Déambulation : Marier le civisme et l’art !

Déambulation : Marier le civisme et l’art !

Comment en période de Covid, redonner de «l’ambiance», de la vie à nos quartiers tout en mettant en avant des valeurs à transmettre et inciter au respect des gestes barrières ?
Tel est le pari que les jeunes de l’association «Les 109» et «Marocains Pluriels» veulent relever.


Pour cela ils ont créé le concept des déambulations, en fait ils se sont basés sur une très ancienne coutume culturelle qui nous est familière «les D9ay9iya» pour innover.
La pandémie a bouleversé nos vies…
Nous devons respecter des gestes barrières -indispensables pour préserver nos vies- qui entraînent une modification profonde de notre quotidien. Nous sommes un peuple chaleureux, épris de démonstrations amicales et festives, et privilégiant le lien social… L’esprit de fête nous manque…
Mais telle est la condition pour enrayer la propagation du virus.
Nous y parviendrons !
Chacun a constaté à quel point les gens étaient devenus tristes, taciturnes, à quel point les jeunes étaient désœuvrés, nos quartiers ont perdu leur animation légendaire et la morosité nous enveloppe, notre jeunesse elle aussi se retrouve en état de léthargie -sans ses activités culturelles habituelles.
Les objectifs de la déambulation sont donc :
– Innover en se basant sur le vécu (ici les traditionnelles D9ay9iya)
– Faire résonner les sons de la joie de vivre dans nos rues
– Éviter tout attroupement et respecter les gestes barrières
– Lors de chaque déambulation, célébrer une valeur (pour cette 1ère : le patriotisme)
L’idée de Marocains Pluriels et des jeunes «Les 109» est ainsi d’apporter durant un après-midi de la musique dans les quartiers, sur un thème : pour cette 1ère déambulation : notre Sahara !
Deux impératifs : éviter les attroupements et respecter les gestes barrières.
L’idée est de sillonner les rues -sans pose statique – la consigne étant d’inviter les citoyens des rues où passera la déambulation, à se mettre à leurs fenêtres ou leurs balcons et de taper dans leurs mains, de danser…
Dans le même temps des masques seront distribués aux passants.
2 haschtags sont lancés qui permettent de suivre le direct sur Facebook : sur le groupe «Association LES 109».
#saharadyalna
#mussi9ajatl3ndk
Si le succès est au rendez-vous de cette 1ère édition, qui sera lancée ce samedi 13 février, non seulement elle pourra être reproduite dans d’autres quartiers, mais les MOGAjeunes à Essaouira, les Kech’Jeunesse à Marrakech, les Hip-Hop Family à Rabat… la reproduiront.
Il s’agit aussi de tester -et de conforter- notre civisme, sommes-nous collectivement capables de respecter la consigne d’éviter tout regroupement, de porter notre masque et de garder nos distances tout en profitant d’une animation musicale : le pari n’est pas gagné d’avance et les autorités locales ont décidé de jouer le jeu – qu’elles en soient remerciées- en pariant sur la confiance et l’esprit de responsabilité.
En fait nous nous essayons à nous comporter d’une nouvelle façon, celle que la pandémie nous a imposée, tout en ré-introduisant petit à petit un retour à la vie…
À nous de jouer le jeu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *