Le Fête du Trône à la face du monde !

Le Fête du Trône à la face du monde !

Le Maroc est devenu leur obsession : Mediapart, le Monde, Marianne…sont aveuglés: plus rien ne les intéresse dans leur propre pays, plus rien ne se passe à travers le monde qui mériterait des articles, seuls le Maroc et son Roi font leurs Unes !

Nous avons l’habitude d’écrire « sans jeu de mots » dans certaines phrases à double sens, or moi, ici, j’assume le jeu de mots : le Maroc célèbre sa Fête du Trône dans le concert des Nations et face au «Monde», cet ex-journal devenu tract sectaire et ringard…
Un quarteron de journalistes d’extrême gauche et de quelques ONGs ont décidé de tenter de déstabiliser le Royaume du Maroc.
Certes cela ne date pas d’aujourd’hui, mais depuis une quinzaine de jours ils redoublent de coups, leurs agendas respectifs et leurs commanditaires ayant sans doute perdu espoir et patience.

Le Maroc est devenu leur obsession : Mediapart, le Monde, Marianne…sont aveuglés : plus rien ne les intéresse dans leur propre pays, plus rien ne se passe à travers le monde qui mériterait des articles, seuls le Maroc et son Roi font leurs Unes !
Qu’ils aient (la vaine) ambition de déstabiliser le seul Pays du Maghreb, qui se tient debout, crève les yeux, mais qu’ils en oublient toute déontologie, toute éthique, achèvera le peu de crédibilité qu’ils conservaient auprès d’un bien maigre lectorat.
Le Monde consacre des pages à tenter de faire passer pour preuves de maigres analyses qui sont au mieux des rumeurs : l’Etat français ayant choisi la raison en affirmant que rien dans cette histoire d’espionnage ne désigne le Maroc comme coupable, le journal fait donc de la France un complice…jusqu’où les mènera donc leur haine ?

Mediapart et son petit caporal en chef décident de consacrer un Live à l’affaire «Pegasus», celui-ci se transforme en tribune anti-Maroc où ne sont invités que des nihilistes cherchant à régler des comptes personnels avec le Royaume…
Des exemples d’attaques tels que ceux-ci, je pourrais vous en citer des dizaines…mais un grain de sable s’est glissé dans leur entreprise de déstabilisation -auquel ils ne s’attendaient pas et surtout qu’ils ne comprennent pas – ce grain de sable est en fait une montagne : l’amour que portent les Marocains à leur Pays et à leur Roi !

Leur désarroi est visible notamment sur les réseaux sociaux tels que Twitter où certains n’en peuvent plus de s’interroger, de s’étonner et de déplorer «l’idolâtrie» que portent les Marocains à leur Roi, le seul fait qu’ils emploient ce mot montre bien qu’ils ne comprennent rien à ce qu’est l’identité marocaine : Monarchie et Peuple sont les deux faces d’une même pièce et qui attaque l’une s’en prend à l’autre, mieux encore plus ces velléités de déstabilisation se révèlent et plus nous faisons bloc, plus nous leur opposons notre unité !
Comment le petit caporal de Mediapart pourrait-il seulement savoir ce qu’est un sentiment patriote, lui qui n’a de cesse de tenter de déstabiliser son propre pays en « montant des dossiers» sur les uns et les autres, qui s’avèrent être des baudruches dès qu’il les a publiés.
Et c’est lui qui ose accuser le Maroc d’espionnage ????

Leur haine irrationnelle est accompagnée d’une ingratitude suicidaire : nos Services ont permis à bien des pays : France, Espagne, Allemagne… de déjouer des complots et des attentats terroristes qui auraient causé tant et tant d’innocentes victimes, que le monde s’accorde à dire que nous possédons l’un des meilleurs Services de renseignements, et ces mêmes Services n’auraient rien d’autre à faire que d’écouter des Plenel, des Zemmour, des Cembreros ?
Pour qui se prennent-ils donc ? C’en est risible !

Ces Judas au petit pied ne trouvent rien de plus judicieux que de tenter de porter atteinte à la rigueur et au professionnalisme de Si Hammouchi et ses Hommes, comme si nous, au Maroc, ne savions pas que c’est précisément à eux que nous devons notre sécurité !
Cet acharnement révèle combien leurs intentions sont malsaines : chercher à affaiblir ceux qui préservent nos vies est irresponsable…
Face à tout cela, les Marocains célèbrent la Fête du Trône et de belle manière : allez donc voir sur les réseaux sociaux tous ces profils ornés du drapeau national, allez voir cette initiative «Hissons nos couleurs» qui a vu fleurir notre drapeau aux fenêtres, regardez le portrait de notre Roi qui accompagne les pages et les comptes sur Facebook, sur Instagram… et peut-être alors pourrez-vous commencer à comprendre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *