Le mot pour rire: Faîtes la queue, pas la guerre

Le mot pour rire: Faîtes la queue, pas la guerre

On ne naît pas moderne, et on ne le devient pas forcément en se modernisant. Je vais vous raconter une anecdote : dimanche dernier, je suis allé déjeuner avec ma femme qui adore le poulet dans une nouvelle franchise spécialisée récemment installée sur la Corniche de Casablanca.

Alors que nous attendions tranquillement notre tour, ticket numéroté en main, une dame en tailleur et lunettes de soleil signées a commencé à crier: «.Rendez-moi mon argent ! Je refuse d’attendre 20 clients avant d’être servie !».

Comme vous me connaissez, je n’allais pas rester la bouche fermée et j’ai aussitôt rappelé à la gueulante qu’elle aura beau brailler, elle doit attendre son tour comme tout le monde. Ce n’était pas l’avis du gérant du restaurant qui a estimé qu’il était préférable de la servir avant les autres «pour ne pas déranger les gens» ! Je vous jure que c’est authentique.

Ah je n’oublierai jamais ma prof de philo qui, un jour, à une question d’un élève, avait donné cette réponse mémorable : «Le modernisme, c’est la voiture, et la civilisation c’est le passage-piétons».
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *