus d’une trentaine de thématiques seront abordées comme le développement des arbres fruitiers (plantation de 500 ha d’olivier), la reconversion des céréales en figuier sur 2.727 ha, la reconversion des céréales en amandier sur 4.190 ha, la reconversion des céréales en olivier sur 994 ha, ou encore la plantation de 60 ha de figuier.

Les axes des thématiques se focaliseront sur les bonnes pratiques de la conduite technique de la culture (entretien, fertilisation, récolte, identification des principaux ravageurs et maladies ainsi que les programmes de traitement). Il sera également question d’échanger autour de la valorisation et de la commercialisation des produits. Pour ce qui est des filières de production, 180 agriculteurs des filières lait caprin, olivier apiculture, figuier et olivier dans les provinces de Tétouan, Chefchaouen, Ouezzane et Larache profiteront des séances de sensibilisation. Les sessions consacrées aux filières animales seront dédiées à la conduite technique des troupeaux caprins (conduite alimentaire des caprins laitiers selon leurs stades physiologiques, conduite de la reproduction, identification et symptômes des principales maladies des caprins et leurs préventions et les bâtiments d’élevage, la valorisation et la commercialisation du lait caprin). Pour ce qui est de l’apiculture, la principale thématique sera les bonnes pratiques de conduite d’un rucher moderne. Ces formations vont être organisées au niveau des douars des provinces de la région, et spécifiquement aux locaux des centres de conseil agricole ou dans les locaux de la Chambre d’agriculture, collectivités territoriales et les locaux des organisations professionnelles porteurs des projets de l’agriculture solidaire.

Au niveau de la région Rabat-Salé, 14 sessions sont envisagées au profit de 336 agriculteurs. Dans le cadre de son rôle dans l’encadrement, l’accompagnement des agriculteurs le long de la chaîne de valeur en matière de techniques de production et de commercialisation, de gestion des exploitations, la santé animale et de protection des plantes, la direction régionale de l’ONCA à Rabat-Salé-Kénitra organisera ses séances qui concernent les filières de l’olivier, le caroubier, le cactus, les viandes rouges bovines, le lait, l’apiculture, les légumineuses fourragères, l’avocatier ou encore l’héliciculture. Il s’agit de renforcer les capacités des acteurs locaux, et ce pour le développement d’une agriculture solidaire et durable.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/prevus-a-tanger-et-rabat-par-lonca-du-conseil-et-de-la-formation-pour-5-000-agriculteurs/feed 0
Le Dual Diploma proposé par le Groupe Scolaire Jacques Chirac https://aujourdhui.ma/emploi/formation/le-dual-diploma-propose-par-le-groupe-scolaire-jacques-chirac https://aujourdhui.ma/emploi/formation/le-dual-diploma-propose-par-le-groupe-scolaire-jacques-chirac#respond Tue, 21 Jun 2022 10:55:41 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=411195

Le Groupe Scolaire Jacques Chirac vient de signer un partenariat avec Academica Dual Diploma™. Cette alliance permettra aux élèves d’obtenir deux diplômes homologués par leurs instances respectives, en l’occurrence le ministère de l’éducation française et le Département d’Education de l’Etat de Tutelle aux Etats-Unis. Et dès la prochaine rentrée, l’établissement proposera à ses élèves de ...]]>

Le Groupe Scolaire Jacques Chirac vient de signer un partenariat avec Academica Dual Diploma™.

Cette alliance permettra aux élèves d’obtenir deux diplômes homologués par leurs instances respectives, en l’occurrence le ministère de l’éducation française et le Département d’Education de l’Etat de Tutelle aux Etats-Unis. Et dès la prochaine rentrée, l’établissement proposera à ses élèves de 3° et 2° d’entamer un cursus bilingue à distance en parallèle de leurs études au sein de l’établissement. Concrètement, le Dual Diploma permettra aux élèves d’obtenir en 3 ou 4 ans leur High School Diploma en plus du baccalauréat français.

Cette ouverture culturelle permet une totale immersion en US High School, à travers des études et communications 100% en anglais avec des professeurs américains dans un cadre multiculturel, les élèves participent aussi à des live-sessions ainsi qu’à des clubs (journalisme, social media…). Le parcours Dual Diploma permet d’enrichir les compétences des élèves, à travers le développement de leurs soft skills, grâce à l’acquisition d’un haut niveau d’autonomie, de responsabilité, d’adaptabilité et de maturité dans le travail.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/le-dual-diploma-propose-par-le-groupe-scolaire-jacques-chirac/feed 0
Cybersecurité : Ineos Cyberforce et CyberGym scellent un partenariat https://aujourdhui.ma/emploi/formation/cybersecurite-ineos-cyberforce-et-cybergym-scellent-un-partenariat https://aujourdhui.ma/emploi/formation/cybersecurite-ineos-cyberforce-et-cybergym-scellent-un-partenariat#respond Fri, 10 Jun 2022 10:17:04 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=410301

Le Groupe Ineos Cyberforce s’allie à la multinationale Cybergym des solutions de cyber formation sous format de boothcamp. Une convention de partenariat a été signée jeudi entre les deux opérateurs marquant ainsi leur engagement à partager leurs expertises dans le domaine de la cybersécurité. Au titre de ce rapprochement, les deux parties fourniront conjointement leur ...]]>

Le Groupe Ineos Cyberforce s’allie à la multinationale Cybergym des solutions de cyber formation sous format de boothcamp.

Une convention de partenariat a été signée jeudi entre les deux opérateurs marquant ainsi leur engagement à partager leurs expertises dans le domaine de la cybersécurité. Au titre de ce rapprochement, les deux parties fourniront conjointement leur savoir-faire aux clients marocains et de l’Afrique de l’Ouest. «Nous sommes ravis de signer ce partenariat avec ce leader mondial de la cyber-formation.

Dans l’avenir, nous allons unir nos forces pour fournir des solutions de cyber-formation sur mesure aux organisations (Cyber Academy Interne) et répondre d’une manière plus efficace à leurs attentes, de plus en plus grandissantes, que ce soit au Maroc ou dans d’autres pays africains francophones», annonce Reda Bakkali, CEO de Ineos Cyberforce. Du côté de Cubergym, Ahmad El Khatib indique «nous sommes honorés de collaborer avec un acteur marocain de haut niveau, dont l’expertise est renommée au Maroc et dans le continent. Nous ambitionnons d’accompagner les opérateurs au Maroc et en Afrique dans leurs stratégies de cybersécurité». Afin de concrétiser ce partenariat, Ineos Cyberforce et Cybergym ont tenu une séance ouverte à la presse, dans laquelle ont été présentées, en direct, des démonstrations de cyber-défense en live, dans le cadre du Cyber Range, un environnement virtuel qui permet de faire des simulations et des entraînements aux cyber-attaques.

Rappelons que suite au déclenchement de la crise sanitaire, les cyber-menaces ont connu une propagation exponentielle dans le monde entier. Afin de contrer cette prolifération, les organisations implémentent des mesures sécurisées pour protéger leurs activités et leurs données à caractère professionnel. Un besoin grandissant, auquel les deux partenaires sauront répondre avec efficience, en apportant des réponses exhaustives et une expertise avérée et simple à déployer.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/cybersecurite-ineos-cyberforce-et-cybergym-scellent-un-partenariat/feed 0
L’OIT offre son appui technique à 4 entreprises du secteur https://aujourdhui.ma/emploi/formation/loit-offre-son-appui-technique-a-4-entreprises-du-secteur https://aujourdhui.ma/emploi/formation/loit-offre-son-appui-technique-a-4-entreprises-du-secteur#respond Thu, 02 Jun 2022 08:29:22 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=409549

Négociation collective dans l’agriculture et l’agroalimentaire Le projet ProAgro Maroc, mis en œuvre par l’Organisation internationale du travail (OIT), et le ministère de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences (MIEPEEC) ont organisé conjointement une formation sur la négociation collective en coordination avec la Direction régionale de l’emploi de la région ...]]>

Négociation collective dans l’agriculture et l’agroalimentaire

Le projet ProAgro Maroc, mis en œuvre par l’Organisation internationale du travail (OIT), et le ministère de l’inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences (MIEPEEC) ont organisé conjointement une formation sur la négociation collective en coordination avec la Direction régionale de l’emploi de la région de Rabat-Salé-Kenitra (RSK). Cette formation s’est étalée sur une durée de cinq jours, du 30 mai au 3 juin 2022, et s’est déroulée à Kenitra.

La quarantaine de participants est composée de syndicats locaux de la région de Rabat, d’organisations des employeurs, d’entreprises, d’inspecteurs du travail, de la Direction du travail et de la Direction régionale de l’emploi de la région de RSK.

«Ce renforcement de capacités est, pour le projet ProAgro et ses partenaires, le point de départ d’un travail de longue haleine visant à renforcer le dialogue social au sein du secteur agroalimentaire», apprend-on dans ce sens. Ainsi, quatre entreprises du secteur seront appuyées techniquement par l’OIT au cours des prochains mois pour s’engager directement dans une négociation collective pouvant aboutir à une signature de convention collective.

Un résultat positif de ces initiatives permettra de sensibiliser davantage d’entreprises aux bienfaits du dialogue social et aux avantages que peuvent procurer les conventions collectives signées à tous les niveaux y compris au niveau des entreprises.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/loit-offre-son-appui-technique-a-4-entreprises-du-secteur/feed 0
1,8 million de jeunes africains formés lors de l’Africa Code Week 2021 https://aujourdhui.ma/emploi/formation/18-million-de-jeunes-africains-formes-lors-de-lafrica-code-week-2021 https://aujourdhui.ma/emploi/formation/18-million-de-jeunes-africains-formes-lors-de-lafrica-code-week-2021#respond Tue, 31 May 2022 10:57:40 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=409355

Codage : Le Maroc sort du lot Le Maroc vient en tête de l’apprentissage en termes de codage. Pour la cinquième année consécutive, le pays a réussi à autonomiser un grand nombre de jeunes : 1,5 million d’entre eux ont acquis des capacités de codage, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année précédente. ...]]>

Codage : Le Maroc sort du lot

Plus de 1,8 million de jeunes âgés de 8 à 16 ans ont été formés en codage à travers 41.000 ateliers organisés sur tout le continent. 23% de plus de jeunes ont été formés l’an dernier portant le nombre total de jeunes et d’enseignants mobilisés à 10 millions, depuis le lancement de l’initiative, en 2015. C’est ce qui ressort du bilan de l’édition 2021 d’Africa Code Week (ACW).

Le Maroc vient en tête de l’apprentissage en termes de codage. Pour la cinquième année consécutive, le pays a réussi à autonomiser un grand nombre de jeunes : 1,5 million d’entre eux ont acquis des capacités de codage, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année précédente. La moitié des enseignants qui ont reçu une formation, soit 11.000, venaient du Maroc… En clair, 4% de l’ensemble de la population marocaine a participé à ACW. «Lorsque l’ACW a lancé le programme, seuls 20 enseignants ont été formés en direct par les cadres bénévoles d’ACW (SAP) en 2015, mais ils ont fini par introduire le codage à plus de 7 millions de jeunes marocains durant les six éditions. Nous sommes ravis que l’édition 2021 ait été un tel succès non seulement pour le Maroc mais aussi pour tout le continent ! ACW est une plate-forme puissante pour propulser les enseignants et les élèves dans le siècle numérique», a témoigné, à l’occasion, Ilham Laaziz, directrice du programme GENIE au ministère marocain de l’éducation et de la formation professionnelle.

Les enjeux sont réels pour tout le continent africain. Et le défi sera de rétablir l’égalité des genres dans ce domaine précisément.
SAP, l’Unesco et des partenaires mondiaux clés tels que l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) et Irish Aid ont réuni leurs efforts pour faire découvrir le codage aux jeunes et aux enseignants. L’initiative a démontré que «seulement 28% de femmes poursuivent des carrières dans le domaine des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM), l’Afrique se situe aussi en dessous de la moyenne mondiale». Face à cette problématique, ACW ambitionne d’intégrer au fil des ans davantage de filles et de femmes dans le programme. Et c’est ainsi que l’an dernier, plus de 48% des participants étaient des filles. Olajide Ademola Ajayi, coordinateur global d’ACW à SAP, a également avancé que «dans le contexte actuel de turbulence post-pandémie du boom numérique, nous devons veiller à ce que personne ne soit laissé de côté». 7.848 jeunes en situation de handicap ont pu ainsi bénéficier de formations pour renforcer ou acquérir des capacités numériques. «Les compétences numériques sont de plus en plus nécessaires pour comprendre et participer aux sociétés de la connaissance d’aujourd’hui.

Il est particulièrement important que nous nous attaquions à la disparité entre les sexes dans les carrières STEM, d’autant plus que celles-ci sont souvent décrites comme des emplois d’avenir, favorisant l’innovation, le bien-être social, la croissance inclusive et le développement durable», argumentera, de son côté, Dr Tawfik Jelassi, sous-directeur général pour la communication et l’information à l’Unesco. ACW a organisé, par ailleurs, en début d’année le quatrième programme annuel d’autonomisation des femmes (Women Empowerment Program). Ce séminaire de développement professionnel continu (CPD) permet de doter les éducatrices africaines des compétences et des connaissances dont elles ont besoin pour qu’elles puissent enseigner. Ce séminaire servira aussi à combler le gap entre les hommes et les femmes bénéficiaires de coding.
Parallèlement à cet enjeu, l’objectif est de former les enseignants.

Le programme ACW en aura, ainsi, mobilisé plus de 20.000 en 2021 (sessions de formations de formateurs). «L’Afrique a un potentiel abondant, mais le manque de compétences dans ce domaine nous freine. Face à l’augmentation du chômage chez les jeunes en Afrique, l’éducation est la clé de la création d’un vivier de talents prêts à occuper les emplois du XXIe siècle, ce qui contribuera à faire avancer le continent. C’est le moment pour l’Afrique de briller», a déclaré, à juste titre, Albert Nsengiyumva, secrétaire exécutif de l’ADEA et parrain d’ACW.
Tout est dit. Il s’agit de sauver la société grâce au codage. La jeunesse africaine y a tout à gagner.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/18-million-de-jeunes-africains-formes-lors-de-lafrica-code-week-2021/feed 0
Partenariat : Un rapprochement stratégique entre SAZ et l’OFPPT https://aujourdhui.ma/emploi/formation/partenariat-un-rapprochement-strategique-entre-saz-et-lofppt https://aujourdhui.ma/emploi/formation/partenariat-un-rapprochement-strategique-entre-saz-et-lofppt#respond Mon, 23 May 2022 07:59:19 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=408486

La Société d’Aménagement Zenata (SAZ) et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) réitèrent leur engagement à soutenir le secteur de la formation professionnelle au Maroc et à améliorer l’employabilité des jeunes. A cet égard, les deux parties ont signé jeudi dernier deux conventions de partenariat stratégique. La première est ...]]>

La Société d’Aménagement Zenata (SAZ) et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) réitèrent leur engagement à soutenir le secteur de la formation professionnelle au Maroc et à améliorer l’employabilité des jeunes.

A cet égard, les deux parties ont signé jeudi dernier deux conventions de partenariat stratégique. La première est une convention-cadre portant sur la consolidation de la coopération entre les deux parties pour promouvoir les échanges, la structuration et la réalisation de projets autour de la formation, l’insertion des jeunes et la gouvernance.

La seconde est une convention spécifique relative à l’accompagnement à l’acquisition de la certification HQE bâtiment pour l’Institut spécialisé de technologie appliquée (ISTA), établissement de formation professionnelle situé dans le quartier Jnane Zenata. En vertu de ces accords, les deux partenaires matérialisent les engagements de durabilité du référentiel Eco-cité Zenata et s’inscrivent dans la dynamique insufflée par le nouveau modèle de développement du Maroc.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/partenariat-un-rapprochement-strategique-entre-saz-et-lofppt/feed 0
Al Quaraouiyine de Fès immortalisée à l’Université d’Ottawa https://aujourdhui.ma/emploi/formation/al-quaraouiyine-de-fes-immortalisee-a-luniversite-dottawa https://aujourdhui.ma/emploi/formation/al-quaraouiyine-de-fes-immortalisee-a-luniversite-dottawa#respond Wed, 18 May 2022 07:59:46 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=408049

Pose d’une plaque commémorative La plus ancienne université au monde encore en activité, Al Quaraouiyine, vient de se voir rendre un bel hommage par la prestigieuse université canadienne d’Ottawa. Une célébration qui, tel que le révèle ce hub de savoir, s’inscrit dans le cadre de la commémoration cette année du «60ème anniversaire de l’établissement des ...]]>

Pose d’une plaque commémorative

La plus ancienne université au monde encore en activité, Al Quaraouiyine, vient de se voir rendre un bel hommage par la prestigieuse université canadienne d’Ottawa. Une célébration qui, tel que le révèle ce hub de savoir, s’inscrit dans le cadre de la commémoration cette année du «60ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et le Canada». Lors de cette célébration, le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont, et l’ambassadeur de SM le Roi au Canada, Souriya Otmani, ont procédé, dans l’enceinte de l’université canadienne, à la pose et au dévoilement d’une plaque commémorative en hommage à l’Université Al Quaraouiyine qui a été fondée en 859 par Fatima Al Fihriya.

A cette occasion, Mme Otmani n’a pas manqué de remercier le recteur de l’Université d’Ottawa pour «la collaboration exceptionnelle» avec la Mission diplomatique marocaine, en vue de marquer «avec éclat» les 60 ans de relations diplomatiques et de coopération multiforme, particulièrement dans le domaine de l’enseignement supérieur. «Bien que la pose de la plaque commémorative en hommage à l’Université Al Quaraouiyine soit un geste hautement symbolique, il n’en reste pas moins une référence aujourd’hui dans la capitale nationale du Canada à l’une des figures de proue du patrimoine culturel historique national et mondial, qui bénéficie comme tant d’autres édifices historiques des villes impériales marocaines, de la bienveillance toute particulière de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui fait de leur sauvegarde et de leur mise à niveau une priorité nationale”, indique la diplomate.

De son côté, le recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa s’est félicité d’accueillir «quelque 800 étudiants marocains sur les 10.000 étudiants internationaux que compte l’Université». Tel qu’il le détaille, «ce nombre est à la hausse à la faveur notamment du programme d’exonération des frais d’inscription consentis par son Université à l’intention des étudiants francophones et anglophones».

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/al-quaraouiyine-de-fes-immortalisee-a-luniversite-dottawa/feed 0
L’Université Mohammed V de Rabat, première à répondre aux Objectifs de développement durable https://aujourdhui.ma/emploi/formation/luniversite-mohammed-v-de-rabat-premiere-a-repondre-aux-objectifs-de-developpement-durable https://aujourdhui.ma/emploi/formation/luniversite-mohammed-v-de-rabat-premiere-a-repondre-aux-objectifs-de-developpement-durable#respond Wed, 04 May 2022 09:45:11 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=406818

Classement «THE impact 2022 : Times Higher Education Impact» Une belle consécration pour l’Université Mohammed V de Rabat (UM5). Ce hub de savoir vient de se distinguer à nouveau, tel qu’il le révèle dans le classement international «THE impact 2022 : Times Higher Education Impact». Un couronnement qui, selon la même source, intervient «dans le ...]]>

Classement «THE impact 2022 : Times Higher Education Impact»

Une belle consécration pour l’Université Mohammed V de Rabat (UM5). Ce hub de savoir vient de se distinguer à nouveau, tel qu’il le révèle dans le classement international «THE impact 2022 : Times Higher Education Impact». Un couronnement qui, selon la même source, intervient «dans le cadre de l’engagement du Maroc en faveur de la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable (ODD)».

Ainsi, l’UM5 a occupé la première place nationale sur sept objectifs à sa voir l’objectif n°3 «bonne santé et bien-être», l’objectif n°5 «égalités entre les sexes», l’objectif n°10 «inégalités réduites», l’objectif n°12: «consommation et production responsables», l’objectif n°15 : «vie terrestre», l’objectif n°16 : «paix, justice et institutions efficaces» et l’objectif n°17 : «partenariats pour la réalisation des objectifs». Tel que le détaille l’UM5, ce sont huit universités marocaines qui sont présentes cette année dans ce classement international. L’UM5, au côté de deux autres universités du Pôle universitaire régional-RSK, s’est classée au rang mondial «601-800». «Cette performance est le fruit de la stratégie Développement durable et RSU adoptée, d’une gouvernance adaptée et d’un professionnalisme exceptionnel», rappelle l’université.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/luniversite-mohammed-v-de-rabat-premiere-a-repondre-aux-objectifs-de-developpement-durable/feed 0
Le Forum EMI-Entreprises revient avec une 28ème édition https://aujourdhui.ma/emploi/formation/le-forum-emi-entreprises-revient-avec-une-28eme-edition https://aujourdhui.ma/emploi/formation/le-forum-emi-entreprises-revient-avec-une-28eme-edition#respond Tue, 19 Apr 2022 11:45:02 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=405585

A l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs, les 11, 12 et 13 mai Après 27 années jalonnées de gloire et de réussite, le Forum EMI-Entreprises continue à porter haut et fort les couleurs de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs. Une rencontre prometteuse entre étudiants et recruteurs, le Forum EMI-Entreprises honore les attentes de plus de 100 entreprises parmi les plus ...]]>

A l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs, les 11, 12 et 13 mai

Après 27 années jalonnées de gloire et de réussite, le Forum EMI-Entreprises continue à porter haut et fort les couleurs de l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs. Une rencontre prometteuse entre étudiants et recruteurs, le Forum EMI-Entreprises honore les attentes de plus de 100 entreprises parmi les plus prédominantes et un flux de 13.000 visiteurs venant des 4 coins du Royaume.

Pour sa 28ème édition, l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs accueille, les 11, 12 et 13 mai, l’évènement phare de toute la sphère estudiantine marocaine, en format hybride, sous le thème: «Sécuriser l’initiative entrepreneuriale : une exigence pour le déploiement du nouveau modèle de développement», un thème au cœur de l’actualité qui sera décortiqué par des intervenants de haut calibre à travers des conférences lors des 3 journées du Forum. Leader des salons écoles-entreprises, le Forum EMI-Entreprises présente l’occasion aux étudiants des différentes écoles du Maroc de rencontrer les représentants des plus grandes entreprises nationales et internationales de tous secteurs d’activité : Conseil, Banque, Assurance, BTP, Industries, Services, Télécoms, Transports… Des Grandes Ecoles et universités étrangères seront également présentes pour offrir des opportunités de poursuite d’étude.

De plus et pour aider les étudiants à faire bonne impression lors des entretiens, des experts en recrutement animeront des ateliers coaching. Une manifestation pionnière qui lors de ces 3 jours fera appel à des responsables de renom, entre ministres, dirigeants et professeurs tout en leur assurant la qualité et le prestige des services.

]]>
https://aujourdhui.ma/emploi/formation/le-forum-emi-entreprises-revient-avec-une-28eme-edition/feed 0