970x250

«JIL» : Formation «Jeunesse, Insertion, Leadership»

«JIL» : Formation «Jeunesse, Insertion, Leadership»

Le bout d’un long chemin…

Il y a 3 ans ici même j’écrivais:
Dans le domaine de l’animation des quartiers où il est vital de créer –ou renforcer- les infrastructures culturelles, sportives, sociales et éducatives, il s’avère qu’en dehors du bénévolat associatif, nous ne disposons aucunement d’éducateurs, de médiateurs, d’animateurs (sportifs, culturels, sociaux…).
Or précisément c’est dans nos quartiers que les jeunes sont livrés à eux-mêmes, en manque de repères, d’images valorisantes, … ils ont besoin d’encadrement, d’accompagnement et de «modèles» identificateurs.
D’où ma proposition de mettre sur pied un programme de formation de jeunes animateurs socioculturels, de jeunes médiateurs de quartiers, de référents pour mineurs, etc.
– L’objectif en est la délivrance d’un «Certificat de compétences à l’animation socioculturelle.
– Le contenu de la formation s’inspirerait totalement de la formation française BAFA.
– Exemples de missions de ces jeunes :
– Animation socioculturelle et sportive des Maisons de jeunes, des Centres culturels de quartiers, des terrains de sport de proximité…
– accompagnement des jeunes dans leur scolarité (suivi, aiguillage, lutte contre l’absentéisme…)
– aide à la résolution de mini-conflits (voisinage, querelles entre jeunes, nuisances nocturnes, etc.)
– Information et orientation des jeunes sur les questions de santé, de tabagisme, MST, drogues…)
– lutte contre le hooliganisme par l’encadrement des jeunes et l’accompagnement, lors de matchs, manifestations musicales, manifestations culturelles…

Aujourd’hui 3 ans plus tard voici ce que je peux écrire:
L’aboutissement d’un rêve… la semaine prochaine pour la 1ère fois, 50 jeunes -ayant un réel engagement de terrain- pourront bénéficier d’une formation certifiante «Jeunesse-Insertion-Leadership»: «JIL», délivrée par l’un des meilleurs organismes français de formation aux métiers de l’animation: les CEMEA (Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active).
Grâce à un partenariat totalement novateur avec l’ambassade de France, qu’il faut vraiment saluer pour son sens de l’innovation, ces jeunes pourront acquérir une réelle compétence étayée, à l’animation, la médiation, l’insertion sociale…
Ils y trouveront les connaissances pour ces missions sociales et culturelles, dont nous avons tant besoin.
La philosophie de JIL:

«Donner des clés à notre jeunesse
L’association Marocains Pluriels, l’ambassade de France au Maroc et l’organisme français les CEMEA ont signé une collaboration afin d’organiser au Maroc une formation d’aptitude aux fonction d’animation.
Pour cette première promotion une cinquantaine de jeunes militants associatifs de terrain – engagés au sein d’associations de la mouvance de Marocains Pluriels, bénéficiera ainsi d’une formation en 3 étapes -au Maroc et en France- entre théorie et pratique qui permettra à ces jeunes bénéficiant d’une expérience associative de devenir eux-mêmes formateurs.
Ils auront ainsi l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences et d’en faire bénéficier d’autres jeunes au sein de leurs associations à travers le Royaume.
Cette formation sera sanctionnée par l’obtention d’un badge numérique identifiant leurs compétences et spécificités. Ce partenariat où l’ambassade de France au Maroc rend possible un projet ambitieux et porteur d’espoir et où les CEMEA apporteront leur savoir-faire reconnu dans l’Hexagone et à l’international, apportera une porte d’entrée pour ces jeunes et sera un véritable atout pour la vie de nos quartiers populaires, des associations de jeunes, l’animation et l’encadrement de notre jeunesse…».
Ce sera pour moi l’aboutissement d’un long chemin et le sentiment du devoir accompli…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.