Chroniques

De chacun selon ses moyens…

Si je reviens aujourd’hui à ce sujet, c’est parce que j’ai lu une info à ce propos qui m’a fait énormément plaisir, même si ça concerne un pays qui ne se trouve pas à la porte à côté : La Finlande.

Et bien, chez ces gens-là, monsieur, et même s’il fait très froid chez eux, on ne badine pas avec le code de la route. Ça, bien sûr, ce n’est pas un scoop pour vous, mais est-ce que vous saviez que depuis 1920, le système des amendes liées aux infractions est fondé sur le revenu des contrevenants ?

Je vous explique: si un automobiliste grille un Stop ou dépasse la vitesse limitée, sa pénalité sera équivalente à la moitié de son salaire quotidien. Autrement dit, les nantis payent beaucoup plus que les démunis. C’est ce qui est arrivé à un «pauvre» millionnaire chez eux qui, pour un «petit» dépassement de 20 km, a dû s’acquitter de pas moins de  54 000 Euros. J’en connais un qui doit bien rigoler : Karl Marx.
A demain

Articles similaires

Chroniques

Cet irréfléchi besoin de s’immiscer dans la vie des autres

Nous sommes là face à une réalité qui ne souffre aucune argumentation....

Chroniques

La déception, l’ennemie jurée de l’espoir !

Une vie passée à craindre et épier une issue dont personne ne...

Chroniques

La double contrainte de la guerre de Gaza

Les différences de positions actuelles peuvent sembler importantes, mais la pression exercée...

Chroniques

Walid le charismatique, bien plus qu’un coach…

Un coach a une charge vitale bien évidemment et son champ d’action...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux