Chroniques

Le mot pour rire : Est-ce une tare d être une star ?

© D.R

Le sujet que je vais aborder aujourd’hui n’est pas très marrant, mais on ne peut pas rigoler de tout. Lundi dernier, alors que je parcourais les journaux de la journée, j’ai été attiré par un titre très attirant. En effet, on apprend qu’un de nos comédiens et néanmoins réalisateurs les plus populaires, Saïd Naciri pour ne pas le nommer, «ne respecte pas le cinéma». En lisant l’entrefilet qui accompagne sa photo, on «découvre» que notre clown national, aurait «décidé de quitter la salle en pleine séance de projection d’un film» (ce qui, entre nous, est son droit le plus absolu), aurait «marché sur les pieds d’un pauvre spectateur» et l’aurait «insulté parce qu’il aurait «osé protester». Or, il se trouve que j’étais présent à ce moment-là, ainsi que des centaines d’autres festivaliers et invités, et personne n’a rien vu ni rien remarqué de tout ça. Je crois que certains de nos journalistes s’improvisent scénaristes et n’aiment pas beaucoup les artistes et surtout ceux qui réussissent.
A demain

Articles similaires

Chroniques

La danse dangereuse au Soudan

L’armée s’est alliée à toutes les milices et à tous les mouvements...

Chroniques

Makrahtch (J’aimerais bien)…

L’opération Makrahtch est lancée et se poursuivra sur les réseaux sociaux et...

Chroniques

Kaïs Saëd, l’autre Tebboune

Depuis son arrivée au pouvoir, Kaïs Saëd s’est arrangé pour mettre la...

Chroniques

Drame humain à Gaza : Ou l’art de justifier l’horreur

Il n’y a strictement aucune différence entre l’invasion de l’Ukraine par l’armée...