Politique – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Thu, 06 Oct 2022 10:10:56 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.9.4 https://aujourdhui.ma/wp-content/uploads/2016/02/favico.png Politique – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma 32 32 Le RNI soutient la baisse de l’IR https://aujourdhui.ma/politique/le-rni-soutient-la-baisse-de-lir https://aujourdhui.ma/politique/le-rni-soutient-la-baisse-de-lir#respond Thu, 06 Oct 2022 10:10:56 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=420038

Une bonne entame pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens, selon le Bureau politique Le gouvernement a soumis un certain nombre de lois importantes au Parlement, telles que le projet de loi-cadre relatif à la charte d’investissement et le projet de la loi sur la réforme du système de santé. Le Bureau politique du Rassemblement ...]]>

Une bonne entame pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens, selon le Bureau politique

Le gouvernement a soumis un certain nombre de lois importantes au Parlement, telles que le projet de loi-cadre relatif à la charte d’investissement et le projet de la loi sur la réforme du système de santé.

Le Bureau politique du Rassemblement national des indépendants vient de tenir sa réunion, sous la direction du président du parti, Aziz Akhannouch. Au début de ses travaux, le Bureau politique a salué la diplomatie active menée par Sa Majesté le Roi, qui a permis de consolider le leadership du Royaume dans divers dossiers et à tous les niveaux et de renforcer la position stratégique que joue notre pays dans des domaines majeurs, comme la lutte contre le terrorisme et le renforcement de la sécurité et de la paix internationales ainsi que l’engagement dans les questions d’éducation et de développement.
Le Bureau politique s’est également félicité de la participation fructueuse de la délégation marocaine, conduite par le chef de gouvernement à la 77ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, où elle a réussi à faire entendre la voix du Maroc sur un ensemble de questions et de défis dans le monde, comme le changement climatique, le stress hydrique, les enjeux de sécurité alimentaire et la transition énergétique. La même source a salué les efforts de la délégation en ce qui concerne la cause nationale, appelant toutes les forces vives à la mobilisation et la vigilance pour faire face aux ennemis de l’intégrité territoriale.

Interagissant avec le lancement d’un nouveau round de dialogue social entre le gouvernement et les partenaires sociaux, le Bureau politique a salué la démarche participative du gouvernement sur des réformes majeures telles que le dossier des retraites, le code du travail, la loi sur les syndicats et la loi sur le droit de grève. La direction du parti a également estimé que ce round constitue une opportunité pour discuter des questions d’amélioration du pouvoir d’achat des citoyens, d’autant plus qu’il coïncide avec la préparation du projet de loi de Finances pour l’année 2023, soulignant que l’offre du gouvernement concernant la réduction de l’impôt sur le revenu constituera l’une des principales pistes pour renforcer le pouvoir d’achat des citoyens.
Le Bureau politique a été unanime concernant le rendement du gouvernement tout au long d’une année complète, caractérisée par le calme et la sobriété sans céder aux surenchères. Ils ont également estimé que le gouvernement et le Parlement ont consacré tous leurs efforts à jeter les bases nécessaires pour faire face aux crises d’une part, et préparer la concrétisation des engagements contenus dans le programme gouvernemental d’autre part.

S’agissant de la rentrée politique et parlementaire, le Bureau politique a estimé que ladite rentrée devrait se concentrer principalement sur les questions qui préoccupent les Marocains, d’autant plus que le gouvernement a soumis un certain nombre de lois importantes au Parlement, telles que le projet de loi-cadre relatif à la charte d’investissement et le projet de la loi sur la réforme du système de santé. Concernant la majorité gouvernementale, le RNI salue vivement l’engagement de l’ensemble des partis formant la majorité pour assurer la cohésion et l’harmonie gouvernementales.

Sur le plan organisationnel, le Bureau politique s’est félicité des résultats de l’Université d’été des jeunes dans sa quatrième session, dans la ville d’Agadir, avec la participation de plus de 5 000 jeunes femmes et hommes, traduisant une forte implication dans le débat au sujet d’un ensemble de questions d’actualité, comme l’Etat social, l’éducation, l’emploi, la protection sociale et l’amazigh. Une réussite qui consacre l’Université d’été à la jeunesse rniste comme le plus grand forum de jeunes dans le Royaume, tant par le nombre de participants que par l’encadrement.
Dans le même contexte, les membres du bureau ont salué la dynamique créée par le parti, grâce notamment aux organisations parallèles, notant le grand travail réalisé par la Fédération nationale des femmes du RNI. Enfin et conformément au statut du parti, et après avis du Bureau politique, il a été décidé de nommer Mustafa Almissouri comme coordonnateur de la circonscription parlementaire de Ghafsay dans la province de Taounate.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/le-rni-soutient-la-baisse-de-lir/feed 0
L’Organisation des femmes du RNI débat de la parité https://aujourdhui.ma/politique/lorganisation-des-femmes-du-rni-debat-de-la-parite https://aujourdhui.ma/politique/lorganisation-des-femmes-du-rni-debat-de-la-parite#respond Tue, 04 Oct 2022 10:12:30 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419827

Les congrès régionaux font escale à Guelmim-Oued Noun pour leur 3ème étape La Fédération nationale des femmes RNI fait escale dans la région de Guelmim-Oued Noun. En effet, l’organisation poursuit ses tournées régionales visant à entendre les problématiques rencontrées par les femmes et à former une vision globale des programmes qui peuvent améliorer le statut ...]]>

Les congrès régionaux font escale à Guelmim-Oued Noun pour leur 3ème étape

La Fédération nationale des femmes RNI fait escale dans la région de Guelmim-Oued Noun. En effet, l’organisation poursuit ses tournées régionales visant à entendre les problématiques rencontrées par les femmes et à former une vision globale des programmes qui peuvent améliorer le statut des femmes.
Après les villes de Dakhla et de Casablanca, la Fédération nationale des femmes RNI organisait, samedi soir, les travaux de sa troisième rencontre régionale à Guelmim-Oued Noun, sous le slogan «Egalité dans le monde rural: renforcement des enjeux de la situation juridique et économique des femmes».
Au cours de ce meeting à Guelmim, Amina Ben Khadra, présidente de la Fédération nationale des femmes RNI, a indiqué que l’accès des femmes aux instances du parti au gouvernement ou au Parlement était dû à la grande importance accordée par le parti RNI aux femmes, soulignant que le leader du parti, Aziz Akhannouch, a donné un grand dynamisme à ce volet, accordant un soutien matériel et moral aux femmes afin de travailler et d’évoluer dans de bonnes conditions.

Amina Ben Khadra a expliqué que la condition de la femme a connu une amélioration significative au cours des deux dernières décennies et l’accès au Trône de Sa Majesté le Roi Mohammed VI rappelant que le dernier discours du Trône appelait le gouvernement, les partis politiques, les associations et les organisations de femmes à travailler ensemble pour autonomiser les femmes et améliorer leur statut. «Notre mission, en tant qu’instance politique, est de suivre les Hautes orientations de Sa Majesté le Roi afin de produire un plan d’action et des programmes dans l’intérêt de l’amélioration du statut des femmes», a déclaré Mme. BenKhadra. De son côté, Mustapha Baitas, ministre et membre du Bureau politique du Rassemblement national des indépendants, a salué le rôle du parti pour donner aux femmes la possibilité d’assumer des responsabilités, soulignant que le parti de la colombe croit en la parité, qu’il cherche à mettre en œuvre, malgré les obstacles socioculturels.

M. Baitas a expliqué que «le processus de promotion des droits de la femme dans la société ne s’arrêtera pas, c’est une voie qui va rester ouverte car les horizons et les aspirations de la femme marocaine sont grands».
Pour sa part, Mbarka Bouaida, membre du parti et présidente du conseil de la région Guelmim–Oued Noun, a souligné que l’intégration et l’autonomisation des femmes sont un élément essentiel pour améliorer les indicateurs de l’économie régionale et nationale, notant que «certaines femmes rurales étaient sans revenu, mais leur intégration leur a permis d’avoir une ressource financière mensuelle, comprise entre 2.500 et 3.000 dirhams». Concernant la région de Guelmim–Oued Noun, Mme. Bouaida précise: «Quatre communes sont dirigées par des femmes, sur 45 communes rurales dans la région de Guelmim-Oued Noun». Ajoutant que l’expérience dans laquelle le Maroc est entré aujourd’hui est liée aux élections de femmes leaders, et dont le pourcentage est de 25% au niveau national, l’objectif est de faire en sorte que la proportion de femmes aux postes de décision au Maroc atteigne un tiers dans le futur.
D’autre part, Nawal Moutawakil, ancienne ministre et membre du parti du RNI, a déclaré que le chef de gouvernement Aziz Akhannouch a assumé une lourde responsabilité sur le sujet, louant ses efforts afin de faire avancer le statut des femmes.

Dans son allocution devant des centaines de rassemblements de femmes à Guelmim, Nawal Moutawakil a mis l’accent sur les femmes et le sport, louant les leaders du parti RNI qui ont réussi à diriger le ministère des sports, dont Moncef Belkhayat, Rachid Talbi Alami, et actuellement Chakib Benmoussa.
Elle a souligné que le sport souffre de nombreuses défaillances, que le parti a été le premier à relever, et maintenant «le ministère des sports travaille à préparer les futurs champions à hisser le drapeau du Maroc dans toutes les sphères».

Pour sa part, Mme. Bouaida a indiqué que l’organisation régionale des femmes qu’elle dirige travaille sur un programme global pour les femmes rurales dans les différentes régions, dans le but de soutenir des projets et des initiatives pour l’autonomisation économique des femmes.
Elle a ajouté que le choix du thème de la rencontre incarne l’une des préoccupations les plus importantes du collectif, considérant que la femme rurale est un symbole de travail acharné et de préservation de la continuité des traditions et des richesses.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/lorganisation-des-femmes-du-rni-debat-de-la-parite/feed 0
Dialogue national de l’urbanisme : Le Parlement s’en mêle https://aujourdhui.ma/politique/dialogue-national-de-lurbanisme-le-parlement-sen-mele https://aujourdhui.ma/politique/dialogue-national-de-lurbanisme-le-parlement-sen-mele#respond Thu, 29 Sep 2022 09:47:07 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419427

La commission de l’Intérieur, des collectivités locales, de l’habitat et de la politique de la ville se saisit du dossier Le Parlement s’invite au débat national sur l’urbanisme. En effet, les députés vont consacrer une réunion ce jeudi aux détails du dialogue national de l’urbanisme et de l’habitat. Les membres de la commission parlementaire permanente ...]]>

La commission de l’Intérieur, des collectivités locales, de l’habitat et de la politique de la ville se saisit du dossier

Le Parlement s’invite au débat national sur l’urbanisme. En effet, les députés vont consacrer une réunion ce jeudi aux détails du dialogue national de l’urbanisme et de l’habitat. Les membres de la commission parlementaire permanente chargée de l’Intérieur, des collectivités locales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants veulent jeter la lumière sur les contours de ce chantier ouvert par le gouvernement il y a quelques jours.

Dans ce sens, le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville avait annoncé la création d’une commission nationale composée des représentants des départements ministériels, des conseils des élus, des instances constitutionnelles, des établissements publics, des organismes professionnels, d’experts et de la société civile. «J’ai mis en place cette commission nationale afin qu’elle puisse accompagner et enrichir le dialogue national visant à débattre de l’avenir de l’urbanisme et de l’habitat, en rupture avec les politiques publiques qui ont montré leurs limites tout en capitalisant sur les acquis», avait expliqué Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. Cette commission qui se veut un cadre institutionnel a pour mission de proposer une feuille de route à la lumière des recommandations des rencontres nationales et régionales, qui s’articulent autour des procédures et des mesures permettant d’atteindre des objectifs attendus du dialogue.

Une première réunion de cette commission nationale a eu lieu le vendredi 16 septembre 2022, au siège du ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, au cours de laquelle une présentation a décortiqué les fondements et les objectifs attendus du dialogue national, ainsi que les principaux thèmes abordés lors des rencontres régionales. A cette occasion et au terme d’une large discussion fructueuse, tous les membres ont exprimé leur pleine implication dans ce chantier et leur détermination à contribuer à l’enrichissement de ces résultats.

L’ouverture officielle du dialogue avait connu la participation du chef de gouvernement, des ministres, des représentants des départements ministériels concernés, des instances constitutionnelles, des établissements publics et des organismes professionnels. Une série de réunions de ladite commission se tiendra tout au long du processus de restitution des recommandations issues des concertations régionales jusqu’à l’aboutissement de la formalisation d’une nouvelle feuille de route de l’urbanisme et de l’habitat. Le gouvernement compte sur ce dialogue pour amorcer une nouvelle étape dans ce secteur important pour l’économie nationale. Les résultats pourraient être connus dès les prochaines semaines qui coïncident également avec le démarrage du débat sur le projet de loi de Finances 2023 au Parlement.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/dialogue-national-de-lurbanisme-le-parlement-sen-mele/feed 0
Entretiens entre M. Talbi Alami et une délégation parlementaire jordanienne https://aujourdhui.ma/politique/entretiens-entre-m-talbi-alami-et-une-delegation-parlementaire-jordanienne https://aujourdhui.ma/politique/entretiens-entre-m-talbi-alami-et-une-delegation-parlementaire-jordanienne#respond Wed, 28 Sep 2022 09:43:56 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419311

Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation parlementaire de la Jordanie, au sujet des moyens de renforcer les relations d’amitié et de fraternité parlementaire entre les deux pays et de promouvoir les relations bilatérales. Lors de sa rencontre avec le président de la commission ...]]>

Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec une délégation parlementaire de la Jordanie, au sujet des moyens de renforcer les relations d’amitié et de fraternité parlementaire entre les deux pays et de promouvoir les relations bilatérales.

Lors de sa rencontre avec le président de la commission de la fraternité parlementaire jordanienne avec les pays du Maghreb arabe à la Chambre des représentants de la Jordanie, Mohjam Al-Sakour, et les députés Talal Al-Nassour et Abdallah Awad, M. Talbi Alami a mis l’accent sur la solidité des liens historiques entre les deux pays et le niveau satisfaisant des relations entre Rabat et Amman, qui se reflète dans la similitude des points de vue sur plusieurs questions d’intérêt commun.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, M. Talbi Alami a souligné la profondeur des liens historiques et culturels entre le Royaume du Maroc et le Royaume Hachémite de Jordanie et la qualité des relations fraternelles liant les chefs d’Etat des deux pays, saluant également le niveau des relations parlementaires bilatérales.

Il a, dans ce sens, appelé à renforcer davantage ces relations parlementaires en vue de préserver et consolider les acquis et renforcer la communication entre les parlementaires, dans le but de promouvoir la coordination bilatérale et multilatérale et de s’ouvrir sur les questions d’actualité d’intérêt parlementaire commun.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/entretiens-entre-m-talbi-alami-et-une-delegation-parlementaire-jordanienne/feed 0
Code du commerce, Conseil national de la presse, état d’urgence sanitaire… Le menu du prochain Conseil de gouvernement https://aujourdhui.ma/politique/code-du-commerce-conseil-national-de-la-presse-etat-durgence-sanitaire-le-menu-du-prochain-conseil-de-gouvernement https://aujourdhui.ma/politique/code-du-commerce-conseil-national-de-la-presse-etat-durgence-sanitaire-le-menu-du-prochain-conseil-de-gouvernement#respond Tue, 27 Sep 2022 09:43:54 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419180

Un Conseil de gouvernement se tiendra, jeudi prochain, sous la présidence du chef de gouvernement, Aziz Akhannouch. Au début de ses travaux, le Conseil examinera le projet de loi portant modification de la loi formant Code du commerce et fixant des dispositions transitoires relatives aux délais de paiement, indique un communiqué du département du chef ...]]>

Un Conseil de gouvernement se tiendra, jeudi prochain, sous la présidence du chef de gouvernement, Aziz Akhannouch.

Au début de ses travaux, le Conseil examinera le projet de loi portant modification de la loi formant Code du commerce et fixant des dispositions transitoires relatives aux délais de paiement, indique un communiqué du département du chef de gouvernement.

Le Conseil de gouvernement poursuivra ses travaux en examinant un projet de décret-loi fixant des dispositions relatives au Conseil national de la presse et un projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence sanitaire mis en place sur l’ensemble du territoire national pour faire face à la propagation de la Covid-19, précise le communiqué.

Il examinera également la constitution de la Commission africaine de l’aviation civile adoptée à Dakar le 16 décembre 2009, ainsi qu’un projet de loi portant approbation dudit texte, avant de clore ses travaux par l’examen de propositions de nomination à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution. Le gouvernement tiendra, par la suite, une réunion consacrée à l’examen de propositions de loi.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/code-du-commerce-conseil-national-de-la-presse-etat-durgence-sanitaire-le-menu-du-prochain-conseil-de-gouvernement/feed 0
Aziz Akhannouch représente SM le Roi aux funérailles de l’ancien Premier ministre Shinzo Abe https://aujourdhui.ma/politique/aziz-akhannouch-represente-sm-le-roi-aux-funerailles-de-lancien-premier-ministre-shinzo-abe https://aujourdhui.ma/politique/aziz-akhannouch-represente-sm-le-roi-aux-funerailles-de-lancien-premier-ministre-shinzo-abe#respond Tue, 27 Sep 2022 08:15:44 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419154

Le chef de gouvernement est arrivé à Tokyo lundi le chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, est arrivé, lundi à Tokyo, pour représenter Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux funérailles d’État de l’ancien Premier ministre nippon, Shinzo Abe. A son arrivée à l’aéroport international de Haneda, le chef de gouvernement a été accueilli par Endo ...]]>

Le chef de gouvernement est arrivé à Tokyo lundi

le chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, est arrivé, lundi à Tokyo, pour représenter Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux funérailles d’État de l’ancien Premier ministre nippon, Shinzo Abe.

A son arrivée à l’aéroport international de Haneda, le chef de gouvernement a été accueilli par Endo Shigeru, ministre délégué aux affaires étrangères, ainsi que par l’ambassadeur de Sa Majesté le Roi, Rachad Bouhlal, et les membres de l’ambassade.

Plus de 700 invités étrangers devront assister aux funérailles de feu Shinzo Abe, qui se dérouleront ce mardi dans la capitale japonaise. L’un des politiciens les plus influents de son pays, feu Shinzo Abe, a été assassiné le 8 juillet lors d’un discours dans l’ouest du Japon.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/aziz-akhannouch-represente-sm-le-roi-aux-funerailles-de-lancien-premier-ministre-shinzo-abe/feed 0
Union constitutionnelle: La course aux instances du parti lancée https://aujourdhui.ma/politique/union-constitutionnelle-la-course-aux-instances-du-parti-lancee https://aujourdhui.ma/politique/union-constitutionnelle-la-course-aux-instances-du-parti-lancee#respond Thu, 22 Sep 2022 09:38:20 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=418737

La commission des candidatures issue du comité préparatoire du 6è congrès national de l’Union constitutionnelle (UC) a annoncé l’ouverture des candidatures pour les postes de secrétaire général du parti et son adjoint, ainsi que pour les membres du bureau politique et le président du conseil national, et ce du 21 au 30 septembre, date limite ...]]>

La commission des candidatures issue du comité préparatoire du 6è congrès national de l’Union constitutionnelle (UC) a annoncé l’ouverture des candidatures pour les postes de secrétaire général du parti et son adjoint, ainsi que pour les membres du bureau politique et le président du conseil national, et ce du 21 au 30 septembre, date limite de dépôt des candidatures.

Dans un communiqué, la commission fait savoir qu’elle examinera des candidatures reçues au cours de cette période et établira une liste des candidats répondant aux conditions stipulées dans le statut du parti.

De même, la commission appelle les membres du parti désireux de présenter leurs candidatures auxdites responsabilités à remplir le formulaire mis à leur disposition au siège principal de l’UC à Casablanca, téléchargeable également sur le site du parti, et de le déposer directement, dans les délais impartis, auprès de la commission des candidatures contre la réception d’un récépissé.
L’UC devra tenir son sixième congrès national les 1er et 2 octobre 2022 à Casablanca.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/union-constitutionnelle-la-course-aux-instances-du-parti-lancee/feed 0
Aziz Akhannouch devant l’AG de l’ONU: Le Maroc réaffirme son engagement pour une solution politique définitive au différend artificiel autour du Sahara https://aujourdhui.ma/actualite/aziz-akhannouch-devant-lag-de-lonu-le-maroc-reaffirme-son-engagement-pour-une-solution-politique-definitive-au-differend-artificiel-autour-du-sahara https://aujourdhui.ma/actualite/aziz-akhannouch-devant-lag-de-lonu-le-maroc-reaffirme-son-engagement-pour-une-solution-politique-definitive-au-differend-artificiel-autour-du-sahara#respond Wed, 21 Sep 2022 10:27:18 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=418544

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a réaffirmé, mardi à New York, l’engagement du Maroc à parvenir à une solution politique définitive au différend régional artificiel autour du Sahara, sur la base de l’initiative marocaine d’autonomie et dans le cadre de la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du Royaume. « Le Royaume du Maroc réitère son ...]]>

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a réaffirmé, mardi à New York, l’engagement du Maroc à parvenir à une solution politique définitive au différend régional artificiel autour du Sahara, sur la base de l’initiative marocaine d’autonomie et dans le cadre de la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du Royaume.

« Le Royaume du Maroc réitère son engagement à parvenir à un règlement politique définitif au conflit régional artificiel autour du Sahara marocain, basée sur l’initiative marocaine d’autonomie, seule et unique solution à ce différend, et ce dans le cadre de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Royaume », a souligné M. Akhannouch dans la déclaration au nom du Maroc à la 77è Assemblée générale de l’ONU.

Le Chef du gouvernement a rappelé que cette initiative “sérieuse et réaliste” jouit, depuis sa présentation en 2007, du soutien du Conseil de sécurité et de plus de 90 pays.

“Sur le terrain, les provinces du Sud vivent au rythme d’une dynamique de développement irréversible, dans le cadre du nouveau modèle de développement lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2015”, a, par ailleurs, souligné M. Akhannouch, indiquant que les populations de la région participent pleinement à toutes les étapes de mise en œuvre de ce modèle ambitieux, à travers leurs représentants démocratiquement élus dans les Conseils des deux régions du Sahara marocain.

Il a, en outre, fait observer, que la participation agissante des populations du Sahara marocain dans tous les aspects de la vie politique, économique, sociale et culturelle témoigne de leur attachement à l’intégrité territoriale du Maroc et à la marocanité du Sahara.

Le Chef du gouvernement a, de même, réitéré le plein soutien du Maroc, tel que souligné dans le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion du 46è anniversaire de la Marche verte, aux efforts du Secrétaire général de l’ONU et son Envoyé personnel visant à relancer le processus des tables rondes dans le même format et avec les mêmes participants, en vue de parvenir à une solution politique réaliste et durable, basée sur le compromis, conformément aux résolutions des Conseil de sécurité, notamment la 2602.

“La participation de l’Algérie, avec sérieux et bonne foi, au processus des tables rondes, au même titre que sa responsabilité avérée dans la création et le maintien de ce différend artificiel, est une condition sine qua non pour parvenir à un règlement définitif à cette question”, a affirmé M. Akhannouch.

Le Maroc a de nouveau fait part de sa profonde préoccupation quant à la situation humanitaire catastrophique et l’état de non-droit que vivent les populations des camps de Tindouf, a affirmé le Chef du gouvernement, soulignant que l’Algérie, en flagrante violation du droit humanitaire international, a cédé ses pouvoirs sur cette partie de son territoire à des milices séparatistes armées aux liens avérés et confirmés avec des réseaux terroristes dangereux dans la région du Sahel.

Akhannouch a, dans ce cadre, réitéré l’appel du Maroc à l’adresse de la communauté internationale pour inciter l’Algérie à répondre aux appels du Conseil de sécurité lancés depuis 2011, pour permettre au Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés de procéder au recensement et à l’enregistrement de la population séquestrée dans les camps de Tindouf.

 

 

]]>
https://aujourdhui.ma/actualite/aziz-akhannouch-devant-lag-de-lonu-le-maroc-reaffirme-son-engagement-pour-une-solution-politique-definitive-au-differend-artificiel-autour-du-sahara/feed 0
A travers leurs rencontres régionales : Les femmes rnistes relancent le débat sur la parité https://aujourdhui.ma/politique/a-travers-leurs-rencontres-regionales-les-femmes-rnistes-relancent-le-debat-sur-la-parite https://aujourdhui.ma/politique/a-travers-leurs-rencontres-regionales-les-femmes-rnistes-relancent-le-debat-sur-la-parite#respond Tue, 20 Sep 2022 08:30:50 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=418408

La femme rniste, en tant que militante, active et dynamique, s’implique dans les enjeux du moment aux niveaux local, régional, national et international. Dans ce sens, la Fédération nationale des femmes rnistes vient d’organiser sa deuxième rencontre régionale dans la région de Casablanca-Settat sous le slogan «Droits de la femme et enjeux du développement». Cet ...]]>

La femme rniste, en tant que militante, active et dynamique, s’implique dans les enjeux du moment aux niveaux local, régional, national et international.

Dans ce sens, la Fédération nationale des femmes rnistes vient d’organiser sa deuxième rencontre régionale dans la région de Casablanca-Settat sous le slogan «Droits de la femme et enjeux du développement».

Cet événement confirme une fois de plus l’implication de la femme rniste à travers sa contribution dans le cadre de cette rencontre communicative, consultative, interactive et délibérative et en s’impliquant activement dans les débats présents car les enjeux du développement nous invitent tous à contribuer et à développer des propositions et des idées, en l’occurrence pour l’autonomisation économique comme l’un des principaux points d’entrée pour établir l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce chantier trouve son fondement de la Constitution dont les dispositions ont accordé une grande importance à l’autonomisation des femmes pour qu’elles contribuent économiquement, socialement et politiquement au renforcement de l’Etat de droit.

Cela va également dans le sens des efforts déployés pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement en accordant une attention particulière à la promotion et à la protection des femmes à travers un ensemble de mesures, notamment la promotion des droits des femmes et le principe d’égalité, l’activation de l’instance de la parité et de la lutte contre toutes les formes de discrimination, le lancement d’une politique nationale de lutte contre les violences faites aux femmes, l’élaboration et la mise en œuvre d’un programme national intégré pour l’autonomisation économique des femmes à l’horizon 2030.

La rencontre a été une occasion pour soulever les questions nécessaires et à élaborer des propositions, des plans, des stratégies et des programmes de travail sur les aspects économiques, culturels, sociaux et scientifiques.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/a-travers-leurs-rencontres-regionales-les-femmes-rnistes-relancent-le-debat-sur-la-parite/feed 0
Voici le menu du Conseil de gouvernement de jeudi prochain https://aujourdhui.ma/politique/voici-le-menu-du-conseil-de-gouvernement-de-jeudi-prochain-2 https://aujourdhui.ma/politique/voici-le-menu-du-conseil-de-gouvernement-de-jeudi-prochain-2#respond Tue, 13 Sep 2022 09:25:14 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=417753

Un Conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, indique lundi un communiqué du département de l’Exécutif. Au début de ses travaux, le Conseil suivra un exposé du ministre de l’équipement et de l’eau sur «la pénurie d’eau et les mesures structurelles et urgentes prises» et un autre ...]]>

Un Conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, indique lundi un communiqué du département de l’Exécutif.

Au début de ses travaux, le Conseil suivra un exposé du ministre de l’équipement et de l’eau sur «la pénurie d’eau et les mesures structurelles et urgentes prises» et un autre du ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts sur «les mesures prises en prévision de la campagne agricole 2022-2023», ajoute le communiqué. Le Conseil examinera par la suite un projet de loi relatif au domaine privé de l’Etat et deux projets de décrets dont le premier modifie et complète le décret pris en application de la loi portant création de l’Agence marocaine de développement des investissements, alors que le deuxième fixe le nombre des commissions régionales du recours fiscal, leurs sièges ainsi que leur cercle de compétence, selon la même source.

Il achèvera ses travaux par l’examen de propositions de nomination à de hautes fonctions, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, conclut le communiqué.

]]>
https://aujourdhui.ma/politique/voici-le-menu-du-conseil-de-gouvernement-de-jeudi-prochain-2/feed 0