Le mot pour rire: Les absents ont parfois raison

Le mot pour rire: Les absents ont parfois raison

Le bel euphémisme appelé «absentéisme» qui sévit dans notre Parlement depuis l’avènement de notre démocratie en mouvement serait en train de vivre ses derniers instants.

Depuis le temps qu’on déplore en soupirant tous ces beaux sièges tristement vides que nos pauvres cameramans tentaient en vain de nous cacher, il était temps que quelqu’un arrive enfin à y mettre fin.

Sûrement dépité par la fumisterie de ses confrères, c’est le nouveau président de notre chambre des représentants qui a décidé de prendre les choses en main et a proposé LA solution à laquelle personne n’avait pensé auparavant : faire venir les députés en augmentant leurs indemnités. Je vous rappelle que cette allocation ne dépasse pas 36.000 DH nets d’impôts.

Qu’est-ce qu’on peut bien faire, M. le Président, avec cette modique somme, surtout quand on a tellement d’affaires à régler par ailleurs ? Moi, j’ai une idée: ne donnez rien aux cancres toujours absents et distribuez le montant économisé aux bons élèves assidus. Essayez et je vous garantis que votre coupole sera vite pleine à craquer.

A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *