Le mot pour rire: Les Suisses ne sont pas comme les autres

Le mot pour rire: Les Suisses ne sont pas comme les autres

Un jour, il y a longtemps, un humoriste français avait lancé dans un sketch ce cri hilarant : «Prolétaires de tous les pays unissez-vous, moi je vais en Suisse».

Et bien, même si ça prêtait à rire, il ne croyait pas si bien dire. En effet, les partis de gauche helvétiques et leurs syndicats ouvriers – si, si, c’est étonnant, mais ça existe vraiment – ont demandé à l’État de garantir un SMIC – terme et concept qui d’ailleurs n’existent même pas chez eux – qui ne soit pas en dessous de 4.000 bons Francs suisses, soit à peu près 3.260 super euros, soit à peu plus de 35.000 de nos valeureux dirhams, soit plus ou moins le salaire mensuel d’un secrétaire d’État marocain! Alors, comme la Suisse est un pays très hautement démocratique, un référendum a été organisé ce dimanche à ce sujet, et tenez-vous bien, le peuple, c’est-à-dire, entre autres, leurs pauvres à eux, a dit non à une large majorité à cette requête incongrue.

Qui l’eût cru? Moralité : Ce n’est pas parce qu’on a beaucoup d’argent qu’on doit faire comme les indigents.
A demain

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *