Chroniques

Cette coupe que nous aurions dû avoir…

Alors, comme ça, ils nous ont piqué notre Coupe du Monde en 2010 ! Je vais vous dire le fond de ma pensée là-dessus, sans peur et sans crainte. Après tout, 5 ans après, je suppose qu’il y a prescription. Sinon, qu’est-ce que je risque ?

Qu’on m’interdise d’entrer dans les stades de foot à vie ? Déjà que je ne regarde même ça à la télé… Maintenant, je sais qu’une Coupe du Monde, ce n’est pas un vulgaire match entre le RAC et le TAS, ou même entre le WAC et le Raja.

C’est sûr que si on avait pu organiser cette coupe chez nous cette année-là, on n’en serait pas là. Entre nous, supposons que ces corrompus de la FIFA ne nous avaient pas trahis, que serions-nous ou, plutôt, comment serions-nous aujourd’hui ? Plus riches ?

Je ne le pense pas. Par contre, ce dont je suis sûr, c’est que nous aurions plein de jolis et grands stades vides et délaissés. C’est vrai que je ne m’y connais pas en foot, mais je connais bien mes concitoyens.

A demain

Articles similaires

Chroniques

Cet irréfléchi besoin de s’immiscer dans la vie des autres

Nous sommes là face à une réalité qui ne souffre aucune argumentation....

Chroniques

La déception, l’ennemie jurée de l’espoir !

Une vie passée à craindre et épier une issue dont personne ne...

Chroniques

La double contrainte de la guerre de Gaza

Les différences de positions actuelles peuvent sembler importantes, mais la pression exercée...

Chroniques

Walid le charismatique, bien plus qu’un coach…

Un coach a une charge vitale bien évidemment et son champ d’action...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux