Chroniques

Février notre mois sauveur ! Tout sur février

Comme vous le savez déjà, cette année 2024 est une année bissextile, une année avec un jour en plus, qui n’est autre que le 29 février. Une année plus longue, plus d’occasions, plus de souffles, plus d’énergies, plus d’air à respirer, et plus de vies.

Pour démarrer cette chouette chronique, faisons un léger et lointain retour dans le passé, le passé de l’histoire.
«Chouette», car je l’attends avec impatience et avec diligence cette chronique hebdomadaire. Et car l’attente de jolies choses, c’est on ne peut plus chouette.
Des idées j’en ai pour écrire, vous écrire. J’en retiens plusieurs pour tenter de ne vous révéler que celles qui me semblent les plus vivaces et coriaces pour faire vivre activement ces moments de lecture et d’échanges. En d’autres mots, je tente d’œuvrer avec soin à mieux communiquer mes sujets ici, pour mieux vivre ensemble ce rendez-vous de mots et de jeux de mots.
Mon inspiration d’aujourd’hui, je la tiens de février, de ce mois un peu fou, que je décortiquerais avec folie et sérieux. Les deux peuvent cohabiter d’ailleurs !
Retour dans le passé, c’est là où nous étions. Retournons-y de ce pas, ou plutôt de ce clavier où je tape et retape les touches pour écrire, et réécrire, puis je retouche et «reretouche» pour livrer et «relivrer» un petit bout de moi.
Comme vous le savez déjà, cette année 2024 est une année bissextile, une année avec un jour en plus, qui n’est autre que le 29 février. Une année plus longue, plus d’occasions, plus de souffles, plus d’énergies, plus d’air à respirer, et plus de vies car 366 jours ce n’est pas classique, alors soyons «bissextiliens» et osons ce 366ème jour. Méritons-le en quelque sorte ! Pour ce faire, découvrons-en les coins et recoins à ce jour de plus.
Connaissez-vous tout de ce précieux et rare 29 février ?!
Par exemple, qui l’a inventé ?! Quand ?! Pourquoi ?! Comment ?!
Toujours émettre des questions directes, claires et précises pour une communication efficace, la clé de réponses productives. Il n’y a point de réponses réussies sans bonnes questions et vice-versa. Ça voudrait signifier qu’il n’y aurait point de mauvaises réponses et qu’il n’y aurait que de mauvaises questions ! N’exagérons point ! C’était la parenthèse «com» de cette chronique.
On y va pour les réponses !
Apparemment ce sont les romains qui l’ont inventé ce 29 février, plus exactement Jules César qui a réarrangé un ancien calendrier peu commode de 355 jours. C’est cool non de pouvoir avoir ce pouvoir de rallonger et d’écourter les années. C’est ce qu’on appelle un super pouvoir. Un vrai super pouvoir. Jules César était «Super’An» ou «Super’Year».
Pourquoi est-ce février la star du bissextile et pas un autre mois ? Star façon de parler, un peu victime aussi. D’un point de vue positif, on reste sur star. Surtout, qu’il s’ennuie un peu moins que les autres le février, tantôt si tantôt ça !
Il fut ainsi et donc établi que les années dureraient 365 jours et qu’un jour supplémentaire serait additionné tous les quatre ans.
Mais pourquoi donc en février ? Parce que l’année julienne débutant par le mois de mars, il était le dernier mois de l’année. Eh oui ! mars était un janvier dans sa vie antérieure et février était un décembre. Ce dernier serait passé du dernier au deuxième de l’année. Ça arrive aux pires, comme on ne dit pas si bien !
Notre cher février pourrait être également considéré comme correcteur d’erreurs. Erreurs commises par les trois petites années, toutes riquiquis de 365 jours.
La faute à qui tout ça ?! À notre cher et chaud soleil. Eh oui ! Mr ou Mme «Chems» est le grand responsable de tout ce micmac. Notre chère planète a besoin pour faire son grand et gigantesque tour autour du soleil de 365 jours, 5 heures et 48 minutes. Tout ça pour un seul tour ! Une vraie tortue celle-là.
Heureusement février a sauvé l’affaire de ces années sidérales et a accepté de jongler avec ses jours tous les quatre ans. Sidérant de générosité et de flexibilité celui-ci !
Ça n’est pas tout ! En cours d’années et siècles pour arriver à tout ce réglage bien réglé depuis, et depuis bien longtemps, il y a eu l’intervention de la nommée et renommée réforme grégorienne qui remit à niveau le calendrier Julien sur le soleil avec cette règle de 365 * 3 et 366 * 1.
Un saut vers le futur maintenant !
J’ai découvert en vous écrivant toute cette «février rédaction», qu’il y aurait une règle peu connue qui fait que les dernières années des siècles ne sont pas bissextiles. Toutes les 25 occurrences, l’exceptionnel 29 février doit être supprimé, gommé, annulé, pour conserver et maintenir le réglage des trois années non bissextiles plus une bissextile. Tout ce calcul nous amène à 2100 qui sera privée de son 29 février.
Que de rééquilibrages pour faire tourner ce monde, notre monde !
Toutes ces combinaisons sont là pour un meilleur vivre et un meilleur vivre-ensemble.
C’est de la communication positive qui date d’antan, mêlée à plusieurs sciences pour que nous humains puissions avoir des repères et évoluer sainement dans notre univers. Oui sainement, car nous sommes affectés nous terriens par chaque seconde et même chaque infinie seconde du temps et de ce qu’il crée. Notre stabilité et notre harmonie physique et psychologique sont directement liées à l’équilibre du calendrier que nous suivons et que nous vivons. C’est de notre univers de références, de marques et d’organisations qu’il s’agit.
Tout a été minutieusement organisé et balancé pour que nous gardions les pieds sur terre.
Tout a été laborieusement aligné afin que la terre puisse continuer à tourner bien rond et nous avec. Une stratégie qui nous empêcherait de tourner en rond !
Février est pour ainsi dire : notre sauveur équilibriste !
Une pensée finale à toutes celles et ceux qui sont nés un 29 février.
Fêter son anniversaire tous les quatre ans et seulement tous les quatre ans, ça c’est du SUPER POUVOIR !

Articles similaires

Chroniques

Ce fameux premier pas, si terrorisant et pourtant si nécessaire !

Le changement ! C’est exactement ça qui fait de notre premier pas une...

Chroniques

Relations Maroc-France : Vers l’ouverture d’une nouvelle page ?

Au fond, les deux pays tiennent à la très forte relation d’amitié...

Chroniques

Et si le sport était bien plus que du sport ?

Des stars du foot ont compris à quel point leur charisme et...

Chroniques

Malgré tout, Macron reste silencieux sur le Maghreb

Tant qu’Emmanuel Macron n’a pas indiqué la nature des choix qu’il compte...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux