Accueil Chroniques La télécommunication a aussi gagné la Coupe du monde Qatar 2022 (1/2)
Chroniques

La télécommunication a aussi gagné la Coupe du monde Qatar 2022 (1/2)

Succès 
Les divers budgets ont été arrêtés avec un mot d’ordre : Pas de blocages inutiles.

 

Les investissements dans les télécoms ont nécessité moins de cinq milliards de dollars, ce qui constitue une somme beaucoup moins importante par rapport aux autres projets comme la construction des stades.

Au Qatar, les opérateurs télécoms sous la supervision des diverses autorités publiques, et particulièrement celle de la régulation, n’ont ménagé aucun effort pour satisfaire pleinement les divers professionnels et visiteurs lors de la Coupe du monde.
Dès le commencement et juste après l’attribution de l’organisation de la Coupe du monde au Qatar, l’opérateur des télécoms Ooredoo a été désigné comme opérateur officiel pour la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022. Après cette désignation, Oorédoo a commencé à coordonner avec les autres opérateurs. Ce dernier a mobilisé toute une équipe pour suivre le projet d’accompagnement de la Coupe du monde en s’inspirant des expériences des pays ayant déjà organisé cet évènement auparavant.
Plusieurs équipes ont été créées autour des différentes attentes importantes attendues lors de la Coupe du monde. Les divers budgets ont été arrêtés avec un mot d’ordre : Pas de blocages inutiles. Des imperfections pourraient être tolérées, mais il faudrait gagner à la fin car l’objectif ultime est la bonne organisation et le bon déroulement de la Coupe du monde.
Les investissements dans les télécoms ont nécessité moins de cinq milliards de dollars, ce qui constitue une somme beaucoup moins importante par rapport aux autres projets comme la construction des stades. Le Qatar était, en effet, déjà en avance dans les télécommunications. Par exemple, le pays avait déjà lancé la 5G dès 2019, arrosé par ailleurs à travers plusieurs câbles sous-marins. Concernant la 5G, notons que des débits en gigabits ont été fournis par les opérateurs aux assistants à l’événement mondial de football. Selon la société mondiale d’intelligence réseau Ookla, le Qatar se classait déjà au cinquième rang mondial pour sa disponibilité 5G à la fin de 2021. Cette statistique mesure le pourcentage d’utilisateurs ayant des appareils compatibles 5G et qui passent la plupart de leur temps sur le réseau 5G. La même année, Doha a été classée sixième au monde pour les vitesses moyennes 5G, enregistrant 382,51 Mbps. De façon générale, les projets télécoms se sont bien déroulés et le bon signal du succès de cette bonne préparation des réseaux télécoms à ce grand évènement pourrait être perçu à travers la réussite de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 qui a eu lieu le 20 novembre 2022 au stade «Al Bayt», en présence de plus de 60 000 spectateurs et de plusieurs millions de téléspectateurs à travers les divers écrans. Une fois la manifestation a débuté, Ooredoo a mobilisé toute une équipe d’experts et de techniciens sur le terrain pour contrôler les performances des réseaux et ce, depuis le début de la cérémonie d’ouverture jusqu’au dernier sifflet de la finale du match France-Argentine. L’objectif étant d’assurer les meilleurs services aux supporteurs et aux différents professionnels. Le Centre d’opérations de l’opérateur était prêt grâce à la disponibilité de plus de 100 cadres, la présence des équipes opérationnelles dans les stades et environs, ainsi que l’adoption des dernières solutions innovantes pour contrôler en instantané les performances du réseau et pour assurer la meilleure expérience aux clients. Ooredoo, en partenariat avec les différents partenaires de Roaming et grâce aux réseaux LTE, 5G et de la fibre optique avancée, a assuré la fourniture des services de télécommunications haut de gamme et ultrarapide, ainsi que des appels vocaux de qualité supérieure, permettant aux personnes présentes de bénéficier d’une expérience très avancée. Ces services de télécommunications se sont étendus au-delà du stade aussi, permettant au public et aux supporters de partager leur expérience avec le monde.
La technologie mobile a été déployée sur 8 .466 antennes multifaisceaux et ce, sur tous les stades concernés, couvrant plus de 310 miles de connecteur RF. Le périmètre du stade est couvert par 41 solutions DAS Smart Pole et plus de 45 emplacements de macro-tours extérieurs. C’est un réseau mobile qui consistait aussi en plus de 5.000 cellules, des services TETRA et une dorsale Wi-Fi qui fournit de multiples technologies numériques aux fans de football présents.
Les chiffres ont montré que le réseau Ooredoo Qatar a hébergé plus de 1,5 million d’utilisateurs qui ont bénéficié des services de Roaming lors de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022. Le trafic des données a enregistré une grande croissance continue. Ce trafic a été utilisé par le public et les supporters pour communiquer et partager les diverses images et vidéos avec leurs familles et leurs amis. Le nombre d’appels vocaux au cours de la même période était plus d’un million d’appels, avec un taux de 99,8% d’efficacité. Tandis que le taux de perte d’appels à travers le réseau LTE n’a pas dépassé 0,12 %. Les vitesses de la 5G ont dépassé à un certain moment 2 Gpbs. De plus, Ooredoo a fourni ses services aux clients de plus de 500 réseaux partenaires à travers le monde, dont plus de 90 réseaux ont profité des services 5G ultrarapides d’Ooredoo, leur offrant une expérience de télécommunication avancée et exceptionnelle.
Le trafic en Roaming a, quant à lui, enregistré une augmentation significative au cours de la période se situant entre 140% et 269%. Notons que les applications les plus utilisées pendant l’évènement étaient Snapchat, Instagram et WhatsApp.

 

PAR AHMED KHAOUJA
DIRECTEUR DE WWW.PTT.MA

Articles similaires

Jouer est une maladie

Le jeu pathologique fait des ravages au Maroc aujourd’hui , on parle...

Le renseignement à l’épreuve de nouvelles régles de jeu

L’évolution du renseignement tient essentiellement à l’essor des systèmes de communication et...

Le mariage des jeunes filles mineures : Un vol qualifié selon une étude de l’ONDH

Le phénomène du mariage des jeunes filles est incontestablement la chose qui...

Kachkoul ded lberd, écharpes contre le froid

«Écharpes contre le froid», sera la première action de jeunes Casaouis, réunis...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie