Le mari de ma fille la rejette parce qu’il prétend qu’elle n’était pas vierge le jour de son mariage. Que dois-je faire?

Le mari de ma fille la rejette parce qu’il prétend qu’elle n’était pas vierge le jour de son mariage. Que dois-je faire?

Question :
Je suis père d’une fille âgée de 21 ans que j’ai mariée à un jeune homme de 35 ans.
Bien sûr, pour la préparation du dossier administratif du mariage, j’ai dû fournir un certificat médical et d’autres documents. Cependant, après 21 jours de mariage et de vie sous le même toit, mon gendre est venu me dire que ma fille n’est pas vierge. Je ne sais pas du tout ce que je dois faire aujourd’hui et cela fait deux mois que ma fille est chez moi, car son mari ne veut plus d’elle.
Que me conseillez-vous ?

Réponse :
Selon l’article 65 du code de la famille, il faut présenter un dossier composé de :

1) Un formulaire spécial de demande d’autorisation pour instrumenter l’acte de mariage, dont la forme et le contenu sont fixés par arrêté du ministre de la justice ;

2) Un extrait d’acte de naissance ; l’officier d’état civil mentionne, en marge de l’acte au registre d’état civil, la date de la délivrance de l’extrait et sa destination aux fins de conclure le mariage ;

3) Une attestation administrative de chacun des fiancés devant contenir les indications fixées par arrêté conjoint du ministre de la justice et du ministre de l’intérieur;

4) Un certificat médical de chacun des fiancés, dont le contenu et les modalités de délivrance sont fixés par arrêté conjoint du ministre de la justice et du ministre de la santé ;

5) L’autorisation de mariage, dans les cas suivants :

1 – Le mariage avant l’âge de capacité légale ;

2 – La polygamie, lorsque les conditions prévues par le présent Code sont remplies ; -le mariage de l’handicapé mental ; -le mariage des convertis à l’Islam et des étrangers.

6) Un certificat d’aptitude au mariage, ou ce qui en tient lieu pour les étrangers.
Cependant, le certificat que prévoit cet article doit attester que les fiancés ne sont pas atteints de maladies graves et contagieuses, quant à la virginité, cette information est spécifiée dans l’acte au moment de son établissement par les adouls.
Si vous avez besoin de vous assurer de la véracité des allégations de votre gendre, vous pouvez procéder à une expertise par des médecins spécialistes pour vous assurer de la date approximativement de la défloration, mais à condition que cela ne remonte pas à une date lointaine.

Enfin, si ce mari ne veut plus de votre fille, vous avez droit avec consultation de votre fille de demander un divorce pour discorde et demander tous ses droits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *