Ces généraux de l’apocalypse…

Ces généraux de l’apocalypse…

Une bande de généraux cacochymes hypothèque l’avenir de tout un peuple : l’Algérie est un pays jeune où les moins de 35 ans sont majoritaires, hélas cette jeunesse est dirigée par un quarteron de militaires totalement hors sol, d’une moyenne d’âge de 80 ans.

Il ne s’agit pas ici de critiquer l’âge d’aînés, il s’agit de critiquer le fait qu’à cet âge respectable on se sente le droit de prendre en otage l’avenir de toute une génération, voire de plusieurs générations. Ces généraux désireux de distraire leur peuple -et notamment leur jeunesse- ont donc fait appel à tous leurs talents humoristiques pour écrire le scénario d’un film à grand spectacle, et pas n’importe quel film, un comique ! L’Algérie décide de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc, soit, entre nous cela est plutôt du domaine de la farce tant il n’y avait pas grand-chose à rompre, mais ce qui est encore plus risible ce sont les raisons avancées par les dirigeants voisins. Poursuivons donc sur le registre comique :

– Les incendies : la faute du Maroc – Pénurie d’eau : la faute du Maroc

– Rationnement de denrées alimentaires : la faute du Maroc

– Manifestations populaires : la faute du Maroc

– Revendication d’indépendance de la Kabylie : la faute du Maroc…/… Et l’on pourrait poursuivre la litanie à l’infini. Voici en gros la trame du film algérien qui est en train de se jouer sous nos yeux, le problème est qu’en fait il ne fait rire personne… Abandonnons donc l’idée même que le film conçu par ces généraux puisse avoir le moindre succès et revenons à la réalité : contesté de partout, confronté au mécontentement grandissant de la population face au(x) manque(s) de tout, se prenant en pleine face les revendications de la Kabylie…le régime algérien est en train de s’enfermer dans une fuite en avant qui le mène tout droit à sa perte.

Tant mieux, car avoir pour voisins de tels irresponsables n’est pas une sinécure, mais la question est : dans quel état laisseront-ils leur pays? En fait ces généraux ont tout simplement perdu la raison et ils sont en train de réserver à leur pays la légende attribuée au Hun Attila, dont on dit que là où il passait l’herbe ne repoussait pas. Ce n’est évidemment pas ce que nous pouvons souhaiter au peuple algérien, hélas c’est pourtant le schéma qui semble se dessiner. Aujourd’hui le régime algérien lance un mandat d’arrêt international contre Ferhat Mehenni, chef du mouvement indépendantiste kabyle et décide de ne pas renouveler le contrat du Gazoduc Maghreb- Europe, souhaitant priver ainsi le Maroc de l’approvisionnement en gaz naturel.

Et voilà que soudainement nous sombrons dans une sorte de grand banditisme qui ne dit pas son nom. Se révèle alors au grand jour un véritable scandale : pour quelle(s) raison(s) toutes ces grandes consciences droits-de-lhommistes si promptes à monter en épingle une affaire inepte telle que le «pegapshitt», sont-elles si soudainement silencieuses ? Même le meurtre atroce de Jamel Ben Ismail ne les a pas sortis de leur mutisme complice, qu’en déduire ? Que tous ces donneurs de leçons au petit pied seraient donc à la solde du régime algérien, et là le terme «solde» est à prendre dans son sens premier, celui de rémunération. Si quelqu’un possède une explication autre, qu’il la livre! La ficelle est trop grosse.

Ces généraux en fin de parcours ont donc sciemment choisi, pour préserver leur pouvoir en bout de course, de sacrifier le présent et l’avenir de tout un peuple, le leur, et particulièrement celui d’une jeunesse en quête du futur, existe-t-il délit plus grand? Qu’ils sachent une chose ce ne sont pas les Marocains, ce n’est pas le Maroc qui leur demanderont des comptes le moment venu, c’est leur propre jeunesse qui les jugera et ce jour là ils ne seront plus que des félons.

Articles similaires

1 Comment

  1. Oujdi

    Qui ne sait pas la bassesse des commerçants dans les malheurs humaines a la soldes du régime Harki vaurien ils sont démasqués ces défenseurs soi disant défenseurs du droit humaines on vendant leurs âmes a leurs places j’ai honte cet espèces dégoûtante vous êtes connus un par un

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *